Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Les services d'Ogero à nouveau à l'arrêt dans le Barouk suite à une panne électrique

Les services d'Ogero à nouveau à l'arrêt dans le Barouk suite à une panne électrique

Le logo d'Ogero. Via le compte Twitter @OgeroTelecom

Le gestionnaire du réseau des télécoms libanais Ogero a annoncé vendredi l'arrêt de ses services dans la région du Barouk, dans le Chouf, au sud de Beyrouth, en raison d'une panne électrique dans l'une de ses centrales.

"Une panne électrique est survenue dans la centrale de Barouk en raison d'une surcharge sur les générateurs électriques, ce qui a provoqué l'arrêt de nos services dans cette région", a écrit Ogero sur Twitter. Des équipes chargées de la maintenance du réseau œuvrent à réparer cette panne, a ajouté la compagnie, sans préciser le délai de rétablissement des réseaux. Une panne similaire avait déjà eu lieu dans cette région vendredi dernier.

Alors que le Liban souffre d'une grave pénurie de courant électrique, l'Etat ne fournissant plus que quelques heures d'alimentations par jour, le recours aux générateurs est en forte augmentation, provoquant des pannes en séries en raison des surcharges occasionnées. Ogero a déjà eu plusieurs pannes dans différentes régions ces dernières semaines, pour les mêmes raisons. Le ministre sortant des Télécoms, Talal Hawat, s'était pourtant voulu rassurant quant à la capacité d’Ogero à assurer ses services de téléphonie et d’Internet malgré le rationnement en électricité dans le pays. Et la commission parlementaire des Télécommunications avait annoncé qu'elle allait préparer une proposition de loi pour accorder une ligne de crédit supplémentaire à Ogero, afin de lui permettre de continuer à assurer ses services de téléphonie fixe et d’accès à internet, malgré la crise.


Le gestionnaire du réseau des télécoms libanais Ogero a annoncé vendredi l'arrêt de ses services dans la région du Barouk, dans le Chouf, au sud de Beyrouth, en raison d'une panne électrique dans l'une de ses centrales."Une panne électrique est survenue dans la centrale de Barouk en raison d'une surcharge sur les générateurs électriques, ce qui a provoqué l'arrêt de nos services...