Rechercher
Rechercher

Importation

Le syndicat des importateurs rejette la responsabilité de la hausse des prix sur les supermarchés

Le syndicat des importateurs de denrées alimentaires a annoncé hier dans un communiqué qu’il allait revoir la tarification des prix des produits qu’il distribue sur le marché libanais, tout en prévenant les consommateurs qu’ils devront attendre avant de voir les prix baisser.

Cette annonce fait suite, selon le communiqué, à la baisse du taux de change dollar/livre sur le marché noir, qui est passé d’environ 9 000 livres avant l’annonce de la candidature de Saad Hariri au poste de Premier ministre le 8 octobre dernier, à environ 7 000 livres, après avoir fluctué et être tombé à 6 300 livres durant le week-end.

Contacté par L’Orient-Le Jour, le président du syndicat Hani Bohsali explique que la filière ne dépend pas du taux de change dollar/livre, car elle facture ses clients en dollar, et les récupère, soit en dollars soit en livres au taux du marché noir. « Même si le taux au jour de l’achat est de 8 000 livres pour un dollar par exemple et que la facture est payée en livres, au taux du jour inférieur à celui acheté, 6 000 livres par exemple, nous ne perdons pas au change, car si nous obtenons des dollars à ce taux, nous avons récupéré notre montant initial en dollars », explicite-t-il, en renvoyant alors la balle dans le camp des supermarchés et des épiceries qui payent leurs fournisseurs en livres au taux du marché et reçoivent des livres de leurs clients. Il précise toutefois que la baisse des prix ne sera effective que si le taux de change se stabilise.

Le communiqué a aussi indiqué que cette diminution ne s’appliquera qu’aux produits non subventionnés au taux de 3 900 livres par la Banque du Liban (BDL), qui ne sont pas inclus dans le « panier alimentaire élargi » (circulaire de juillet n° 564) contenant près de 300 produits, le taux de change sur le marché noir étant supérieur à 3 900 livres.


Le syndicat des importateurs de denrées alimentaires a annoncé hier dans un communiqué qu’il allait revoir la tarification des prix des produits qu’il distribue sur le marché libanais, tout en prévenant les consommateurs qu’ils devront attendre avant de voir les prix baisser.

Cette annonce fait suite, selon le communiqué, à la baisse du taux de change dollar/livre sur le...

commentaires (1)

EN VERITE JE VOUS LE DIT, DU DIABLE SI NOUS DEVONS/POUVONS CROIRE QUI QUE CE SOIT PARMI CES ACTEURS ECONOMIQUES/ PLUTOT ACTEURS COMMERCIAUX ! KELLOUN !

gaby sioufi

09 h 46, le 28 octobre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • EN VERITE JE VOUS LE DIT, DU DIABLE SI NOUS DEVONS/POUVONS CROIRE QUI QUE CE SOIT PARMI CES ACTEURS ECONOMIQUES/ PLUTOT ACTEURS COMMERCIAUX ! KELLOUN !

    gaby sioufi

    09 h 46, le 28 octobre 2020