Rechercher
Rechercher

Politique - Partis

Une délégation du CPL se rend à l’ambassade de Syrie à Beyrouth

Une délégation du Courant patriotique libre (CPL) s’est rendue hier à l’ambassade de Syrie au Liban où elle s’est entretenue avec l’ambassadeur Ali Abdel Karim Ali. Une visite qui intervient alors que le chef du CPL Gebran Bassil a récemment affirmé être prêt à se rendre à Damas pour notamment évoquer le dossier des réfugiés syriens au Liban. Selon certains observateurs, M. Bassil cherche à obtenir le soutien du régime de Bachar el-Assad en amont de l’élection présidentielle d’octobre prochain.

Dans des déclarations faites à l’issue de la visite, l’ex-ministre Tarek Khatib, vice-président du CPL, a « espéré la stabilité et la sécurité pour le Liban, la Syrie et les pays arabes cette année ». Il a ensuite insisté sur « l’importance de renforcer les liens libano-syriens dans l’intérêt des deux peuples et pays ». Il a également rappelé la position du CPL « en faveur d’un renforcement de l’ouverture officielle du Liban envers Damas et des domaines de coopération » entre les deux pays. Pour sa part, l’ambassadeur syrien a souhaité que le Liban connaisse « la stabilité et le recouvrement économique cette année » et a espéré « que le pays puisse tenir les échéances constitutionnelles avec succès ».


Une délégation du Courant patriotique libre (CPL) s’est rendue hier à l’ambassade de Syrie au Liban où elle s’est entretenue avec l’ambassadeur Ali Abdel Karim Ali. Une visite qui intervient alors que le chef du CPL Gebran Bassil a récemment affirmé être prêt à se rendre à Damas pour notamment évoquer le dossier des réfugiés syriens au Liban. Selon certains observateurs, M....

commentaires (5)

L’homme qui se noie ne choisit point la branche à laquelle il doit s’accrocher !

PROFIL BAS

05 h 28, le 14 janvier 2022

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • L’homme qui se noie ne choisit point la branche à laquelle il doit s’accrocher !

    PROFIL BAS

    05 h 28, le 14 janvier 2022

  • La Syrie a accepté de recevoir le CPL dans une cage à lapins située dans coin perdu au Liban, terre d’accueil de tous les assassins, trafiquants de drogue, organisations criminelles et autres malfrats recherchés, par interpole et le tribunal de la Haie. Le CPL à leur tête le bof-fils, ont fait leur tour de piste sous l’indifférence totale de tout le peuple. Le parrain Syrien ayant refusé de les recevoir, ils espèrent lui forcer la main pour lui quémander son soutien à l’accession de l’ex-ministre à la plus haute marche de l’Etat libanais. décidément c’est une grande histoire d’amour entre la famille Aoun/Bassil et la famille Assad. c’est : je t’aime moi non plus. Ou bien, tu veux ou tu ne veux pas. l’un veux bien mais le deuxième ne peut plus … hahaha c’est comique comme scène que nous offre Bassil/CPlL . Ca nous change de la morosité ambiante … et le peuple de crier haut et fort … une autre, une autre, une autre en applaudissant bien fort ! comme quoi le ridicule ne tue pas et fait aussi rire !

    Le Point du Jour.

    18 h 15, le 13 janvier 2022

  • Ils ont gagnés un aller simple en première avec Syria airways ou Mahan et ne revenez pas !! Allez vivre dans un pays qui vous acceptera.

    sarraf antoine

    14 h 48, le 13 janvier 2022

  • Qu’ils y restent. Qui se ressemble, s’assemble.

    Sissi zayyat

    12 h 17, le 13 janvier 2022

  • Mais qu'ont-ils à offrir pour prix de leur forfaiture? Cette terre mille fois Sainte qu'ils souillent de leur présence fétide ?

    Je partage mon avis

    09 h 31, le 13 janvier 2022

Retour en haut