Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Altercation entre Gebran Bassil et une femme dans un restaurant à Batroun

Les gardes du corps du chef du Courant patriotique libre auraient physiquement agressé la dame et détruit son téléphone portable, selon plusieurs témoignages.

Altercation entre Gebran Bassil et une femme dans un restaurant à Batroun

Le chef du Courant patriotique libre Gebran Bassil. Photo AFP

Une altercation a eu lieu dimanche en cours de journée dans un restaurant en bord de mer à Batroun entre le député et chef du Courant patriotique libre Gebran Bassil et une femme qui l'aurait insulté en le filmant. Les gardes du corps du leader chrétien s'en seraient ensuite pris à la jeune femme en la brutalisant, selon des images qui circulent sur les réseaux sociaux et le témoignage de cette dernière à la chaîne MTV.

Selon des images de mauvaise qualité, on entend des gens crier et plusieurs gardes du corps de M. Bassil courir vers la femme. "Gebran Bassil est venu, et puis on a cassé le téléphone portable de la femme et on l'a battue. Honte à toi Gebran Bassil !", lance une autre femme qui filmait la scène.


La réaction du bureau de presse du député de Batroun n'a pas tardé : "Pendant que le député Gebran Bassil déjeunait avec sa famille dans une atmosphère amicale dans un restaurant récemment inauguré à Batroun, et au moment où il s'apprêtait à quitter les lieux, une femme l'a insulté à l'extérieur, alors qu'il montait dans son véhicule. C'est alors que certaines personnes présentes et les gardes du corps ont eu une réaction naturelle, pacifique et civilisée, en la faisant taire afin qu'elle arrête d'insulter M. Bassil, et ce sans la frapper", rapporte un communiqué.

Le bureau de presse du chef du CPL souligne ensuite qu'une "machine de rumeurs s'est alors mise en branle", et dément les versions des faits rapportées sur les réseaux sociaux. "Le député Bassil demande toujours aux partisans, responsables et membres du CPL de ne jamais se taire et de répliquer aux insultes ou agressions morales ou physiques de la part de personnes qui ne respectent pas les dignités", ajoute le bureau de presse. "Le temps des insultes sans réponses est révolu", conclut le communiqué, dans ce qui sonne comme une menace contre toute personne qui s'en prendrait au chef du parti aouniste.

Gebran Bassil, gendre du président de la République Michel Aoun, est l'une des personnalités politiques les plus conspuées au Liban. Il est régulièrement fustigé par la contestation populaire, ainsi qu'une frange de la classe politique, qui l'accusent de corruption.


Une altercation a eu lieu dimanche en cours de journée dans un restaurant en bord de mer à Batroun entre le député et chef du Courant patriotique libre Gebran Bassil et une femme qui l'aurait insulté en le filmant. Les gardes du corps du leader chrétien s'en seraient ensuite pris à la jeune femme en la brutalisant, selon des images qui circulent sur les réseaux sociaux et le témoignage...

commentaires (16)

Abou Davos montre ses muscles.

El moughtareb

03 h 27, le 15 juin 2021

Tous les commentaires

Commentaires (16)

  • Abou Davos montre ses muscles.

    El moughtareb

    03 h 27, le 15 juin 2021

  • Il faut une démocratie directe au Liban pour dégager tous les morpions insignifiants comme celui la

    Liban Libre

    21 h 45, le 14 juin 2021

  • Chapeau levé à nasrallah : il choisit si bien ses zombs cretiens qui à chaque déclaration stupide encouragent, encore plus, les libanais de tout bord à quitter le pays. Cet incident et les reactions des proches du gendre, positionnent bien ces proches pour prendre tout les prix du tonton souterrain!

    Wlek Sanferlou

    12 h 45, le 14 juin 2021

  • Mr Bassil se permet d'aller au resto avec sa famille dans 'une ambiance amicale' alors que le peuple meure de faim. Aucuns scrupules.

    Nadim Audi

    12 h 20, le 14 juin 2021

  • Censurée pour avoir dit la vérité sur ce qui se passe dans notre pays.

    Sissi zayyat

    12 h 20, le 14 juin 2021

  • Un taré grave qui pense qu’il est élu !

    Wow

    11 h 59, le 14 juin 2021

  • Personne n'a été ému par cet avocat enlevé dans la rue ! Personne n' a été ému par l'appel du bâtonnier de Beyrouth !! Mais tout le monde réclame le droit d'insulter les députés du CPL ! On n'est pas sorti d'affaire.

    NASSER Jamil

    11 h 54, le 14 juin 2021

  • L'arrogance de la canaille politique est sans limite. Il appele ses partisans a repliquer ? Tant mieux. Le visage fasciste du CPL et de ce "petit" monsieur n'en sera que plus clair aux yeux de tous.

    Michel Trad

    00 h 00, le 14 juin 2021

  • Demandez a Aoun et Bassil de vous donner un ticket- restaurant!

    CW

    22 h 47, le 13 juin 2021

  • un tout petit tartonpion minable dont l'effronterie est sa seule force. On (pauvres Maronites) a eu Boueiz, maintenant on a un autre beau-fils gave de steroides.

    Zampano

    22 h 45, le 13 juin 2021

  • Le gendre officiel de la République ne supporte aucune critique ! pour avoir osé dire tout haut ce que la grande majorité des Libanais disent et pensent tout bas, une Dame audacieuse certes, a été mal menée par ses gardes du corps virulent, ne lui laissant aucune chance d’exposer ses griefs, ils lui ont arraché son téléphone la faisant hurler pour se défendre et, alerter les passants sur ce qu’il lui arrive . Quel courage ! Voilà ce que nous promet cet ex-ministre qui ambitionne d’occuper la Présidence de la République… pffff . Le Président Emmanuel Macron, n’est pas intervenu après la lâche attaque contre sa personne et a laissé les institutions et la justice s’occuper de l’agresseur. Contrairement au gendre dont le parti a fait des menaces pour quiconque s’aventurerait à interpeler l’ex- ministre et futur ex-député qui ne pourra jamais accéder à la magistrature suprême vue son arrogance et son mépris du peuple Libanais

    Le Point du Jour.

    22 h 27, le 13 juin 2021

  • En tout cas le malheur que traverse le Liban ne lui a pas coupé l’appétit… de la graine de président ça… imperturbable face à la ruine du pays…

    Gros Gnon

    22 h 18, le 13 juin 2021

  • Ca vole tres bas..c'est du niveau des politiciens actuels surtout ceux qui ont vendu leur pays... comme le temps des Fouad Chehab,, Riad El Solh, Charles Malek, Fouad Boutos, Kamal jumblatt ou Hamid Franjieh semble loin

    Liban Libre

    21 h 50, le 13 juin 2021

  • " ....les gardes du corps de Bassil ont eu une réaction naturelle, pacifique et civilisée", un morceau d'anthologie, looool.

    Je partage mon avis

    21 h 48, le 13 juin 2021

  • LA MAFIA AU TRAVAIL.

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    21 h 39, le 13 juin 2021

  • Heureux ceux qui peuvent encore aller au restaurant !

    Politiquement incorrect(e)

    21 h 20, le 13 juin 2021

Retour en haut