Rechercher
Rechercher

Société - Gouvernance

Les tests PCR à l’aéroport de Beyrouth, une histoire de devises « fraîches » que l’on s’arrache

Le recteur de l’Université libanaise Bassam Bedrane réclame le versement de 40 millions de dollars « frais » à l’institution publique. Le procureur général près la Cour des comptes, le juge Faouzi Khamis, s’est saisi de l’affaire et doit rendre son verdict d’ici à la fin du mois.

Les tests PCR à l’aéroport de Beyrouth, une histoire de devises « fraîches » que l’on s’arrache

Des tests PCR sont effectués à l’aéroport depuis sa réouverture après les confinements successifs. Photo d’archives Nabil Ismail

Lorsqu’il a rouvert ses portes en juillet 2020, après trois mois et demi de confinement pour cause de pandémie de Covid-19, l’Aéroport international de Beyrouth a entrepris de soumettre tous les passagers arrivant au pays à des tests PCR permettant...

Lorsqu’il a rouvert ses portes en juillet 2020, après trois mois et demi de confinement pour cause de pandémie de Covid-19, l’Aéroport international de Beyrouth a entrepris de soumettre tous les passagers arrivant au pays à des tests PCR permettant...

commentaires (15)

Le test coûte moins que 10$ en privé au doctor’s center a Hamra tout près de l hôpital américain Ou va cet argent.? Qui le vole cette fois ci?

Robert Moumdjian

05 h 42, le 28 janvier 2022

Tous les commentaires

Commentaires (15)

  • Le test coûte moins que 10$ en privé au doctor’s center a Hamra tout près de l hôpital américain Ou va cet argent.? Qui le vole cette fois ci?

    Robert Moumdjian

    05 h 42, le 28 janvier 2022

  • En tant que cotoyen Libanais, soumis par le ministere des finances et la BDL a la lirification forcee a des taux fantisaistes de mon epargne, je ne comprends pas pourquoi ce meme etat me force a payer le test PCR inutile et obligatoire en devises etrangeres. La canaille des ministeres des finances et de la sante devraient Pour le moins etre forcees d'accepter le paiement en Livres Libanaises aux taux officiel.

    Michel Trad

    21 h 05, le 27 janvier 2022

  • Question: que se passe-t’il si on ne veut pas passer le test, ou si on n’a pas d’argent pour le payer (ni pour acheter un billet de retour)?

    Gros Gnon

    20 h 29, le 27 janvier 2022

  • Vous pouvez payer en livre libanaises en ligne

    Alors...

    20 h 25, le 27 janvier 2022

  • Les tests à l'arrivée à l'aéroport de beyrouth sont UNITILE ,puisque aucun passager n'a le droit de voyager sans PCR datant de moins de 24 à 48h... si l'état MAFIEUX libanais veut l'exiger à l'arrivée il n'a qu'à prendre ses responsabilités a le faire GRATUITEMENT comme on le fait à Dubai

    Derwiche Ghaleb

    12 h 29, le 27 janvier 2022

  • Les tests à l'arrivée à l'aéroport de beyrouth sont UNITILE ,puisque aucun passager n'a le droit de voyager sans PCR datant de moins de 24 à 48h... si l'état MAFIEUX libanais veut l'exiger à l'arrivée il n'a qu'à prendre ses responsabilités a le faire GRATUITEMENT comme on le fait à Dubai

    Derwiche Ghaleb

    12 h 29, le 27 janvier 2022

  • Dites...parmi toute la population "dirigeante" du Liban= présidents, chefs de, directeurs et responsables de...pas un qui ne soit honnête, consciencieux et capable dans son travail...??? - Irène Saïd

    Irene Said

    10 h 59, le 27 janvier 2022

  • moi ca me rappelle l'honnetete / ou malhonnetete des Co d'assurances locales qui ont paye des Lollars en guise de reglement des dommages encourus le 4 aout 2020 lprs de l'explosion au port de beyrouth. leurs reassureurs etrangers leur avaient ils verses des DOLLARS vrais ou pas ? qui ose dire la verite ?

    Gaby SIOUFI

    10 h 47, le 27 janvier 2022

  • Les tests à l’arrivée à l’aéroport de Beyrouth sont une vraie escroquerie. La preuve, l’argent s’est volatilisé !!!qui gère l’aéroport? Demandez donc à Nassrallah.

    Karam Georges

    10 h 45, le 27 janvier 2022

  • Aucun pays en Europe ne fait subir des tests PCR aux passagers ayant un schéma vaccinal complet et ayant un test PCR d’un pays civilisé arrivant sur leur territoire. Il est clair que le demi test PCR que nous subissons a l’atterrissage a l’AIB est une affaire de gros sous uniquement. Mais est ce que nos escrocs locaux craignent un scandale de plus? Ils s’en foutent totalement, ils tiennent en otage toute une population et continuent à la voler jusqu’au dernier cent disponible. Les dirigeants politiques des 30 dernières années sont tous des escrocs, des voleurs, des bandits en plus d’être totalement incompétents de la tête de l’Etat jusqu’au plus petit planton de l’administration de cette ex république bananière

    Liberté de penser et d’écrire

    10 h 29, le 27 janvier 2022

  • Chaque pays a ses escrocs, tous les escrocs ont un pays, la Ripoublik libanaise

    Zahar Nicolas

    10 h 01, le 27 janvier 2022

  • "… Est-il vraiment nécessaire d’imposer un test PCR aux passagers arrivant à Beyrouth ? …" - Non. Ni médicalement, ni moralement. Le test PCR récent exigé avant de pouvoir embarquer pour le Liban suffit.

    Gros Gnon

    09 h 25, le 27 janvier 2022

  • Indécrottables Lamentables Y a t il un seul dirigeant libanais qui possède 1 soupçon de morale et d'honnête ? À vomir

    KASSIR Mounir

    06 h 04, le 27 janvier 2022

  • Vraiment degoutant: La creativite pour voler a atteint des sommets vertigineux!

    Sabri

    05 h 31, le 27 janvier 2022

  • Et le citoyen dans tout ca ???? L'etat et les crapules bancaires ont transforme son epargne en lollars et lui reclament des fresh $ pour son test obligatoire ???? Canailles sans foi ni loi.

    Michel Trad

    00 h 26, le 27 janvier 2022

Retour en haut