Rechercher
Rechercher

Société - Assistance financière

Explosions du port : un plan d’aide de 55 millions de dollars approuvé dans le cadre du 3RF

Explosions du port : un plan d’aide de 55 millions de dollars approuvé dans le cadre du 3RF

Le plan 3RF a été lancé en décembre dernier, soit cinq mois après la double explosion meurtrière qui a ravagé Beyrouth et sa zone portuaire. Photo P.H.B.

Des donateurs rassemblés sous l’égide du Council for the Lebanon Financing Facility (LFF) ont approuvé lors d’une réunion la semaine dernière un plan d’aide de 55 millions de dollars devant financer plusieurs projets dans le cadre du plan 3RF (Reform, Recovery and Reconstruction Framework, pour réforme, relèvement, reconstruction). Initié en décembre dernier, ce plan vise à apporter une réponse rapide, ciblée et non conditionnée à la mise en place de réformes aux pans les plus urgents de la reconstruction de Beyrouth, partiellement ravagée par la double explosion meurtrière survenue le 4 août 2020.

Les participants rassemblés autour de la Banque mondiale, de l’Union européenne et des Nations unies se sont notamment entendus sur l’allocation des fonds pour la première année d’exécution du programme, qui se décompose en quatre grands volets : social, via un soutien aux ménages les plus vulnérables ; environnemental, avec par exemple la gestion des déchets toxiques entreposés dans la zone portuaire ; un troisième dédié au logement ; et enfin un quatrième centré sur le sauvetage des PME.

La réunion a rassemblé des représentants du gouvernement libanais, de la Banque mondiale, de l’Union européenne, de l’Allemagne, du Canada, du Danemark, de la France, des organisations de la société civile du groupe consultatif du plan 3RF (Lebanon Humanitarian and Development Forum, LHDF), et enfin des ONG libanaises dont Kafa pour les droits des femmes et Green Mind, investie dans la protection de l’environnement. La Croatie fait également partie des pays donateurs du plan 3RF, même si le communiqué ne mentionne pas la présence d’un représentant de ce pays à la réunion.

Dans le communiqué relayant l’approbation de l’enveloppe de 55 millions de dollars, la Banque mondiale a rappelé que ce plan d’aide ne pouvait en aucun cas se substituer aux réformes structurelles à long terme que le pays doit lancer pour sortir de la crise dans laquelle il s’enfonce depuis près de deux ans.


Des donateurs rassemblés sous l’égide du Council for the Lebanon Financing Facility (LFF) ont approuvé lors d’une réunion la semaine dernière un plan d’aide de 55 millions de dollars devant financer plusieurs projets dans le cadre du plan 3RF (Reform, Recovery and Reconstruction Framework, pour réforme, relèvement, reconstruction). Initié en décembre dernier, ce plan vise à...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut