Rechercher
Rechercher

La gamelle des baveux

Autant l’opposition issue de la société civile a remporté haut la main l’élection à l’ordre des ingénieurs, autant elle s’est pris une sacrée gamelle dans les grandes largeurs au scrutin de l’ordre des avocats. On s’était pourtant dit que le laboratoire avait mûri : des milliers de personnes battant la semelle à travers le pays depuis fin 2019, souveraineté, liberté, indépendance, koullouna et naninanère… Puis bernique, comme d’habitude : redistribution de cartes, mesquineries, pinaillages, ego surdimensionnés… et l’on se retrouve indépendants et opposants, gros clans comme devant. Habemus bordelum ! Le marigot libanais déborde, n’en jetez plus !

Ces nouveaux venus, censés succéder aux ancêtres déliquescents avachis sur leurs trônes communautaires, sont venus à leur tour se crêper le toupillon et se castagner autour de quelques strapontins, question de bien démontrer qu’ils seront bientôt pires que leurs aînés. D’ailleurs, comment diable peuvent se pacser des intellectuels notoires, des démocrates modernes, des féministes éclairées, avec des communistes calcifiés, des crypto barbus et des baassistes revanchards ?

Et puis, que vient faire la bisbille politique dans une élection professionnelle ? Quand viendra un client pour régler un contentieux commercial ou immobilier, peu lui chaut de savoir si son avocat fraternise avec les roitelets des sables en faisant le signe de la croix, ou s’il veut récupérer les fermes de Chebaa en psalmodiant des versets du Coran. Mais tout espoir n’est pas perdu. Le temps de digérer l’anaconda, les neuneus recalés à l’ordre des baveux pourront toujours briguer la présidence d’un syndicat de copropriété dans un immeuble de quartier.

Et dire que tout cela est supposé préfigurer les prochaines législatives. Si c’est pour s’étaler de la même manière, on peut se demander si cela vaudra la peine de perdre une journée de congé pour aller se frotter aux bouviers des FSI, renifler leurs dessous de bras, prendre une vérolée de coups puis se faire jeter dans un isoloir insalubre, un bulletin en papier mâché à la main...

Ceux qui sont à l’origine de la branlée mémorable de samedi dernier auront au moins compris la leçon : ne jamais prendre les politiciens traditionnels pour des cons… mais ne jamais oublier qu’ils le sont.

[email protected]


Autant l’opposition issue de la société civile a remporté haut la main l’élection à l’ordre des ingénieurs, autant elle s’est pris une sacrée gamelle dans les grandes largeurs au scrutin de l’ordre des avocats. On s’était pourtant dit que le laboratoire avait mûri : des milliers de personnes battant la semelle à travers le pays depuis fin 2019, souveraineté, liberté,...

commentaires (7)

"Puis bernique, comme d’habitude : redistribution de cartes, mesquineries, pinaillages, ego surdimensionnés… et l’on se retrouve indépendants et opposants, gros clans comme devant. Habemus bordelum ! Le marigot libanais déborde, n’en jetez plus !" C'est, comment dirais-je, un sacré "coïtus interruptus"!

Georges MELKI

13 h 55, le 29 novembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • "Puis bernique, comme d’habitude : redistribution de cartes, mesquineries, pinaillages, ego surdimensionnés… et l’on se retrouve indépendants et opposants, gros clans comme devant. Habemus bordelum ! Le marigot libanais déborde, n’en jetez plus !" C'est, comment dirais-je, un sacré "coïtus interruptus"!

    Georges MELKI

    13 h 55, le 29 novembre 2021

  • LES JEUNES DANS LES UNIVERSITES AVAIENT COMPRIS QUE LE BUT EST DE GAGNER ET PAS SIMPLEMENT DE PARTICIPER LES "GRANDS " DE LA REVOLUTION N'ONT PAS ENCORE COMPRIS CE QUE LES JEUNES ONT COMPRIS CAD L'UNION FAIT LA FORCE ET L'UNION DONNE LA VICTOIRE ET LA DESUNION LA DEFAITE SI LES EXPATRIES AVAIENT SU QUE CES REVOLUTIONNAIRES N'ALLAIENT PAS S'UNIR POUR GAGNER LES ELECTIONS ILS N'AURAIENT SUREMENT PAS PERDU LEUR TEMPS A REMPLIR LE DOCUMENT POUR VOTER A PARTIR DE LEUR LIEUX DE RESIDENCE THAWRAH REFLECHISSER ET SACHEZ QUE SEUL LE RESULTAT COMPTE. METTEZ QUELQUES PROFFETIONNELS MEME SI VOUS NE LES AIMEZ PAS MAIS QUI SONT PROPRES ( KATAEB ET CONSEURS ) ET GAGNER LES ELECTIONS SINON TOUT CE QUE OCTOBRE A FAIT N'AURA SERVIT QU'A RENFORCER LES CORROMPUS QUI NOUS GOUVERNENT; LA VERITE: EST CE TELLEMENT DIFFICILE DE COMPRENDRE QU'IL FAUT FAIRE DES CONCESSIONS POUR ATTEINDRE LE BUT FINAL CAD UNE MAJORITE A LA CHAMBRE EN PRENANT AVEC VOUS TOUTES LES PERSONNES PROPRES QUI PEUVENT VOUS FAIRE ARRIVER A CE BUT SANS DISTINCTION .ESPERONS QU'IL NE SERA PAS TROP TARD POUR LES PROCHAINES ECHEANCES DES PHARMACIENS DENTISTES ETC...

    LA VERITE

    02 h 06, le 28 novembre 2021

  • "Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loups". Edward R Murrow Nous avons le prix d'Excellence en la matière depuis 50 ans.

    Sidaoui Paul

    11 h 01, le 26 novembre 2021

  • Un chien ne fait pas de chats et donc un âne ne fait que des ânes, au mieux un bardot. Nous voilà servis par toute cette reproduction hybride qui ne promet guère mieux qu’une portée de bêtes aux longues oreilles dépourvues du sens de l’ouïe, tant qu’il y aurait des descendants imbus de leurs personnes à qui personne ne demanderait des comptes nous irons tranquillement mais sûrement vers le néant qui se dessine pour ce pays orphelin de patriotes bruts mais riche de ceux qui ne se soucient que de l’image que leur envoie leur miroir teintée pour leur dire combien ils sont beaux et intelligents dans leurs manigances honteuses pour flatter leur ego qui ne vaut même pas son pesant de cacahuètes. De déception en désappointement nous pouvons nous targuer d’avoir eu un jour le mince espoir que ces bardots gonflés à bloc ont soufflé un vent nouveau qui s’est avéré plus nocif que celui qu’on avait l’habitude de renifler, chargé de pollutions et de particules cancéreuses pour perpétuer, sinon aggraver notre maladie déjà diagnostiquée incurable. Ils ne valent guère mieux que les pestiférés au pouvoir. Alors que nous reste-t-il, sinon une révolution pour décimer tous ces vauriens pour enfin pouvoir nous regarder dans le miroir et nous dire, nous nous sommes quand même battus pour le meilleur. Il restera toujours une trace de notre dignité et un début de quelque chose qui marquerait notre parcours vers la liberté au lieu de sombrer parce qu’ils l’ont décidé sans être empêchés

    Sissi zayyat

    10 h 59, le 26 novembre 2021

  • "auront au moins compris la leçon".......... L'auront ils comprise cette leçon??? Mon cœur me dit inchallah mais mon con de cerveau me dit "hahahaha, encore une fois tu te fais prendre..."

    Wlek Sanferlou

    03 h 15, le 26 novembre 2021

  • Triste constat... chassez le naturel, il revient au triple galop! Et que dire de comprendre la leçon: elle se perpétue ad nauseam... rien à y faire, des cons il y en a des deux bords... Hélas!

    Christian Samman

    02 h 28, le 26 novembre 2021

  • AUX ANES DES ETABLES QUI ONT BROUTE LES ECONOMIES DES CITOYENS PRETENDENT SE SUBSTITUER D,AUTRES ANES QUI PROMETTENT DE BROUTER CE QUI RESTE D,HERBE FUSSE-T-ELLE RARISSIME AUX MAINS DE CES MEMES CITOYENS. - AUX ANCIENS ANES A LONGUES OREILLES DE NOUVEAUX ANES A PLUS LONGUES OREILLES.

    CENSURE + CARENCE + BOURDES = FUITE DES ABONNES.

    00 h 23, le 26 novembre 2021

Retour en haut