Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Un militaire retrouvé mort par balle à Rachaya dix jours après sa disparition

Un militaire retrouvé mort par balle à Rachaya dix jours après sa disparition

Des policiers libanais devant un commissariat du Palais de justice de Baabda. Photo d'archives Hassan Ammar/AFP

Un homme atteint par balle a été retrouvé mort dans le caza de Rachaya dix jours après sa disparition, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Selon le député et ancien ministre Waël Bou Faour, la victime était un militaire.

Les services de sécurité ont trouvé, suite au signalement d'un berger, le corps d'un Libanais, J. Abdel Hak, dans une région boisée située entre son village de Aïn Ata et celui de Aïn Harcha, dans le caza de Rachaya. La victime présentait une blessure par balle. Une enquête a été ouverte. La victime était portée disparue depuis dix jours, et les services de sécurité était à sa recherche.

"Le village Aïn Ata a reçu dans la douleur la nouvelle de la mort de son fils, le jeune militaire libanais J. Abdel Hak, fils du camarade Ibrahim Abdel Hak", a écrit M. Abou Faour, qui est responsable au sein du Parti socialiste progressiste du leader druze Walid Joumblatt. "Nous sommes confiants que l'armée lèvera le voile sur ce grand drame. Nous promettons aux parents de la victime de suivre cette affaire jusqu'au bout", a-t-il ajouté.

Les circonstances du drame ne sont toujours pas connues.



Un homme atteint par balle a été retrouvé mort dans le caza de Rachaya dix jours après sa disparition, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Selon le député et ancien ministre Waël Bou Faour, la victime était un militaire.Les services de sécurité ont trouvé, suite au signalement d'un berger, le corps d'un Libanais, J. Abdel Hak, dans une région boisée située...