Rechercher
Rechercher

Comme un soufflé raté

Pour sûr, les Libanais ont savouré les derniers va-et-vient fiévreux du Ramolli désigné : tantôt dans l’antichambre saoudienne des Émirats, tantôt chez l’Étrangleur ottoman Recep Tayyip (…hip-hip, hourrah !), ou encore chez Sissi Empereur, le génie à vie des Carpates pharaoniques égyptiennes. Puis retour survolté à Baabda auprès de son ennemi intime affalé dans son château climatisé. Enfin, 24 heures de suspense et… « Coucou, ne la voilà pas ! », comme disent les exhibitionnistes repentis.

Un constat s’impose : ce n’est pas demain l’avant-veille que l’Amer Michel dira « oui » à quoi que ce soit. D’ailleurs l’a-t-il fait une fois, rien qu’une seule fois, depuis qu’il a débarqué en politique ? Manifestement, personne ne lui a expliqué qu’on peut pourtant y parvenir rien qu’en arrondissant puis en retroussant les lèvres…

Entre-temps, retour brutal à la réalité quotidienne où il est hallucinant de constater à quel point le citoyen de base bénéficie d’une faculté d’adaptation hors du commun. Le chauffe-bain déglingué d’EDL a rendu l’âme ?

Qu’à cela ne tienne, il s’en ira couper machinalement quelques routes, puis épongera la sueur qui exsude de ses pores avant d’aller attendre le navire-citerne qui déchargera le fuel salutaire.

– « Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? »

– « Non duchesse, je ne vois rien qu’un tanker qui tournoie, l’électricité qui trembloie, et un gouverneur de banque centrale dont le dollar merdoie. »

Tant pis, demain on passera à autre chose : les turbines d’eau s’arrêteront faute de carburant, les chirurgiens opéreront à cœur ouvert tout en pédalant pour avoir le jus d’électrons, et à défaut de multiplier les pains comme Jésus en Galilée, les vieux birbes d’en haut organiseront la prolifération des champignons sur la bouffe avariée. Miam, miam !

À force de médiocrité dans sa gestion, la classe politique a fini par ramener le Liban à l’Albanie d’Enver Hoxha : la canaille à vélo, la racaille à dos d’âne… et Raymond Ghajar dans son bahut officiel chrome et platine, donnant aux manants ses précieux conseils pour le transport.

Maintenant que le suspense est retombé comme un soufflé raté, on va devoir se taper les crêpages de touffe des conseillers du premier rang, puis la piétaille des seconds couteaux, suivis des troisièmes fourchettes et de la quasi-totalité de la vaisselle politique, qui vont s’étriper sur ce que leurs patrons ont pu dire en le pensant ou cogiter en le disant. Tant mieux si ça peut aider ceux qui ont faim…

Finalement, le Mollasson mouché sous les lambris du palais n’a trouvé que « l’intercession divine » à servir aux journalistes ahuris. La ficelle est grosse, mais la farce médiatique fonctionne. S’en remettre à Dieu ! C’est dire la confiance inouïe qu’il a dans ses propres talents.

[email protected]


Pour sûr, les Libanais ont savouré les derniers va-et-vient fiévreux du Ramolli désigné : tantôt dans l’antichambre saoudienne des Émirats, tantôt chez l’Étrangleur ottoman Recep Tayyip (…hip-hip, hourrah !), ou encore chez Sissi Empereur, le génie à vie des Carpates pharaoniques égyptiennes. Puis retour survolté à Baabda auprès de son ennemi intime affalé dans son...

commentaires (5)

Les deux partis sont à blâmer ! Les deux partis n'ont pensé qu'à leurs intérêts ou ceux de leurs commanditaires ! Comment voulez-vous que le pays renaisse si ce sont ceux qui ont mis le pays en ruine doivent le rebâtir ? C'est un nonsense! Notre Liban est Mort ! Rien ne nous empêche de refaire Naître un nouveau Liban, plus juste, plus Souverain, Vraiment indépendant. Un Peuple, Une Justice, une armée, Une Nation ! Les seuls qui nous en empêchent sont ceux qui s'accrochent encore au pouvoir !

Marwan Takchi

17 h 36, le 16 juillet 2021

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Les deux partis sont à blâmer ! Les deux partis n'ont pensé qu'à leurs intérêts ou ceux de leurs commanditaires ! Comment voulez-vous que le pays renaisse si ce sont ceux qui ont mis le pays en ruine doivent le rebâtir ? C'est un nonsense! Notre Liban est Mort ! Rien ne nous empêche de refaire Naître un nouveau Liban, plus juste, plus Souverain, Vraiment indépendant. Un Peuple, Une Justice, une armée, Une Nation ! Les seuls qui nous en empêchent sont ceux qui s'accrochent encore au pouvoir !

    Marwan Takchi

    17 h 36, le 16 juillet 2021

  • ": la canaille à vélo, la racaille à dos d’âne… " , il faut déjà pouvoir se payer un vélo ou nourrir son bourrique ... Il n'y a que ces mécréants d'en haut, qui faute de vélos, nous prennent pour leurs baudets...

    Wlek Sanferlou

    13 h 40, le 16 juillet 2021

  • SUPERBE GABY NASR ! LES LIBANAIS SONT APPELES A CHOISIR ENTRE CHARYBDE ET SCYLLA. A MOINS... A MOINS QUE L,APPAUVRISSEMENT ET LA FAIM, A LA PLACE DU PATRIOTISME QUI FAIT GRAND DEFAUT, NE SERVENT DE CARBURANT A UN SOULEVEMENT GENERAL, LE SOULEVEMENT DES AFFAMES QUI VOIENT LEURS ENFANTS CREVER DE FAIM ET SANS AUCUN AVENIR DANS CET ENFER CREE PAR LES MAFIEUX DE TOUS CALIBRES, A MOINS QUE TOUTES LES MASSES SE SOULEVENT EN UNE IMMENSE MASSE ET IMPOSE LE CHANGEMENT, JUGE TOUS LES MAFIEUX ET RECUPERE LES ECONOMIES DU PEUPLE VOLEES. N,ATTENDEZ LE SALUT DE PERSONNE. IL NE VIENDRA JAMAIS. ET SI QUELQUE SIMULACRE DE SALUT VIENDRAIT CE SERAIT DES INTERETS ETRANGERS IMPOSES COMME L,IRAN NOUS IMPOSE SES INTERETS PAR SES MERCENAIRES SUR PLACE. LE PEUPLE SEUL... SEUL... PEUT TOUT CHANGER. LA VRAIE FAIM FRAPPE A NOS PORTES. SAUVONS LE PAYS, NOS FAMILLES, NOS ENFANTS. SOULEVONS-NOUS EN UNE GIGANTESQUE MASSE QUI BALAIERA TOUTE LA PEGRE SUR SON PASSAGE. NETTOYONS -LES ETABLES- D,AUGIAS. ALLEZ, DE L,AVANT, NETTOYEZ !

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    13 h 31, le 16 juillet 2021

  • Les libanais n’ont pas du sonné à la bonne porte du bon dieu. Même à ce niveau là ils trouvent le moyen de se perdre dans les divinités alors que dieu est unique et qu’il est pour tous. Seulement voilà, des merdeux se sont substitués à lui et font croire qu’ils sont les seuls dieux à les sortir de la où ils se sont acharnés à les y conduire. L’ENFER. Une partie du peuple égarée s’en est remise à eux et persiste que son salut réside dans leur volonté de les protéger en creusant profond leurs tombes. Vive le peuple libanais et vive le Liban désuni à jamais grâce à une population bouchée et masochiste qui se plaît dans les gémissements et les doléances de tout genre sans bouger un cil pour renverser la vapeur mais préfère attendre que les autres pays viennent les sauver de l’enfer dans lequel ils ont choisis délibérément en suivant aveuglément leurs zaims qui ne sont autres que leurs tortionnaires.

    Sissi zayyat

    12 h 51, le 16 juillet 2021

  • Au moment où M. Le Drian demande au peuple libanais de commencer par s'aider lui-même pour que les pays étrangers se décident à l'aider, l'ironie c'est que ceux qui tiennent les rênes du pouvoir n'ont plus aucun pouvoir et sont amenés à demander l'aide de Dieu. Or d'un côté ces gens-là sont de vrais mécréants. Car comment quelqu'un qui croit en Dieu et qui devrait par conséquent craindre le châtiment divin pourrait-il sans sourciller mener son pays à un tel effondrement? Et puis combien de millions de prières le Bon Dieu reçoit chaque jour de personnes qui, si elles avaient une once de foi en Dieu, n'auraient pas entrainé leur patrie dans cet enfer innomable?

    Georges Airut

    03 h 31, le 16 juillet 2021

Retour en haut