Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Aux urnes, citoyens !

Libanais de tous les pays du monde, sauvez-nous, sauvez vos frères du Liban !

Jadis, la France, vaincue, humiliée, occupée en 1940, a fait appel à ses colonies dans le monde entier pour la sauver !

Affamé, bientôt dénutri, occupé par des hordes barbares de forces obscures de toutes sortes et natures, volé par les mafias et les pirates, seul et désespéré comme un orphelin sans famille, ce grand peuple de l’histoire humaine, qui n’a jamais fermé ses portes aux réfugiés et aux persécutés depuis la nuit des temps, dérive seul, à l’abandon, comme une épave après un grand naufrage !

Radeau d’une méduse au triste sort, il demande à résister avec l’énergie du désespoir...

L’hymne légendaire « Aux armes, citoyens » de La Marseillaise doit être substitué par l’appel « Aux urnes, citoyens », ces urnes qui doivent devenir des armes...

Comme jadis le général de Gaulle, commandant la place de Beyrouth dans les années trente, devenu résistant en lançant son fameux appel, le Liban doit appeler à voter massivement sous peine de disparaître ! Citoyens, l’heure de gloire doit arriver. Il faut chasser l’araignée des mafio-banco-politico-nazis des temps modernes !

À côté d’eux, Louis XVI et Marie-Antoinette font figure d’apprentis...

Aux urnes, citoyens : ce sont les dernières armes, prenons-les ! Vaincre ou mourir, il ne reste plus de temps, il faut choisir la guillotine des urnes pour éviter l’arbitraire de la vraie ! Une bonne fois pour toutes.

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Libanais de tous les pays du monde, sauvez-nous, sauvez vos frères du Liban ! Jadis, la France, vaincue, humiliée, occupée en 1940, a fait appel à ses colonies dans le monde entier pour la sauver ! Affamé, bientôt dénutri, occupé par des hordes barbares de forces obscures de toutes sortes et natures, volé par les mafias et les pirates, seul et désespéré comme un orphelin sans...

commentaires (1)

Combien de fois, et partout dans le monde, des condamnations ont été faites abusivement, sans preuves, mais seulement sur des accusations même coordonnées ? Combien d'exécutions ont été faites dans des pays démocratiques, puis, après de longues années, l'exécuté a été réhabilité ? Le doute est toujours présent. Même en France, la justice n'est pas divine.

Esber

06 h 43, le 18 novembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Combien de fois, et partout dans le monde, des condamnations ont été faites abusivement, sans preuves, mais seulement sur des accusations même coordonnées ? Combien d'exécutions ont été faites dans des pays démocratiques, puis, après de longues années, l'exécuté a été réhabilité ? Le doute est toujours présent. Même en France, la justice n'est pas divine.

    Esber

    06 h 43, le 18 novembre 2021

Retour en haut