Rechercher
Rechercher

Evasion du Palais de justice de Baabda

Poursuites engagées contre 71 personnes, dont cinq membres des forces de l'ordre

Poursuites engagées contre 71 personnes, dont cinq membres des forces de l'ordre

Des policiers déployés devant le centre de détention du Palais de Justice de Baabda, après une évasion collective de détenus, le 21 novembre 2020. Photo AFP / ANWAR AMRO

Le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire par intérim, le juge Fady Akiki, a engagé vendredi des poursuites contre 71 personnes impliquées dans la planification et la mise en œuvre de l'évasion collective de détenus des cellules du Palais de Justice de Baabda, samedi dernier. Sur ces 71 personnes, huit le sont pour des motifs criminels et cinq sont des agents des forces de l'ordre qui étaient chargés de la surveillance de ces cachots, précise l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). Deux autres policiers sont encore sous le coup d'une instruction, afin de définir leur responsabilité éventuelle dans cette opération. 

En tout, 69 détenus s'étaient évadés samedi dernier. Selon les Forces de sécurité intérieure, 28 sont encore en cavale et cinq sont décédés dans un accident de voiture lors de leur fuite. Plus tôt dans la journée, la police avait arrêté à Chmestar, dans la Békaa, un autre de ces fugitifs. Le commissariat de cette localité avait ensuite été visé par des tirs. 


Le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire par intérim, le juge Fady Akiki, a engagé vendredi des poursuites contre 71 personnes impliquées dans la planification et la mise en œuvre de l'évasion collective de détenus des cellules du Palais de Justice de Baabda, samedi dernier. Sur ces 71 personnes, huit le sont pour des motifs criminels et cinq sont des agents des forces de...