Rechercher
Rechercher

Société - Distinction

Dima de Clerck et Stéphane Malsagne lauréats d’un prix de l’IMA pour leur livre sur la guerre du Liban

Dima de Clerck et Stéphane Malsagne lauréats d’un prix de l’IMA pour leur livre sur la guerre du Liban

La couverture de l’ouvrage.

Les auteurs Dima de Clerck et Stéphane Malsagne sont les lauréats du Grand prix des rendez-vous de l’histoire 2021 de l’Institut du monde arabe (IMA) pour leur ouvrage Le Liban en guerre (1975-1990) publié chez Belin en 2020. Le prix leur a été décerné le 5 décembre dernier à l’IMA par un jury présidé par Henry Laurens, professeur d’histoire du Moyen-Orient contemporain au Collège de France. « Toutes mes félicitations à Dima de Clerck et Stéphane Malsagne », a écrit Jack Lang, président de l’IMA et ancien ministre français de la Culture, sur Twitter. « Le prix est soutenu par l’Académie royale du Maroc », a-t-il ajouté. La cérémonie a été précédée d’une conférence de deux heures, centrée sur l’ouvrage, le choix de sa méthode et les modalités de son écriture dans des conditions souvent difficiles, notamment pour l’auteure, qui vit au Liban, pays dans la tourmente depuis 2019.

La particularité de ce livre, c’est qu’il propose une analyse du conflit à travers la multiplicité de ses enjeux : le rôle des combattants, la résilience des civils, le fonctionnement des institutions, y compris miliciennes, ainsi que le poids des facteurs régionaux et internationaux, sans oublier les détails de son lourd bilan. Car cette guerre fortement médiatisée reste paradoxalement mal connue du grand public selon les auteurs.

Les auteurs au cours de la conférence sur leur ouvrage à l’IMA. Photo DR

Dans leur approche thématique, les auteurs prennent en compte la dimension globale du conflit en s’appuyant sur les recherches les plus récentes grâce auxquelles l’ouvrage apporte une lumière nouvelle sur cette guerre dite « civile ». Ils se sont délibérément éloignés de l’approche chronologique afin de montrer ce conflit sous différents angles sans s’attarder sur les responsabilités. Leur objectif étant d’incorporer les histoires de la guerre sans chercher à tout prix à établir une histoire commune. Une étape qu’ils jugent comme « essentielle » en vue de rendre possible l’enseignement de la guerre du Liban dans les établissements scolaires et universitaires, par le biais d’un ouvrage très riche en diversité, où ils exposent tout ce qu’ils ont pu compiler sans censure ni complaisance.

L’ouvrage consacre notamment des chapitres aux origines et causes du conflit, aux combattants dans toute leur diversité, à la résistance des civils dans la vie quotidienne, aux répercussions sur l’État et les institutions, à la dimension régionale et internationale du conflit et au bilan très lourd à tous les niveaux.


Les auteurs Dima de Clerck et Stéphane Malsagne sont les lauréats du Grand prix des rendez-vous de l’histoire 2021 de l’Institut du monde arabe (IMA) pour leur ouvrage Le Liban en guerre (1975-1990) publié chez Belin en 2020. Le prix leur a été décerné le 5 décembre dernier à l’IMA par un jury présidé par Henry Laurens, professeur d’histoire du Moyen-Orient contemporain au...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut