Rechercher
Rechercher

Politique - Partis

Les députés aounistes préconisent un dialogue « interlibanais pour rapprocher les points de vue »

Le groupe parlementaire aouniste s’est félicité des positions du patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï, qui « répercutent les appréhensions des Libanais », mais a évité de commenter son appel à la neutralité du pays ou à la tenue d’une conférence internationale sur le Liban.

Dans le communiqué qu’il a fait paraître hier au terme de sa réunion hebdomadaire qui s’est tenue par visioconférence sous la présidence de son chef, Gebran Bassil, le groupe s’est contenté de se dire « favorable à toute action susceptible d’assurer un appui international au Liban dans le cadre du respect de la souveraineté et de l’indépendance du pays, sans que celui-ci n’ait à payer le prix de solutions », en allusion à l’implantation des réfugiés syriens et palestiniens.

Le groupe aouniste s’est aussi dit favorable à un dialogue « qui consoliderait la force du Liban dans toutes ses composantes à travers une stratégie de défense établie pour protéger la souveraineté nationale ». Il a également préconisé un dialogue « interlibanais pour rapprocher les points de vue » avant de saluer le « rôle fédérateur de Bkerké » ainsi que le discours du patriarche qui a « rejeté les appels à la chute du régime ». Dans ce contexte, les députés aounistes ont mis en garde contre « les mutants qui ont souvent changé leur fusil d’épaule depuis les années 90, en se prévalant d’abord de la révolution de l’indépendance (2005) puis du soulèvement populaire (17 octobre 2019), et qui essaient aujourd’hui d’exploiter le cri légitime de Bkerké à des fins politiques ou sectaires mesquines », en allusion aux Forces libanaises et au courant du Futur.

Le groupe parlementaire est revenu à la charge contre le Premier ministre désigné Saad Hariri, l’appelant à relancer les « concertations contraignantes avec le président pour présenter sans équivoque une mouture gouvernementale conformément au pacte national et à la Constitution ».


Le groupe parlementaire aouniste s’est félicité des positions du patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï, qui « répercutent les appréhensions des Libanais », mais a évité de commenter son appel à la neutralité du pays ou à la tenue d’une conférence internationale sur le Liban.Dans le communiqué qu’il a fait paraître hier au terme de sa réunion hebdomadaire...

commentaires (5)

Super idée mais juste un petit détail à la classe qui veut "discuter" entre elle. . Vous nous permettrez de vous formuler cette idée? Merci :) En effet. Dégagez, disparaissez vous et le barbu islamisto intégriste . Le liban pourra respirer et les libanais pourront discuter entre libanais. Vous? allez voir du côté de chez Assad ou du côté de l'iran. Ca nous fera du bien. D'autant plus qu'en votre présence, notre QI national baisse. Vous savez avoir un QI négatif comme le vôtre? Cela impacte le QI de la majorité des libanais. Si vous partez? Ouf...Le libanais retrouvera son intelligence perdue. Merci. Nous savons que nous pouvions compter sur vous.

radiosatellite.online

23 h 21, le 03 mars 2021

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Super idée mais juste un petit détail à la classe qui veut "discuter" entre elle. . Vous nous permettrez de vous formuler cette idée? Merci :) En effet. Dégagez, disparaissez vous et le barbu islamisto intégriste . Le liban pourra respirer et les libanais pourront discuter entre libanais. Vous? allez voir du côté de chez Assad ou du côté de l'iran. Ca nous fera du bien. D'autant plus qu'en votre présence, notre QI national baisse. Vous savez avoir un QI négatif comme le vôtre? Cela impacte le QI de la majorité des libanais. Si vous partez? Ouf...Le libanais retrouvera son intelligence perdue. Merci. Nous savons que nous pouvions compter sur vous.

    radiosatellite.online

    23 h 21, le 03 mars 2021

  • les pov aounistes se soucient comme pas un(s) de notre situation. dialoguer est l'essence meme de toute solution. dialoguer avec 2 conditions : Nasrallah decide & jobran refuse . NB. faut qd meme remercier le pres. aoun de se soucier du taux de change du $, de notre tresorerie- au fait est ce la notre vraiment? -, l'argent disparu,MAIS MAIS MAIS aucun souci quant a sa position d'entetement v.la formation du gouv- ps. je n'exclues pas hariri ET kellon de cet exercice descriptif de ce mr la.

    gaby sioufi

    15 h 13, le 03 mars 2021

  • Il n'y a plus de place au dialogue pour le dialogue. Quelques soient les résultats et les décisions, on sait bien que certains n'y adhèrent guère. Pourquoi faire ? Un passe-temps ?

    Esber

    15 h 04, le 03 mars 2021

  • Leur discours sonne faux et le rétropédalage ne leur servirait pas à se refaire une virginité. Leur manque de courage et de patriotisme ont mené le Liban dans les dédales de l’enfer, ils viennent maintenant faire semblant d’être d’accord avec les propos du Patriarche tout en s’abstenant de parler de neutralité et d’armes illégales. Où est la sincérité dans leurs positions? Comment croire un parti qui a toujours défendu les fossoyeurs pour continuer à occuper des postes inespérés pour eux tous et participer à l’effondrement du pays dans leur seuls intérêts et ceux de leur boss qu’ils continuent de ménager pour ne pas subir ses affres et ses menaces parce que protégé par des milices armées étrangères qui détruisent notre pays et lui donnent la possibilité d’exister encore un peu.

    Sissi zayyat

    12 h 16, le 03 mars 2021

  • la voix de leur maitre quoi, ces deputes / partisans et direction du cpl & de leur bloc !

    gaby sioufi

    11 h 39, le 03 mars 2021

Retour en haut