Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Le père de Yasmine Masri présente des excuses à Gebran Bassil, la jeune femme s'exprime

« Personne ne peut présenter d'excuses à ma place », affirme la jeune femme qui avait pris à partie le chef du CPL dimanche à Batroun, avant d'être agressée par ses gardes du corps.

Le père de Yasmine Masri présente des excuses à Gebran Bassil, la jeune femme s'exprime

Le chef du Courant patriotique libre, le député Gebran Bassil. Photo d'archives AFP

Yasmine Masri, la jeune femme qui avait été agressée dimanche par des gardes du corps du député Gebran Bassil après l’avoir pris à partie dans un restaurant à Batroun, a indiqué mardi que son père avait été menacé et forcé à présenter des excuses au chef du Courant patriotique libre après l’incident.

« Personne ne peut présenter d'excuses à ma place », a affirmé Yasmine Masri dans un communiqué qu'elle a mis en ligne sur les réseaux sociaux mardi soir. « Mon père a été menacé, il a été humilié, et tout ce qu’il fait est dans le but de me protéger (..)», a-t-elle ajouté. La jeune femme a assuré qu’elle « ne se taira jamais ». « Je ne cacherai jamais ce que je pense face à la peur, aux menaces et au terrorisme. Vous ne m’arrêterez pas, et vous n’arrêterez pas le peuple », ajoute-t-elle dans son communiqué, largement partagé sur les réseaux sociaux et frappé du poing de la thaoura.


Dans un communiqué rapporté par l’Agence nationale d’information (officielle), M. Habib Masri a indiqué avoir « eu l’honneur de rendre visite au président du CPL à son domicile à Bayyada, et lui avoir transmis mes excuses pour l’agissement inacceptable de (sa) fille Yasmine le dimanche 13 août à Batroun ». Le communiqué ajoute que M. Bassil a exprimé « son entière compréhension et son appréciation pour cette visite ».

Dimanche, Yasmine Masri, qui avait vu par hasard M. Bassil dans un restaurant de Batroun, lui a dit « tfeh » (pour marquer son dégoût) avant d’être « violemment agressée par ses gardes de corps », comme elle l’avait raconté à plusieurs médias locaux.


Le bureau de presse du chef du CPL avait affirmé dans un communiqué que la jeune femme avait insulté M. Bassil et que « certaines personnes présentes et les gardes du corps ont eu une réaction naturelle, pacifique et civilisée en la faisant taire afin qu’elle arrête d’insulter M. Bassil, et ce sans la frapper ». « Le député Bassil demande toujours aux partisans, responsables et membres du CPL de ne jamais se taire, et de répliquer aux insultes ou agressions morales ou physiques de la part de personnes qui ne respectent pas la dignité (des gens). Le temps des insultes sans réponses est révolu », ajoutait le communiqué du bureau de presse de M. Bassil, dans ce qui sonnait comme une menace contre toute personne qui s’en prendrait au chef du parti aouniste.

Gebran Bassil, gendre du président de la République Michel Aoun, est l'une des personnalités politiques les plus conspuées au Liban. Il est régulièrement fustigé par la contestation populaire, ainsi qu'une frange de la classe politique, qui l'accusent de corruption.


Yasmine Masri, la jeune femme qui avait été agressée dimanche par des gardes du corps du député Gebran Bassil après l’avoir pris à partie dans un restaurant à Batroun, a indiqué mardi que son père avait été menacé et forcé à présenter des excuses au chef du Courant patriotique libre après l’incident.« Personne ne peut présenter d'excuses à ma place », a affirmé Yasmine...

commentaires (39)

JE REITERE: UN FILLE A ETE FRAPPE PAR DES ENERGUMENS QUI LUI ONT CASSE SON TELEPHONE > pOURQUOI ELLE NE DEPOSE PAS PLAINTE ET LA JUSTICE N;'ARRETTE PAS SES FAISEURS DE TROUBLE ET CONVOQUE BASSIL; ? SOMMES NOUS DANS L;A JUNGLE ? malheureusement je crois que oui tant qu'un policier n'arrette pas des truands protegeants un leader ( DE MEME D'AILLEURS QUE LES GARDES DU PARLEMENT QUI TIRENT A BALLE EN CAOUTCHOUC DIRECTEMENT DANS LES YEUX DU PEUPLE REVOLTE

LA VERITE

13 h 51, le 17 juin 2021

Tous les commentaires

Commentaires (39)

  • JE REITERE: UN FILLE A ETE FRAPPE PAR DES ENERGUMENS QUI LUI ONT CASSE SON TELEPHONE > pOURQUOI ELLE NE DEPOSE PAS PLAINTE ET LA JUSTICE N;'ARRETTE PAS SES FAISEURS DE TROUBLE ET CONVOQUE BASSIL; ? SOMMES NOUS DANS L;A JUNGLE ? malheureusement je crois que oui tant qu'un policier n'arrette pas des truands protegeants un leader ( DE MEME D'AILLEURS QUE LES GARDES DU PARLEMENT QUI TIRENT A BALLE EN CAOUTCHOUC DIRECTEMENT DANS LES YEUX DU PEUPLE REVOLTE

    LA VERITE

    13 h 51, le 17 juin 2021

  • Image pathétique et médiocre donnée par cet incident insignifiant. Ça reflète le vrai visage de Bassil?!

    Alexandre Husson

    19 h 56, le 16 juin 2021

  • Un pervers qui se protège soi-disant !

    Wow

    19 h 43, le 16 juin 2021

  • Il est nul , pauvre Liban il est tombé si bas , on dirait l'Iran ou l'Arabie Seoudite ou d'autres pays nul ....

    Eleni Caridopoulou

    18 h 59, le 16 juin 2021

  • Bravoooo Yasmine ?? tu n’as pas peur de rien. C’est comme ça qu’il faut être pour changer le Liban de demain. N’ayez jamais peur tant que vous êtes sûrs d’être dans le droit chemin. Faut que justice et fierté soient rendues au peuple libanais ????

    Khoury-Haddad Viviane

    17 h 34, le 16 juin 2021

  • Les voyous et mafieux obtiennent toujours ce qu'ils veulent ...

    Zeidan

    17 h 17, le 16 juin 2021

  • Ok, je réessaye une 3ème fois (et je ne change rien car avec ce qu'il fait subir au peuple libanais il mérite bien pire que ces qualificatifs. Vous avez peur qu'ils vous envoient ses gardes du corps ou quoi ?) ! Mme Masri, vous ne vous tairez pas et personne ne se taira. Tfeh w noss ! Ce mec n'est qu'un moins de rien. Et c'est le dernier au monde à parler de dignité, lui qui, avec ses complices truands et voleurs, a ôté leur dignité aux Libanais.

    Robert Malek

    17 h 06, le 16 juin 2021

  • Il suffit de le voir quand il s'exprime en public...pour tout comprendre...!!! - Irène Saïd

    Irene Said

    16 h 27, le 16 juin 2021

  • Yasmine ne fait que décrire son dégout de la politique de Gebran et celle de tant d'autres, et de la non existence d'espoir (pas de programme de sauvetage complet). Ses pseudo politiciens ont oublié pour qui ils travaillaient. Comment ne pas être dégouter de la politique libanaise opaque et mensongère et de ses pratiquants face à l'assiègement des Libanais , à leur immobilisme, à leur apathie et à leurs divisions en temps de crise?

    Alors...

    16 h 14, le 16 juin 2021

  • Merci d’avoir publié. On énième commentaire.

    Sissi zayyat

    15 h 01, le 16 juin 2021

  • Les journaux relate le fait sans grande indignation ni condamnation. Que doit on comprendre en l’absence de la justice complaisante on laisse faire de leur d’être attaqué par un zigomar qui se croit tout les is parce que gendre ou parce que protégé par les vendus? Le règlement de compte arrivera plus tôt que tard alors qu’il se prépare aux sanctions du peuple apparemment celles des E?U ne lui ont pas fait assez mal.

    Sissi zayyat

    13 h 29, le 16 juin 2021

  • Censurée pour avoir dénoncé la dictature qui règne dans notre pays. tfiiiii

    Sissi zayyat

    13 h 25, le 16 juin 2021

  • Je comprend le pere qui connaissant la brutalite de Bassil et consorts essaie de sauver sa fille comme tout pere le ferait JE COMPREND AUSSI SA FILLE QUI EST REVOLTEE CAR ELLE NE PENSE PAS AVOIR AGI ILLEGALEMENT ET QU'ELLE A ETE FRAPPEE POUR UN MOT " TFEE" LA VERITE A MON AVIS C'EST GEBRAN QUI DEVRAIT PRESENTER SES EXCUSES POUR LE COMPORTEMENT DE SES GARDES DE CORP ET DIRE QUE TOUTE PERSONNE QUI LE CRITIQUERA OU L" INSULTERA" ( BIEN QUE PFEE N'EST PAS UNE INSULTE MAIS UNE REMARQUE ) SERA FRAPPE EST CONTRAIRE A LA LOI ET POUR CELA UNIQUEMENT IL FAUDRAIT Q'UN JUGE LE CONVOQUE ET LUI INFLIGE UNE AMENDE AVEC PRISON SI IL RECOMMENCE on peut toujours rever de voir un juge capable de suivre la loi aujourdh'ui en faveur du peuple

    LA VERITE

    12 h 45, le 16 juin 2021

  • Le Président Macron s'est vu giflé , l'agresseur s'est vu arrêté et transféré aux instances judiciaires. Le chef de parti Gebran Bassil s'est vu insulté dans un restaurant , ces gardes de corps ont molestés cette jeune fille , frappé très brutalement en lui brisant son téléphone. Différentes attitudes , différentes réactions, différentes civilisations .

    DRAGHI Umberto

    11 h 40, le 16 juin 2021

  • CECI DIT JE REITERE MON ACCUSATION SANS HESITATION AUCUNE; LES MEDIAS TOUS REUNIS(je n'inclus pas les reseaux sociaux) ONT L'OBLIGATION DE METTRE UNE SOURDINE TOTALE/UN EMBARGO ABSOLU SUR LES DECLARATIONS DES VOLEURS/KELLON, QUI RESUSSISSENT A SINON AJOUTER A LEURS SYMPATHISANTS SUREMENT A LEUR SAUVER CEUX DEJA ACQUIS. LIBERTE D'EXPRESSION NE VAUT PAS POUR CES CRIMINELS. PS.PT'T QU'UNE TELLE POLITIQUE NUIRAIT AUX FINANCES DES MEDIAS? PT'T QUE DE TELS SACRIFICES SONT DE RIGUEUR? JE NE SAIS PLUS !

    gaby sioufi

    11 h 33, le 16 juin 2021

  • ..."""Le père de Yasmine Masri présente des excuses à Gebran Bassil, la jeune femme S'EXPRIME...""" que l'on se fache, pas grave. mais le titre -en grande lettres- prete a confusion, a equivoque laissan croire que Yasmine s'etait pliee devant pti gendre, ce titre aurait du 'exprimer" -EN AUSSI GRANDES LETTRES-clairement qu'elle S'EST REVOLTEE suite a l'action de son

    gaby sioufi

    11 h 23, le 16 juin 2021

  • Mr. Bassil forgets that he's a public servant and that his constituents have the right to criticize him. He behaves like a king and asks his supporters to protect him and to beat up citizens who oppose him. This pattern of behavior reeks of a totalitarian regime, which Lebanon is not. This incident proves that Mr. Bassil is in politics for himself and not to serve the people while claiming to protect the "interests of the Christians". He only wants to protect his own interests and preserve his own power.

    Mireille Kang

    11 h 18, le 16 juin 2021

  • Voilà la preuve ultime que le Liban de demain renaitra! le père en affidé soumis à son seigneur féodal, et la jeune femme (la nouvelle génération) qui ne se laisse pas faire et reconstruira le Liban

    NAJJAR Karim

    10 h 56, le 16 juin 2021

  • Une jeune femme sans defense se fait cogner par un garde du corps, je vous laisse imaginer le gabarit du type et la taille de ses biceps, et aucun groupe de defense des droits de la femme libanaise ne reagit ?

    Mouna Zouein Gorra

    10 h 40, le 16 juin 2021

  • Je ne suis pas un admirateur de M. Bassil. Je le trouve ni meilleur ni pire, ni moins corrompu ni plus corrompu, que les autres hommes et femmes politiques libanais. En revanche, je suis de son côté car l’homme a été insulté injustement par une jeune femme qu’il ne connaissait pas. Les hommes de M. Bassil ont alors rendu à la jeune inconnu la monnaie de sa pièce. Le père, en homme avisé et sage, a voulu corrigé la faute de sa fille. En fait, s’il y a quelqu’un qu’il faut saluer dans cette histoire, c’est lui.

    Agenor

    10 h 34, le 16 juin 2021

  • double tfeeeh

    Jack Gardner

    10 h 34, le 16 juin 2021

  • Je ne sympathise en aucun cas ce personnage ni cherche à le défendre. J'essaye de garder une objectivité que la plupart des gens on perdue. Il faut remettre les choses en perspective: Essayez d'insulter Hassan Nasrallah, Nabih Berri, Joumblat, Frangieh, Hariri etc... dans leur fiefs respectifs, vous risquez d'être tué en toute impunité. La morale est que plus on est violent, moins on se fait insulter.

    Salim Naufal

    10 h 24, le 16 juin 2021

  • Gebran Bassil Président! Il a l'intelligence et le charme du président actuel. Quelle droiture, quelle dignité... Je lui souhaite beaucoup de courage à chasser le maximum de gens du pays afin que ce dernier puisse lui ressembler. Gebran, nous sommes tous derrière toi et surtout ne te retourne pas!

    Georges Olivier

    09 h 50, le 16 juin 2021

  • Il est tellement modeste, honnête et respectueux des autres, efficace dans tout ce qu'il entreprend et dévoué à sa patrie...que l'on a qu'une envie: lui exprimer partout notre admiration...en public et dans ces colonnes ! - Irène Saïd

    Irene Said

    09 h 28, le 16 juin 2021

  • Il est devenu exactement comme Hassan Nasrallah. Le pire est que ces deux énergumènes pensent que les gens oublient ou changeront leur façon de penser ou de les juger. Eh bien je leur souhaite bonne chance car plus le temps passe plus ils deviennent impopulaires. plus ils attisent les haines.

    Pierre Hadjigeorgiou

    09 h 17, le 16 juin 2021

  • Mais le plus incroyable , c’est qu’il ait encore sa place en politique et sur le plan médiatique..! Le politicien le plus haï de l’histoire du Liban toutes époques confondues! Il imagine que la route , Vienne-Téhéran-Banlieue Sud, va le mettre en selle à Baabda…!

    LeRougeEtLeNoir

    09 h 11, le 16 juin 2021

  • Je pense tout simplement que vous faites trop de tapage médiatique pour une affaire banale qui devrait simplement être citée dans la rubrique faits divers. Lui consacrer autant d’articles me laisse perplexe

    Liberté de Penser

    08 h 26, le 16 juin 2021

  • Tfeeeef!

    Je partage mon avis

    08 h 04, le 16 juin 2021

  • "M. Habib Masri a indiqué avoir « eu l’honneur de rendre visite au président du CPL:. "L'honneur"? La honte, plutôt! Il aurait dû demander à Bassil des excuses pour le comportement de ses gardes du corps. Mas celui-ci persiste et signe: "Le temps des insultes sans réponses est révolu".

    Yves Prevost

    07 h 33, le 16 juin 2021

  • AU LIEU QU'IL S'EXCUSE DE LA RÉACTION DE SON GARDE DE CORPS, IL L'APPUIE ET IL MENACE EN PLUS.

    Gebran Eid

    06 h 59, le 16 juin 2021

  • Apparemment, Gebran Bassil croit renforcer sa popularité ou son autorité en exhibant le père de Yasmine Masri en train de présenter des excuses. Le plus inquiétant pour la société libanaise est qu'il y a des chances que GB ait raison de croire cela.

    Nagi Hanna Nahas

    05 h 43, le 16 juin 2021

  • Bien sûr, légalement si Yasmine est au-delà de l'âge de raison, les excuses paternelles au gendre protègé par grand-tonton, ne valent pas plus que les explications offertes par gébran aux journalistes à Davos et ailleurs... Bon courage Yasmine!

    Wlek Sanferlou

    01 h 52, le 16 juin 2021

  • Dans quelle société vit on?? Depuis quand un père présente des excuses au nom d'une adulte et sans son accord ?? C'est pire que les sociétés arrièrées et patriarcales. Ca montre l'état de la société. La jeune fille ne veut PAS s'excuser. C'est son droit. Qu'elle assume... C'est elle qu'on a tabassé et pas le politicien qui fut tabassé. être insulter? En tant que personnage public?? Il faut mettre ceci sur "la liberté d'expression". C'est un personnage public. Certains ( rares) l'encensent et d'autres lui disent des mots très désabréables. C'est la règle du jeu. Macron a été giflé et il est passé à côté. Ici ce type n'a pas été gifflé. Alors? Est ce une raison pour tabasser le jeune fille?? Puis le père?? c'est quoi cette mascarade?? de quoi il se mêle??? Sa fille tabassée et il va s'excuser sans accord de sa fille? Au lieu de respecter sa fille, il respecte des étrangers?? . Personne ne doit parler et s'accaparer la parole au nom des autres et sans leur agrément . C'est le B A BA de toute liberté individuelle et respect des autres. Le respect du père envers sa famille doit être plus forte que le respect envers tout personnage public étranger à la famille.

    radiosatellite.online

    00 h 54, le 16 juin 2021

  • Bravo Madame. Suis de tout coeur avec vous !

    Brunet Odile

    00 h 39, le 16 juin 2021

  • HOLA HO HOLA HO HOLA HO

    LA VERITE

    00 h 11, le 16 juin 2021

  • Bassil= politique du peuple brûlé!

    Alexandre Husson

    00 h 04, le 16 juin 2021

  • Bassil se comporte comme Assad. C’est de la terreur…

    Alexandre Husson

    00 h 00, le 16 juin 2021

  • L'arrogance et l'intimidation. Voila tout ce dont la canaille oolitique est capable. Par contre, pour ce qui est de geter le pays ? Il n'y a plus personne ! Tfeeeeeeehhhhh

    Michel Trad

    23 h 44, le 15 juin 2021

  • Tfeh!

    Je partage mon avis

    23 h 01, le 15 juin 2021

Retour en haut