Rechercher
Rechercher

Turquie

Missiles russes : Erdogan défie les menaces américaines de sanctions

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a défié hier les menaces américaines de sanctions contre son pays après l’acquisition par Ankara de systèmes de missiles antiaériens russes S-400. « Quelles que soient vos sanctions, ne traînez pas et appliquez-les », a déclaré M. Erdogan lors d’un discours télévisé à Malatya (Est). « Vous nous dites de renvoyer les S-400. Nous ne sommes pas un État tribal, nous sommes la Turquie », a-t-il ajouté. Les États-Unis ont prévenu vendredi que leurs relations avec la Turquie, allié officiel au sein de l’OTAN, pourraient être gravement affectées par le test de S-400 effectué récemment par Ankara, et confirmé par M. Erdogan. « Le ministère américain de la Défense condamne dans les termes les plus forts le test effectué le 16 octobre par la Turquie du système de défense aérienne S-400, un test confirmé aujourd’hui (vendredi) par le président Erdogan », avait déclaré un porte-parole du Pentagone, Jonathan Hoffman. L’acquisition des S-400 par la Turquie, dans un contexte de rapprochement entre Ankara et Moscou, a provoqué des frictions avec plusieurs pays occidentaux, qui mettent en avant l’incompatibilité de ces systèmes russes avec les dispositifs de l’OTAN. En réaction à la livraison de la première batterie l’an dernier, les États-Unis ont suspendu la participation de la Turquie au programme de fabrication de l’avion de guerre américain dernier cri F-35, estimant que les S-400 pourraient en percer les secrets technologiques. Washington a également menacé Ankara de sanctions si les S-400 étaient activés.


Le président turc Recep Tayyip Erdogan a défié hier les menaces américaines de sanctions contre son pays après l’acquisition par Ankara de systèmes de missiles antiaériens russes S-400. « Quelles que soient vos sanctions, ne traînez pas et appliquez-les », a déclaré M. Erdogan lors d’un discours télévisé à Malatya (Est). « Vous nous dites de renvoyer les...

commentaires (1)

Cet individu est entre le vrai délirant mégalomane et l'égocentrique... persuadé qu'il est de pouvoir manger à tous les râteliers, cette envie irrépressible qui le pousse à défier toutes les puissances ... lui explosera à la face. Sa présence à la tète de cet état n'est due qu'à une manipulation de la constitution, à l'image de tous les dictateurs.

c...

23 h 45, le 26 octobre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Cet individu est entre le vrai délirant mégalomane et l'égocentrique... persuadé qu'il est de pouvoir manger à tous les râteliers, cette envie irrépressible qui le pousse à défier toutes les puissances ... lui explosera à la face. Sa présence à la tète de cet état n'est due qu'à une manipulation de la constitution, à l'image de tous les dictateurs.

    c...

    23 h 45, le 26 octobre 2020