Rechercher
Rechercher

Crise

La filière avicole affirme que le prix de la viande de poulet restera stable

Dans un communiqué publié hier, le secrétaire général du syndicat de la filière avicole au Liban, William Boutros, a affirmé que le prix de la viande de poulet devrait rester stable malgré le recul de la livre face au billet vert sur le marché noir, le taux de change frôlant hier les 8 000 livres pour un dollar.

« Le prix du poulet et de ses morceaux est fixé selon un taux de change de 7 500 livres pour le dollar », peut-on lire dans le communiqué, qui insiste sur le fait que les producteurs ont « respecté les prix choisis par le syndicat et les ministères de l’Agriculture et de l’Économie et du Commerce ». « Concernant les œufs, les prix ne peuvent pas baisser brusquement puisque la production nécessite six mois au moins », nuance cependant le syndicaliste, pour qui l’État doit continuer à subventionner l’importation des poussins pondeurs afin de faire du Liban un pays producteur. Le syndicat assure aussi que le marché libanais « n’a pas besoin d’importer du poulet, la production du marché local ayant augmenté ».

La semaine dernière, le ministre de l’Agriculture et de la Culture, Abbas Mortada, avait surpris par sa décision de permettre l’importation de quelque 2 000 tonnes de poulets, un revirement par rapport à la politique protectionniste que son ministère avait adoptée en mars. Sa décision avait alors été justifiée par l’importance de garantir la « sécurité alimentaire » des citoyens et par la capacité des producteurs « d’augmenter immédiatement leur offre ».


Dans un communiqué publié hier, le secrétaire général du syndicat de la filière avicole au Liban, William Boutros, a affirmé que le prix de la viande de poulet devrait rester stable malgré le recul de la livre face au billet vert sur le marché noir, le taux de change frôlant hier les 8 000 livres pour un dollar.

« Le prix du poulet et de ses morceaux est fixé...

commentaires (1)

avant que d'en venir a ces mensonges toujours repetees et verifiees comme telles, que ces magouilleurs expliquent -beaucoup-l'histoire du poulet qui d'un coup disparait du marche, pour reapparaitre charcute des poitrines qui reapparaissent sous des marques inconnues etc...... et ILS CRIENT TOUS "" OU EST L'ETAT "" ? ZUT ALORS je comprend qu'il n'arrive pas a mieux "exister" cet etat avec ces mafieux pire que ceux officiels !

gaby sioufi

16 h 14, le 19 novembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • avant que d'en venir a ces mensonges toujours repetees et verifiees comme telles, que ces magouilleurs expliquent -beaucoup-l'histoire du poulet qui d'un coup disparait du marche, pour reapparaitre charcute des poitrines qui reapparaissent sous des marques inconnues etc...... et ILS CRIENT TOUS "" OU EST L'ETAT "" ? ZUT ALORS je comprend qu'il n'arrive pas a mieux "exister" cet etat avec ces mafieux pire que ceux officiels !

    gaby sioufi

    16 h 14, le 19 novembre 2020