Rechercher
Rechercher

Économie - Le chiffre de la semaine

Nouveaux permis de construire au Liban : une hausse de 152,7 % de la superficie totale

Nouveaux permis de construire au Liban : une hausse de 152,7 % de la superficie totale

152,7% : C’est le pourcentage de la hausse de la superficie totale concernée par les nouveaux permis de construire à fin juillet dernier au Liban, atteignant 5,47 millions de mètres carrés (contre 2,16 millions en glissement annuel), selon les chiffres publiés par les ordres des ingénieurs et des architectes de Beyrouth et de Tripoli et relayés par le Lebanon this Week de Byblos Bank. Un pourcentage qui tranche avec la baisse de 47,4 % des nouveaux permis de construire enregistrée sur les sept premiers mois de l’année 2020. La superficie couverte en juillet 2021 a été de 976 690 mètres carrés, soit une augmentation de 13 % par rapport au mois précédent (864 567 mètres carrés), de 36 % en glissement annuel (176 220 mètres carrés) et qui se rapproche de son niveau à fin juillet 2018 qui avait atteint 5 689 127 mètres carrés, selon les chiffres de la Banque du Liban. Des chiffres qui marquent tout de même une pente descendante depuis dix ans, alors que la superficie totale des nouveaux permis de construire avait atteint 10 051 458 mètres carrés à fin juillet 2011.


Dans le détail régional, c’est le Mont-Liban qui a enregistré la plus grande superficie concernée par de nouveaux permis de construire avec 1,72 million de mètres carrés, soit 31,4 % du total. S’ensuivent le Liban-Nord avec 1,26 million de mètres carrés (23 % du total), le Liban-Sud avec 1,1 million de mètres carrés (20,2 % du total), Nabatiyé avec 641 511 mètres carrés (11,7 % du total) et la Békaa avec 563 396 mètres carrés (10,3 % du total). La capitale ferme la marche avec 65 586 mètres carrés seulement, soit 1,2 % du total. Enfin, les 117 765 mètres carrés restants (2,2 % du total) représentent la superficie accordée aux permis émis par l’ordre tripolitain pour des régions situées en dehors du Liban-Nord.

Toujours sur les sept premiers mois de l’année mais en glissement annuel, la superficie consacrée aux nouveaux permis de construire située dans la région de la Békaa a connu une hausse de 211,7 %, suivie par le Liban-Nord (181,2 %), Nabatiyé (161,2 %), le Mont-Liban (145,5 %), le Liban-Sud (143,7 %), Beyrouth (41,5 %) et les régions hors du Liban-Nord (29,2 %). Enfin, les derniers chiffres disponibles relatifs aux livraisons de ciment ont totalisé 515 077 tonnes sur les cinq premiers mois de l’année, soit une baisse de 7,3 % par rapport aux 555 822 tonnes enregistrées sur la même période en 2020.


Concernant le nombre de nouveaux permis de construire sur les sept premiers mois de l’année, les ordres beyrouthin et tripolitain ont noté une hausse de 105 % en glissement annuel, avec 10 609 nouveaux permis de construire à fin juillet, contre 5 176 permis en 2020. Cette résurgence d’enregistrements de permis de construire vient principalement du fait de la forte baisse de l’activité lors des sept premiers mois de l’année 2020 en raison des restrictions sanitaires imposées pour tenter de contenir la pandémie de Covid-19 dans le pays. Aucun chiffre n’avait d’ailleurs été enregistré en avril 2020 en raison du bouclage national décrété par les autorités libanaises à cette période.


152,7% : C’est le pourcentage de la hausse de la superficie totale concernée par les nouveaux permis de construire à fin juillet dernier au Liban, atteignant 5,47 millions de mètres carrés (contre 2,16 millions en glissement annuel), selon les chiffres publiés par les ordres des ingénieurs et des architectes de Beyrouth et de Tripoli et relayés par le Lebanon this Week de Byblos Bank....

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut