Rechercher
Rechercher

Politique - France

Emmanuel Macron annonce qu'il se rendra une troisième fois au Liban

L'initiative de Paris "est toujours sur la table, et c'est la seule solution à la crise", déclare le président français dans des propos rapportés par al-Arabiya.

Emmanuel Macron annonce qu'il se rendra une troisième fois au Liban

Emmanuel Macron le 27 janvier 2021 à Paris. REUTERS/Gonzalo Fuentes

Lors d'une rencontre avec la presse vendredi à l’Élysée, le président français, Emmanuel Macron, a déclaré que l’initiative française pour la formation d’un gouvernement au Liban est toujours en vigueur, dénonçant un "système libanais qui se trouve dans l'impasse du fait de l'alliance diabolique entre la corruption et la terreur". M. Macron dont les propos ont été rapportés en arabe par la chaîne al-Arabiya, a ainsi démenti indirectement les analyses qui se sont multipliées depuis plusieurs semaines sur l’interruption de l’initiative française censée déboucher sur la mise en place d’un nouveau cabinet, en annonçant notamment qu’il compte revenir à Beyrouth.

Le président français devait initialement se rendre au Liban les 22 et 23 décembre 2020, pour sa troisième visite depuis la double explosion meurtrière au port de Beyrouth, le 4 août 2020. Il devait notamment passer un réveillon avec les militaires français de la Finul, à la frontière avec Israël. Mais sa visite avait été annulée en dernière minute lorsqu’il avait contracté le Covid-19.

"Je visiterai le Liban pour la troisième fois cette année après m’être assuré de questions essentielles", a affirmé le président français cité par la chaîne saoudienne, sans donner davantage de précisions sur ce point. "Nous ferons tout pour qu'un gouvernement soit formé, même si celui-ci ne répond pas à l'ensemble des critères" préconisés par Paris, a-t-il ajouté. Avant de déplorer que "le système libanais est dans l'impasse du fait de l'alliance diabolique entre la corruption et la terreur". "L'initiative française est toujours sur la table, et c'est la seule solution à la crise au Liban", a-t-il ajouté.

Lire aussi

Paris, pariant sur la souplesse de l’administration Biden, tend une perche à Washington

"Je sympathise avec le peuple libanais, mais leur dirigeants ne méritent pas leur pays...", s'est-il encore désolé. "Le Liban est un modèle de pluralisme dans une région instable et le peuple libanais est exceptionnel, il a signé de nombreuses réussites intellectuelles et culturelles sans précédent à l'étranger".

Lors de sa visite à Beyrouth le 1er septembre 2020, le chef d'Etat français avait présenté son initiative, une feuille de route pour le redressement économique et financier du pays, dans laquelle figuraient plusieurs priorités. En tête des recommandations de cette initiative se trouvait la formation d'un "cabinet de mission", dont toutes les formations politiques libanaises s'étaient engagées à faciliter la mise sur pied dans un délai de quinze jours. Près de cinq mois plus tard, et trois mois après la nomination de Saad Hariri, le nouveau gouvernement n’a toujours pas vu le jour en raison des divergences politiques.


Lors d'une rencontre avec la presse vendredi à l’Élysée, le président français, Emmanuel Macron, a déclaré que l’initiative française pour la formation d’un gouvernement au Liban est toujours en vigueur, dénonçant un "système libanais qui se trouve dans l'impasse du fait de l'alliance diabolique entre la corruption et la terreur". M. Macron dont les propos ont été rapportés...

commentaires (10)

Monsieur Le président Macron: Je vous prépare une liste d'ingrédients et de produits alimentaires. Puis quelques sandwichs du liban , bien garnis. Je vous communiquerai l'adresse. Tant qu'à faire , que votre voyage puisse servir à quelque chose au final. Merci par avance pour ces sandwichs. Je vous écris en MP :)

radiosatellite.online

15 h 56, le 30 janvier 2021

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • Monsieur Le président Macron: Je vous prépare une liste d'ingrédients et de produits alimentaires. Puis quelques sandwichs du liban , bien garnis. Je vous communiquerai l'adresse. Tant qu'à faire , que votre voyage puisse servir à quelque chose au final. Merci par avance pour ces sandwichs. Je vous écris en MP :)

    radiosatellite.online

    15 h 56, le 30 janvier 2021

  • Si la France aide le Liban par charité, pas besoin de visiter, envoyez de l'argent, si c'est par amour du pays, travaillez avec vos collègues internationaux pour que toutes notre classe politique soit traqué par Interpol, si c'est pour l'intérêt de la France, envahissez le pays et faites en un territoire comme la Réunion...au moins ici le nom de réunion aurait du sens... Si rien de tout cela, à votre opinion, ne s'applique à notre situation. .alors occupez vous des besoins des français et oubliez ce pays que seule l'histoire ancienne lui fait honneur!!

    Wlek Sanferlou

    15 h 16, le 30 janvier 2021

  • pourvu que m.macron ne joue pas le jeu qui veut que la conciliation ne devienne compromission, que l'on voit forme un gouv de mission dans l'interet de m.macron et pas dans notre interet. en depit de sa derniere description/insulte/degrandante des politiques libanais.

    Gaby SIOUFI

    11 h 59, le 30 janvier 2021

  • Il est clair mr Macron que vous nous vendez des mots Vous voulez aider les libanais ,montrez vos dents et instaurez les sanctions illico ,et que le couperet de la guillotine tombe

    Robert Moumdjian

    06 h 11, le 30 janvier 2021

  • Mais Mr Macron, vous le dites vous-même: « le système Libanais se trouve dans l’impasse à cause de l’alliance diabolique entre la corruption et la terreur »....Mais qu’attendez-vous encore de cette clique de crapules sans foi ni loi qui vous avait bien promis hypocritement de tout faire pour soi-disant former ce gouvernement de sauvetage et ce, depuis quelques mois?....Ne pensez-vous pas que ces messieurs se moquent de vous et qu’ils ne veulent surtout pas d’un gouvernement de technocrates apolitiques? .....Mais il est grand temps que vous sortiez de ces analyses simplistes et naïves de faire des compromissions à gauche et à droite, pensant amadouer le Hezbollah et l’entêtement criminel du Président et du gendrissime!.... Toute cette clique ne s'inquiète que de leur survie personnelle, et éviter de rendre des comptes dans l’avenir.....Aussi simple, et cessez de perdre du temps à essayer ces formules boiteuses qui ne font qu’exacerber le calvaire de ce pauvre peuple avec qui vous sympathisez et que vous avez en haute estime!.....Non, Mr le Président, vous devriez venir en aide à ce peuple en danger, en créant une coalition internationale de sanctions de tous ces corrompus et mettre le pays sous tutelle, même si ça pourrait mener à de la casse....Voyez-vous sincèrement une autre solution à ce drame?

    Saliba Nouhad

    01 h 19, le 30 janvier 2021

  • J'espère qu'il ne va pas nous refourguer la formule rance du Hezbollah "politique".

    Je partage mon avis

    20 h 19, le 29 janvier 2021

  • Mon Cher Président, Si vous voulez vous rendre au Liban , vous devez punir les responsables, et corrompus qui ont déposé leurs argents en France ou ailleurs car le peuple libanais ne vous pardonnera pas , car le monde entier est complice avec ces gens la. il ne suffit pas d avoir un gouvernement au Liban pour resoudre ses problemes.

    youssef barada

    20 h 01, le 29 janvier 2021

  • "Je sympathise avec le peuple libanais, mais leur dirigeants ne méritent pas leur pays..." dixit Emmanuel Macron. Citez au moins un nom M. Le président. Ce propos est historique et sera cité longtemps. depuis un demi siècle de guerre et autres conflits, le président français dit la vérité.

    L'ARCHIPEL LIBANAIS

    19 h 51, le 29 janvier 2021

  • "... L'initiative française est toujours sur la table, et c'est la seule solution à la crise au Liban ..." - Non monsieur. La mise au ban et sous sanctions de l’ensemble de la classe politique Libanaise est la solution. Comme dit le proverbe: un dirigeant Libanais à l’eau, c’est la pollution, tous les dirigeants libanais à l’eau c’est la solution...

    Gros Gnon

    19 h 39, le 29 janvier 2021

  • Mr Macron, nous ne vous demandons pas de sympathiser avec le peuple libanais. Nous vous demandons de porter assistance à peuple en danger vu que vous savez quel genre de dirigeants nous avons. Et non Mr Macron, nous ne les avons pas élu. Ils nous ont pris en otage et se sont imposés à nous par la force des armes. Par dessus tout, ils nous ont tout volé en commençant par notre dignité et notre liberté.

    carlos achkar

    19 h 21, le 29 janvier 2021

Retour en haut