Rechercher
Rechercher

Économie - CHINE

BTP et immobilier se replient en pleine tourmente Evergrande

L’immobilier et la construction, deux secteurs-clés de l’économie chinoise, ont connu une contraction de 1,6 % au troisième trimestre, pénalisés par un durcissement réglementaire et les déboires du promoteur Evergrande, selon des données officielles publiées hier. L’immobilier et la construction, qui ont joué un rôle-clé pour la reprise post-pandémie, tiennent une place considérable pour le géant asiatique. Ils pèsent plus du quart du PIB et servent de locomotive à bien d’autres secteurs, comme l’acier ou l’ameublement. À lui seul, le secteur de la construction enregistre sur cette période 1,8 % de baisse d’activité, une première depuis 1992, selon l’agence d’information financière Bloomberg.

Le BTP est largement pénalisé ces derniers mois par un durcissement réglementaire des autorités pour réduire la dette dans l’immobilier. Pékin a imposé au secteur « trois lignes rouges », des ratios prudentiels qui visent à réduire le recours à l’emprunt des promoteurs. Evergrande, l’un des mastodontes du secteur, a reconnu en septembre qu’il ne pourrait peut-être pas honorer tous ses engagements mais se défendait d’être au bord de la faillite. Le groupe traîne une ardoise estimée à près de 302 milliards d’euros, qui menace par effet de domino le reste de l’économie. Malgré une tempête sur les marchés financiers en septembre, Pékin n’a toujours pas dit s’il se porterait ou non au secours de l’entreprise au bord de la faillite.


L’immobilier et la construction, deux secteurs-clés de l’économie chinoise, ont connu une contraction de 1,6 % au troisième trimestre, pénalisés par un durcissement réglementaire et les déboires du promoteur Evergrande, selon des données officielles publiées hier. L’immobilier et la construction, qui ont joué un rôle-clé pour la reprise post-pandémie, tiennent une place...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut