Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus au Liban

Le directeur de l'Hôpital Rafic Hariri fait le point sur l'arrivée du vaccin

Selon Firas Abiad, l'arrivée des premières doses du vaccin de Pfizer nécessitera "de solides préparatifs logistiques". 

Le directeur de l'Hôpital Rafic Hariri fait le point sur l'arrivée du vaccin

Des fioles étiquetées "Vaccin Coronavirus". Photo d'illustration REUTERS / Dado Ruvic

Le directeur de l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri de Beyrouth, Firas Abiad, a fait samedi le point sur la question de l'arrivée des vaccins au Liban et leur impact, soulignant notamment que l'inoculation devrait être gratuite et appelant la population à rester prudente face au coronavirus. 

"Le premier vaccin contre le Covid-19 arrivera au Liban à la mi-février, selon des informations du ministère de la Santé", a écrit le médecin sur son compte Twitter. Il a souligné qu'avant qu'il ne puisse être déployé, le vaccin de Pfizer (et de son partenaire allemand BioNTech, ndlr) nécessitera "de solides préparatifs logistiques". "La quantité qui sera disponible ne couvrira qu'une petite partie de la population, principalement des soignants et des patients à haut-risque", a-t-il précisé, soulignant que le vaccin sera gratuit, comme lui ont indiqué des sources au ministère. Il a dans ce cadre exprimé l'espoir que la répartition des doses disponibles sera "effectuée de manière transparente, équitable et en temps opportun". Le Dr Abiad a indiqué ne pas avoir d'informations "claires" concernant les autres vaccins. 

Lire aussi

La solitude du malade, une réalité à ne pas négliger

Le responsable a rappelé à cet égard que pour qu'un retour à la vie normale soit permis, 60% de la population doit "acquérir une immunité" face à la maladie, soulignant la possibilité que des modifications génétiques possibles du virus puissent rendre les vaccins moins efficaces. 

"L'arrivée des vaccins est certainement une avancée dans la pandémie. Toutefois, immuniser la population prendra du temps et il n'est pas encore sûr que cela mettra un terme à la pandémie de Covid. Nous devons avoir de l'espoir, mais sans se laisser emporter", a-t-il écrit.

Hier soir, l'Organisation mondiale de la Santé avait déjà averti que l'arrivée de plusieurs vaccins efficaces contre le Covid-19 et l'optimisme qui l'accompagne ne devrait pas faire baisser la garde, parce qu'ils n'élimineront pas le virus.

Le coronavirus a contaminé, selon les chiffres officiels du ministère de la Santé, 134.254 personnes au Liban et fait 1.078 morts.


Le directeur de l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri de Beyrouth, Firas Abiad, a fait samedi le point sur la question de l'arrivée des vaccins au Liban et leur impact, soulignant notamment que l'inoculation devrait être gratuite et appelant la population à rester prudente face au coronavirus. "Le premier vaccin contre le Covid-19 arrivera au Liban à la mi-février, selon des...

commentaires (6)

Il faudra patienter et attendre au moins six mois pour voir si le vaccin du Covid 19 est efficace .

Antoine Sabbagha

16 h 32, le 06 décembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Il faudra patienter et attendre au moins six mois pour voir si le vaccin du Covid 19 est efficace .

    Antoine Sabbagha

    16 h 32, le 06 décembre 2020

  • Un vaccin fait dans la précipitation sans savoir si dans 1 an, nous aurons un 3e oeil ou un 2e nez qui va pousser ( joke) bref... on ne connaît même pas les éventuelles séquelles , UNE ou PLUSIEURS années après avoir été vacciné. Rappel: un vaccin cad: se faire injecter WLE VIRUS dans le corps pour une soi disant immunité... mais pour combien de mois? Ceci dit ce vaccin doit rester dans des frigos voire congel à moins 30 degrés SANS AUCUNE COUPURE de courant électrique... Est ce possible au liban?

    radiosatellite.online

    12 h 33, le 06 décembre 2020

  • Super et maintenant publiez le. : je conseille à tous les tenants de la vaccination contre le Covid d'écouter le professeur Peronne sur YouTube avant de se précipiter tête baissée dans cette campagne douteuse.

    Je partage mon avis

    10 h 50, le 06 décembre 2020

  • Vous avez censuré mon commentaire, ce nest pas bien honnête.

    Je partage mon avis

    10 h 00, le 06 décembre 2020

  • PRIERE LIRE ENTOUREE DE DOUTES. MERCI.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    17 h 03, le 05 décembre 2020

  • ET IL RESTE AUX VACCINS DE PROUVER SUR PLACE LEUR EFFICACITE EBTOUREE DE DOUTES.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    15 h 11, le 05 décembre 2020

Retour en haut