Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus au Liban

Araji appelle à redoubler de prudence, 137 cas dont 7 en provenance de l'étranger

Nouveau marathon Pfizer, vendredi et samedi, destiné aux personnes âgées de 50 ans et plus.

Araji appelle à redoubler de prudence, 137 cas dont 7 en provenance de l'étranger

Des personnes attendant de se faire vacciner dans un centre de Beyrouth, lors d'un marathon organisé par le ministère de la Santé en juin 2021. Photo Houssam Chbarro

Le Liban a enregistré au cours des dernières 24 heures 3 décès et 137 nouveaux cas de Covid-19, dont 7 en provenance de l'étranger, selon le bilan quotidien publié jeudi par le ministère de la Santé. Ces chiffres portent à 544.002 le nombre de cas cumulés depuis février 2020, date de l'apparition de la pandémie dans le pays. Parmi ces cas, on dénombre un total de 7.835 décès et 531.156 guérisons. Pour ce qui est des cas toujours actifs, 90 patients sont hospitalisés, dont 47 sont admis aux soins intensifs. Le taux de positivité par rapport au nombre de tests de dépistage effectués ces quatorze derniers jours est, lui, de 1,3%.

Malgré les indicateurs à la baisse, et rejoignant les mises en garde déjà lancées par d'autres experts et responsables sanitaires, le président de la commission parlementaire de la Santé, Assem Araji, a regretté "l'insouciance" de la population qui ne respecte pas les mesures sanitaires et appelé à redoubler de prudence face au variant Delta (apparu pour la première fois en Inde) "qui s'est propagé dans près de 92 pays du monde". Ce variant "se propage 60 % plus rapidement que celui apparu en Angleterre", a-t-il mis en garde, appelant à "faire appliquer les règles de prévention". 

Nouveau marathon Pfizer
C'est pour éviter un regain des contaminations avec la réouverture de plus en plus de frontières et avant la saison estivale que la commission nationale chargée du suivi du Covid-19 avait émis mercredi une série de recommandations afin de tenter de limiter ces risques. Elle avait entre autres appelé la direction générale de l'Aviation civile à faire le suivi avec le ministère de la Santé des cas positifs en provenance de l’Éthiopie, l'Irak, l’Égypte, la France, la Turquie, et les Émirats arabes unis, et à examiner la possibilité d'imposer à ces personnes-là une quarantaine de cinq jours (quatre nuits) dans un hôtel, et à leur propre frais, exception faite de ceux qui ont reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid. Jusque-là, seuls les passagers en provenance du Royaume-Uni, du Brésil et de l'Inde étaient tenus d'effectuer cette quarantaine à leur arrivée à Beyrouth.

Lire aussi

Les spécialistes mettent en garde contre un regain des cas au Liban

Entre temps, le Liban poursuit sa campagne de vaccination lancée en février. Celle-ci a connu récemment une accélération à la faveur du lancement de marathons de vaccination, permettant à des personnes d'une tranche d'âge déterminée de recevoir le vaccin sans rendez-vous à des horaires fixés par le ministère de la Santé. Dans ce cadre, le ministère de la Santé a annoncé jeudi l'organisation d'un nouveau marathon Pfizer, vendredi et samedi, destiné aux personnes âgées de 50 ans et plus. Selon les derniers chiffres publiés par le ministère, 17,7% des personnes éligibles ont reçu une première dose, et 8,7% les deux nécessaires pour atteindre une immunité la plus complète possible avec les produits Pfizer, AstraZeneca, Spoutnik-V, ou encore Sinopharm, disponibles au Liban.


Le Liban a enregistré au cours des dernières 24 heures 3 décès et 137 nouveaux cas de Covid-19, dont 7 en provenance de l'étranger, selon le bilan quotidien publié jeudi par le ministère de la Santé. Ces chiffres portent à 544.002 le nombre de cas cumulés depuis février 2020, date de l'apparition de la pandémie dans le pays. Parmi ces cas, on dénombre un total de 7.835 décès et...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut