Rechercher
Rechercher

Coronavirus

Le président polonais Andrzej Duda testé positif

Le président polonais Andrzej Duda testé positif

Le président polonais Andrzej Duda. Photo REUTERS/Kacper Pempel

Le président polonais Andrzej Duda a été testé positif au coronavirus, a indiqué samedi le secrétaire d'Etat à la présidence, alors que la Pologne fait face à une recrudescence de la pandémie.

"Comme prévu, le président @AndrzejDuda a subi hier un test concernant la présence du coronavirus. Le test s'est révélé positif. Le président va bien", a tweeté Blazej Spychalski. "Au vu du résultat du test, je sais que je suis maldade du coronavirus", a ensuite tweeté M. Duda, 48 ans, ajoutant qu'il se "sentait bien", n'avait pas de symptômes et qu'il travaillerait à distance.

Le président polonais est le dernier d'une série de dirigeants à avoir été contaminés, parmi lesquels le président américain Donald Trump, le Premier ministre britannique Boris Johnson et le président brésilien Jair Bolsonaro.

S'il n'est pas établi à quelle occasion M. Duda a été infecté, ce dernier avait participé lundi à un forum d'investissement à Tallin, où il avait rencontré la présidente d'Estonie, Kersti Kaljulaid et le président bulgare Roumen Radev. Mme Kaljulaid avait ensuite déclaré sur Facebook avoir été testée négative. M. Radev avait en revanche dû s'isoler en raison d'un contact avec une personne contaminée dans son pays.

Le test positif du président Andrzej Duda intervient après l'annonce, lundi, de la quarantaine du chef du parti conservateur Droit et Justice (PiS) et vice-Premier ministre Jaroslaw Kaczynski, après un contact avec une personne infectée. Aucune précision n'a été communiquée sur son état de santé.

L'ensemble de la Pologne est passé samedi en "zone rouge", ce qui implique des restrictions sur tout le territoire face à une hausse record des contaminations au Covid-19. Ces mesures ont été annoncées vendredi alors que le pays de 38 millions d'habitants avait enregistré 13.632 nouveaux cas en 24 heures.

Les Polonais qui le peuvent sont désormais encouragés à travailler à distance et les écoles primaires sont partiellement fermées, n'accueillant que les trois premières années. Les élèves plus âgés, ceux du secondaire et les étudiants, pratiquent l'enseignement à distance tandis que les personnes de plus de 70 ans sont appelées à rester chez elles. Les restaurants, cafés et bars ne peuvent servir que de la nourriture à emporter. Les piscines et clubs de sport sont fermés. Les rassemblements sont limités à cinq personnes, les mariages interdits, et le nombre de personnes strictement restreint dans les commerces, les transports et les églises.

Le stade national de Pologne est en train d'être transformé en hôpital de campagne à Varsovie et le gouvernement fait construire d'autres installations médicales à travers le pays, car la pandémie a poussé le système de santé au bord de l'effondrement.

De son côté, la joueuse de tennis Iga Swiatek, 19 ans, qui avait remporté le dernier tournoi de Roland Garros, a annoncé samedi par un tweet qu'elle s'était mise en quarantaine mais se sentait bien, après avoir été en contact avec une personne infectée.

Malgré ces restrictions, des milliers de personnes ont manifesté samedi en Pologne pour la troisième journée consécutive contre une quasi totale interdiction de l'avortement.


Le président polonais Andrzej Duda a été testé positif au coronavirus, a indiqué samedi le secrétaire d'Etat à la présidence, alors que la Pologne fait face à une recrudescence de la pandémie.

"Comme prévu, le président @AndrzejDuda a subi hier un test concernant la présence du coronavirus. Le test s'est révélé positif. Le président va...