Rechercher
Rechercher

Campus - FORMATION

À l’USEK, une école d’été en ligne ouverte aux étudiants internationaux

L’Université Saint-Esprit de Kaslik propose, au mois de juillet, des cours centrés sur la culture libanaise et la région du Moyen-Orient.

À l’USEK, une école d’été en ligne ouverte aux étudiants internationaux

En raison de la pandémie, l’USEK propose ce programme en ligne dans le but de permettre aux personnes intéressées de pouvoir suivre la formation. Photo USEK

Connaître les enjeux géopolitiques relatifs au Moyen-Orient pour comprendre la scène politique de la région, découvrir le patrimoine traditionnel libanais en se renseignant sur les modes de production durable de la « mouneh » (ensemble des provisions alimentaires traditionnelles), progresser dans son apprentissage de la langue arabe et acquérir des stratégies pour gagner en éloquence et maîtriser sa communication à l’oral, tel est le programme des cours proposés par l’École d’été internationale de l’USEK. « Cette formation, prévue 5 jours par semaine du 2 au 30 juillet, est ouverte aux étudiants libanais et étrangers, quel que soit leur domaine d’études, et à toute personne titulaire d’un diplôme universitaire. Elle leur permet d’enrichir leurs connaissances relatives au Liban et au Moyen-Orient tout en favorisant les échanges éducatifs, sociaux et culturels entre les participants », explique Josiane Chbat, coordinatrice exécutive du Centre de formation continue de l’USEK (UCLC). Cette dernière relève que les enseignements dispensés lors du cours de langue arabe pour débutants seront adaptés aux besoins linguistiques des participants qui s’entraîneront à produire des textes courts et à échanger, avec des locuteurs natifs, sur plusieurs thèmes courants. De même, les participants seront amenés, par le biais d’exercices pratiques, à prendre la parole en public afin d’acquérir les compétences nécessaires pour délivrer un discours attractif et cohérent, formel ou informel.

Échanges éducatifs et socioculturels

Créée à l’initiative du Centre de formation continue de l’USEK (UCLC) et du bureau des affaires internationales de l’université, l’École d’été internationale de l’USEK propose chaque année, depuis 2017, une formation estivale intensive qui intéresse en particulier les étudiants étrangers et d’origine libanaise désireux de découvrir le pays du Cèdre et la région du Moyen-Orient. « Les années précédentes, nous avons eu le plaisir d’accueillir, au sein de l’université, des étudiants internationaux issus en grande partie des pays de l’Europe et de l’Amérique latine. Les cours ont été dispensés sur le campus principal de l’USEK avec, au programme, plusieurs visites touristiques et sorties culturelles. En raison de la pandémie du Covid-19, nous avons décidé de proposer ce programme en ligne dans le but de permettre aux personnes intéressées de pouvoir suivre tout de même la formation », ajoute Mme Chbat. Après un mois de cours dispensés en anglais et en arabe, les participants se verront remettre, par l’USEK, un certificat de participation.

Lire aussi

AUB Outdoors 2021, dans la bonne humeur et pour la bonne cause

Mariateresa Di Vietri, étudiante en master de langues étrangères à l’Université de Naples – L’Orientale, a pu suivre cette formation estivale en 2019. « Ce qui a rendu cette expérience si particulière, se rappelle-t-elle, c’est le fait d’avoir pu découvrir, grâce à l’USEK, de nombreuses villes libanaises comme Beyrouth, Byblos, Baalbeck et Batroun. Je garde un excellent souvenir des cours de langue arabe, de danse traditionnelle et des ateliers d’œnologie. » Rana Ayoub, qui suit des études de premier cycle en nutrition et diététique à l’Université américaine de Madaba en Jordanie, s’est inscrite, elle aussi en 2019, pour suivre les cours proposés par l’École d’été internationale de l’USEK. « Lors de mon séjour, dit-elle, j’ai pu tisser des liens avec les étudiants en provenance de différents pays, et j’ai apprécié les échanges interculturels enrichissants entre les participants. En plus de la formation que j’ai suivie, j’ai eu l’occasion d’aller à la rencontre des enseignants de l’université qui ont répondu à mes nombreuses questions au sujet de mon domaine de spécialisation. » Rawan Ayoub ne tarit pas non plus d’éloges au sujet de l’expérience qu’elle a vécue durant ses vacances estivales passées au Liban en 2019. « Étant d’origine libanaise, j’ai souhaité m’intéresser davantage au patrimoine et à la culture de mon pays grâce notamment aux cours de danse traditionnelle libanaise et d’œnologie, et aux visites de nombreux lieux touristiques. Plutôt que de suivre des cours d’arabe, langue que je maîtrise déjà, j’ai eu la chance de découvrir le centre Asher pour l’innovation et l’entrepreneuriat à l’USEK », raconte l’étudiante inscrite en licence de logistique à l’Université jordanienne allemande. Conscientes du fait qu’enrichir leur culture générale leur permet de s’épanouir, les jeunes femmes conseillent à chacun de saisir les opportunités de se former.

Pour en savoir plus : https://www.usek.edu.lb/academics/uclc/courses/summer-school




Connaître les enjeux géopolitiques relatifs au Moyen-Orient pour comprendre la scène politique de la région, découvrir le patrimoine traditionnel libanais en se renseignant sur les modes de production durable de la « mouneh » (ensemble des provisions alimentaires traditionnelles), progresser dans son apprentissage de la langue arabe et acquérir des stratégies pour gagner en...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut