Rechercher
Rechercher

Économie - CRISE

La commission des Télécoms va préparer une loi pour augmenter les financements à Ogero

Le député Hussein Hajj Hassan a annoncé hier que la commission parlementaire de l’Information et des Télécommunications, qu’il préside, allait préparer une proposition de loi pour accorder une ligne de crédit supplémentaire à Ogero, gestionnaire du réseau des télécoms au Liban. Ces fonds supplémentaires devraient permettre à Ogero de continuer à assurer ses services de téléphonie fixe et d’accès à internet, malgré la crise actuelle qui a provoqué un effondrement de la monnaie nationale et des pénuries, notamment de carburant. Celui-ci est nécessaire aux groupes électrogènes de l’entreprise pour pallier la pénurie actuelle en électricité du pays.

Hussein Hajj Hassan a également annoncé que les députés allaient préparer une proposition d’amendement des articles du budget de l’État pour l’exercice 2020 afin d’assurer plus de fonds aux opérateurs de téléphonie mobile Alfa et Touch, qui sont désormais gérés par l’État. Le budget 2021 n’a toujours pas été approuvé par l’exécutif, le cabinet démissionnaire de Hassane Diab refusant de se réunir au motif qu’il est uniquement chargé de l’expédition des affaires courantes, tandis que le nouveau gouvernement que doit former Saad Hariri n’a toujours pas vu le jour.

Lors de son intervention à l’issue de cette réunion hebdomadaire de la commission, le député du Hezbollah a relevé les différents problèmes auxquels sont confrontés les opérateurs de téléphonie fixe et mobile. « L’approvisionnement en courant par Électricité du Liban (EDL) ayant été réduit en raison de l’absence de crédits pour l’achat de fuel, Ogero est obligé d’utiliser des générateurs qui consomment du mazout, que l’on ne trouve pas en grande quantité », a-t-il souligné. Fonctionnant actuellement à plein régime, ces groupes électrogènes risquent des pannes et une surchauffe, ce qui force occasionnellement leur extinction, provoquant des coupures d’internet. Ces derniers jours, Ogero a annoncé à plusieurs reprises de telles coupures dans certaines régions du pays.


Le député Hussein Hajj Hassan a annoncé hier que la commission parlementaire de l’Information et des Télécommunications, qu’il préside, allait préparer une proposition de loi pour accorder une ligne de crédit supplémentaire à Ogero, gestionnaire du réseau des télécoms au Liban. Ces fonds supplémentaires devraient permettre à Ogero de continuer à assurer ses services de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut