Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Cisjordanie

Deux Palestiniens tués par les forces israéliennes

Des soldats israéliens en Cisjordanie. Photo d'archives THOMAS COEX/AFP

Deux Palestiniens ont été tués mardi lors d'opérations des forces de l'ordre israéliennes dans deux secteurs différents de Cisjordanie occupée, théâtre de heurts récurrents, ont indiqué des responsables.

Un adolescent a été tué lors d'une opération de l'armée israélienne dans le camp de réfugiés de Balata, près de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie.

Nader Haitham Rayan, 16 ans, a été mortellement blessé par plusieurs balles, à la tête, à la poitrine et à la main, a précisé le ministère palestinien de la Santé sans donner d'autres détails sur les circonstances de l'incident.

La police aux frontières israélienne, une unité déployée en Cisjordanie notamment, a indiqué à l'AFP avoir essuyé des tirs et répliqué, tuant l'assaillant qui était sur une moto.

L'échange de tirs s'est produit alors que les forces israéliennes quittaient le camp de Balata après avoir arrêté "un Palestinien recherché par Israël pour activités terroristes", a indiqué un porte-parole.

Selon le ministère de la Santé palestinien, trois autres Palestiniens ont par ailleurs été blessés puis hospitalisés, dont un dans un état grave.

La dépouille de Nader Haitham Rayan, enveloppée dans un drapeau palestinien, a été transportée dans le camp de Balata lors de ses funérailles, à l'occasion desquelles des hommes armés ont tiré en l'air, a constaté un journaliste de l'AFP.

Tensions

Un deuxième Palestinien a été tué mardi dans le camp de réfugiés de Qalandiya situé plus au sud en Cisjordanie, un territoire palestinien occupé depuis 1967 par Israël.

Alaa Shaham, âgé d'une vingtaine d'années, a été mortellement touché d'une balle à la tête et six autres jeunes Palestiniens ont été blessés par balles, selon le ministère palestinien.

La police aux frontières israéliennes a de son côté fait état de violences lors d'une opération d'arrestations dans le camp de Qalandia, entre Ramallah et Jérusalem.

Lorsque les forces israéliennes ont arrêté "deux personnes impliquées dans des activités terroristes (...) des émeutes ont éclaté", a indiqué un porte-parole.

"Des centaines d'émeutiers ont notamment jeté des objets lourds depuis les toits des maisons, mettant en danger les forces israéliennes qui ont répondu en dispersant les manifestations et en tirant", a-t-il ajouté.

Les funérailles d'Alaa Shaham ont rassemblé des centaines de personnes à Qalandia, dont des hommes armés des brigades Al-Aqsa, la branche armée du parti Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas. La dépouille a été transportée à travers le camp, également recouverte d'un drapeau palestinien, selon une équipe de l'AFP sur place.

Ces violences interviennent au moment où un haut responsable du département d'Etat américain chargé des affaires israéliennes et palestiniennes, Hady Amr, effectue une tournée en Israël et en Cisjordanie.

Elle vise à "réduire les tensions" et "mettre en oeuvre des mesures économiques spécifiques" pour "améliorer" notamment les conditions de vie des Palestiniens, a indiqué l'ambassade américaine.

Des affrontements avec l'armée israélienne éclatent régulièrement en Cisjordanie, en marge de manifestations contre la colonisation israélienne ou d'arrestations dans des localités palestiniennes par les forces de sécurité israéliennes.

Selon le ministère de la Santé palestinien, 20 Palestiniens ont été tués en Cisjordanie occupée par les forces israéliennes depuis début 2022.

Environ 475.000 Israéliens vivent en Cisjordanie dans des colonies jugées illégales par le droit international. Environ 2,9 millions de Palestiniens habitent également sur ce territoire.


Deux Palestiniens ont été tués mardi lors d'opérations des forces de l'ordre israéliennes dans deux secteurs différents de Cisjordanie occupée, théâtre de heurts récurrents, ont indiqué des responsables.
Un adolescent a été tué lors d'une opération de l'armée israélienne dans le camp de réfugiés de Balata, près de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie.
Nader Haitham...