Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Conflit

Les Emirats interdisent la diffusion sur internet de vidéos d'une attaque des houthis


Les Emirats interdisent la diffusion sur internet de vidéos d'une attaque des houthis

Un hélicoptère survole. Abou Dhabi, le 20 avril 2020. REUTERS/Christopher Pike

Les Emirats ont mis en garde mercredi contre la diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos d'une attaque des rebelles yéménites houthis visant la capitale Abou Dhabi, menaçant de poursuites les internautes la propageant.

Lundi, les Emirats ont annoncé avoir intercepté et détruit grâce à leur système de défense anti-aérienne deux missiles balistiques lancés par les houthis, une attaque qui n'a pas fait de victime.

Le 17 janvier, une première attaque de drones et de missiles revendiquée par les houthis a ciblé des installations pétrolières et l'aéroport d'Abou Dhabi, faisant trois morts.

"Le parquet général a convoqué plusieurs personnes ayant diffusé des vidéos sur les réseaux sociaux montrant les systèmes de défenses de l'Etat face aux tentatives de la milice terroriste des houthis", a annoncé le parquet dans un communiqué rapporté par l'agence de presse officielle WAM.

De "tels clips mettent en danger des installations vitales et militaires et nuisent à la sécurité et la stabilité de la société", a-t-il estimé, ajoutant que des "mesures légales dissuasives" seront prises contre les contrevenants, sans préciser leur nature et les sanctions encourues.

Les Emirats sont membres de la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite intervenant au Yémen depuis 2015 pour appuyer les forces progouvernementales contre les rebelles houthis, proches de l'Iran.

En réaction à l'attaque du 17 janvier, la première meurtrière menée par les houthis sur le sol émirati, les Emirats ont interdit pour un mois l'utilisation de drones, dénonçant une "utilisation abusive" par certaines personnes.

Les rebelles Houthis ont menacé de lancer de nouvelles attaques contre les Emirats.


Les Emirats ont mis en garde mercredi contre la diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos d'une attaque des rebelles yéménites houthis visant la capitale Abou Dhabi, menaçant de poursuites les internautes la propageant.Lundi, les Emirats ont annoncé avoir intercepté et détruit grâce à leur système de défense anti-aérienne deux missiles balistiques lancés par les houthis, une...