Rechercher
Rechercher

Monde - Turquie

Prison requise contre des étudiants protestataires

Prison requise contre des étudiants protestataires

Des étudiants manifestent contre la nomination directe par le président turc du nouveau recteur de l’université de Bogazici, le 4 janvier 2021, devant l’université d’Istanbul. Photo Ozan Kose/AFP

Un procureur turc a réclamé des peines de prison contre 97 étudiants pour avoir participé à des manifestations contre la nomination par le président Recep Tayyip Erdogan d’un recteur proche du pouvoir à la prestigieuse université Bogazici d’Istanbul, ont rapporté hier les médias. Selon l’acte d’inculpation approuvé par un tribunal d’Istanbul, les étudiants poursuivis sont accusés d’avoir violé, en manifestant, l’interdiction de rassemblement en vigueur dans le cadre des mesures destinées à endiguer la propagation de la pandémie de coronavirus.

Il leur est également reproché d’avoir pris part à « des rassemblements non autorisés et d’avoir refusé de se disperser en dépit des avertissements », selon l’agence étatique Anadolu. Ils encourent des peines allant de six mois à trois ans de prison. La date de l’ouverture de leur procès n’a pas été annoncée. Des étudiants de Bogazici ont manifesté quotidiennement début janvier contre la nomination par M. Erdogan d’un recteur proche de son parti, Melih Bulu, y voyant le signe d’une perte d’indépendance des universités. Les autorités ont durement réprimé la contestation, arrêtant plusieurs dizaines d’étudiants. Cette répression s’est accompagnée d’une hausse du discours anti-LGBT, après la découverte sur le campus d’une œuvre d’art jugée insultante, associant un lieu sacré de l’islam et des drapeaux LGBT. En février, un procureur turc a réclamé jusqu’à trois ans de prison contre sept étudiants que les autorités accusent d’avoir « insulté l’islam » avec cette œuvre controversée.

Source : AFP


Un procureur turc a réclamé des peines de prison contre 97 étudiants pour avoir participé à des manifestations contre la nomination par le président Recep Tayyip Erdogan d’un recteur proche du pouvoir à la prestigieuse université Bogazici d’Istanbul, ont rapporté hier les médias. Selon l’acte d’inculpation approuvé par un tribunal d’Istanbul, les étudiants poursuivis sont...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut