Rechercher
Rechercher

Sport

Le report des 24 Heures du Mans chamboule le calendrier du WEC

Le report des 24 Heures du Mans chamboule le calendrier du WEC

Les concurrents s’apprêtant à prendre le départ de la 88e édition des 24 Heures du Mans, le 19 septembre 2020. Jean-François Monier/AFP

L’ouverture du championnat du monde d’endurance auto (WEC) aura lieu le 1er mai en Belgique, sur le circuit de Spa-Francorchamps, au lieu de début avril à Portimao (Portugal), a annoncé la Fédération internationale de l’automobile (FIA). Cette décision est directement liée à la pandémie de coronavirus et au report de la 89e édition des 24 Heures du Mans, annoncé par l’Automobile Club de l’Ouest (ACO), organisateur de l’épreuve et promoteur du WEC.

Prévue à l’origine les 12 et 13 juin, l’épreuve reine de l’endurance automobile est reportée aux 21 et 22 août pour « se donner toutes les chances d’accueillir du public » dans le contexte de crise du Covid-19, a indiqué l’ACO. « Cette décision, bien que difficile à prendre, est la plus adéquate. Nous n’imaginons pas organiser pour la seconde année consécutive les 24 Heures du Mans sans spectateurs », a expliqué Pierre Fillon, le président de l’ACO, dans un communiqué. « Il est alors de notre devoir de tout mettre en œuvre pour atteindre cet objectif indispensable tout en garantissant aux concurrents une visibilité sur l’ensemble de la saison », a-t-il poursuivi.

Cette décision de modifier un calendrier resserré (six manches) a été approuvée par le Conseil mondial de la FIA, dans un contexte général de restrictions de déplacements par divers gouvernements, notamment celui du Portugal où le virus est reparti à la hausse. Comme pour Le Mans, les changements de dates sont prévus pour augmenter les chances de pouvoir accueillir du public, même avec des jauges limitées. Le circuit belge de Spa-Francorchamps, qui fête cette année son 100e anniversaire, accueillera aussi le Prologue du WEC (essais d’avant-saison), les 26 et 27 avril, quelques jours seulement avant la manche d’ouverture le 1er mai, les 6 Heures de Spa-Francorchamps. Les 8 Heures de Portimao récupèrent ensuite la date initiale de l’arrivée des 24 Heures du Mans (13 juin), avant leur report en août. Cette épreuve remplace les 1 000 Miles de Sebring (Floride, États-Unis), qui devaient ouvrir la saison le 19 mars, et avaient auparavant été annulés. Suivront les 6 Heures de Monza, grande nouveauté de cette saison, qui conservent leur place le 18 juillet. Les deux dernières manches de l’année, à Fuji (Japon) et Bahreïn, ne changent pas de date.

Cette année, en France, il s’agit de la deuxième grande épreuve de sports mécaniques à voir son calendrier affecté par la pandémie après l’e-Prix de FE (électrique) de Paris, habituellement disputé en avril, qui n’aura pas lieu en 2021, pas plus qu’en 2020. En outre, la F1 a également modifié son calendrier (report des GP d’Australie et de Chine, début de saison à Bahreïn le 28 mars).

Source : AFP


L’ouverture du championnat du monde d’endurance auto (WEC) aura lieu le 1er mai en Belgique, sur le circuit de Spa-Francorchamps, au lieu de début avril à Portimao (Portugal), a annoncé la Fédération internationale de l’automobile (FIA). Cette décision est directement liée à la pandémie de coronavirus et au report de la 89e édition des 24 Heures du Mans, annoncé par...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut