Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Diplomatie

Guerres et paix : les relations entre Israël et le monde arabe

Israël, dont le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'est rendu en secret dimanche en Arabie saoudite, a eu des relations tumultueuses avec le monde arabe et livré plusieurs guerres depuis sa création en 1948.

Guerres et paix : les relations entre Israël et le monde arabe

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu (g) accompagné du président sortant des Etats-Unis, Donald Trump, et du ministre émirati des Affaires étrangères, Abdallah ben Zayed el-Nahyane (d), lors de la signature de l'accord de normalisation entre Israël, les Emirats arabes unis et Bahreïn, à Washington, le 15 septembre 2020. Photo d'archives/ AFP

Guerres

Le 14 mai 1948, trois ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale et l'extermination de plus de six millions de Juifs par les nazis, David Ben Gourion proclame l'Etat d'Israël sur une partie de la Palestine. Le lendemain, les armées arabes entrent en guerre contre le nouvel Etat qui remporte la victoire. Plus de 760.000 Palestiniens sont chassés ou poussés à l'exode.
En octobre 1956, trois mois après la nationalisation du canal de Suez par l'Egypte, Israël se lance à l'assaut du Sinaï égyptien et parvient au canal. Sous pression internationale, il se retire.
Le 5 juin 1967, Israël déclenche la guerre des Six-Jours contre l'Egypte, la Syrie et la Jordanie, s'emparant de Jérusalem-Est, de la Cisjordanie, de la bande de Gaza, du Golan syrien et du Sinaï. Le 6 octobre 1973, l'Egypte et la Syrie attaquent Israël dans le Sinaï et sur le Golan. L'armée israélienne prend le dessus.

Paix avec l'Egypte

En novembre 1977, Anouar al-Sadate effectue une visite historique en Israël qui ouvre la voie aux accords de Camp David. Le 26 mars 1979, le Premier ministre israélien Menahem Begin et le président égyptien concluent à Washington le premier traité de paix israélo-arabe.

Invasion du Liban

Le 6 juin 1982, les troupes israéliennes envahissent le Liban. L'Organisation de libération de la Palestine (OLP) de Yasser Arafat doit quitter le pays. Les troupes israéliennes occupent le sud du Liban jusqu'en 2000. Après l'enlèvement de soldats israéliens par le Hezbollah en 2006, Israël lance une offensive dévastatrice au Liban.

Paix avec la Jordanie

Le 26 octobre 1994, les Premiers ministres israélien Yitzhak Rabin et jordanien Abdel Salam Majali signent un traité de paix. L'accord garantit à Israël la sécurité sur sa frontière la plus longue.

Intifadas et accords d'Oslo

Fin 1987, les Palestiniens déclenchent la "guerre des pierres", première Intifada contre l'occupation israélienne. Le 13 septembre 1993, après des négociations secrètes à Oslo, Israël et l'OLP signent à Washington des accords sur l'autonomie palestinienne, scellés par une poignée de main entre Yitzhak Rabin et Yasser Arafat, qui établit l'Autorité palestinienne dans les territoires occupés.

Lire aussi

Entre Israël et les pays du Golfe, tout va très vite

En novembre 1995, Yitzhak Rabin est assassiné par un extrémiste juif. En septembre 2000, une visite controversée du chef de la droite Ariel Sharon sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est provoque une seconde Intifada.
L'armée israélienne réoccupe plusieurs villes de Cisjordanie, puis y lance en mars 2002 sa plus vaste offensive depuis 1967. En 2005, Israël se retire unilatéralement de la bande de Gaza. Il y impose un blocus depuis que le Hamas a pris en 2007 le contrôle de l'enclave, qui a connu trois guerres en 12 ans.

Soutien de Trump

En décembre 2017, Donald Trump reconnaît unilatéralement l'ensemble de Jérusalem comme capitale d'Israël. En mai 2018, les Etats-Unis transfèrent leur ambassade à Jérusalem. En mars 2019, Donald Trump reconnaît la souveraineté d'Israël sur le Golan avant de dévoiler en janvier 2020 un plan controversé prévoyant l'annexion par Israël de pans de la Cisjordanie occupée.

Normalisation avec les Emirats et Bahreïn

Le 15 septembre, les Emirats et Bahreïn, qui n'ont jamais été en conflit avec Israël, signent des accords de normalisation avec Israël à la Maison Blanche. Selon Abou Dhabi, l'accord prévoit la suspension de l'annexion de pans de la Cisjordanie, mais M. Netanyahu évoque une suspension temporaire. Les Palestiniens dénoncent un "coup de poignard dans le dos".

Pourparlers avec le Liban

Le 14 octobre, le Liban et Israël, officiellement toujours en guerre, engagent des pourparlers sous l'égide de Washington sur leur frontière maritime. Un quatrième round est prévu début décembre.

Normalisation avec le Soudan

Le 23 octobre, Donald Trump annonce la normalisation des relations entre Israël et le Soudan, assurant que les deux pays ont fait la "paix". Il affirme qu'"au moins cinq" autres pays arabes veulent normaliser leurs relations avec Israël et dit s'attendre à ce que l'Arabie saoudite figure parmi eux.

Netanyahu en Arabie

Le 22 novembre, M. Netanyahu se rend en secret en Arabie saoudite, où il rencontre le prince héritier Mohammad ben Salmane, selon des sources concordantes.


GuerresLe 14 mai 1948, trois ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale et l'extermination de plus de six millions de Juifs par les nazis, David Ben Gourion proclame l'Etat d'Israël sur une partie de la Palestine. Le lendemain, les armées arabes entrent en guerre contre le nouvel Etat qui remporte la victoire. Plus de 760.000 Palestiniens sont chassés ou poussés à l'exode.En octobre...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut