Rechercher
Rechercher

Associations

Soixante-quinze cyclistes planteront des cèdres en hommage aux victimes du 4 août

À travers cet événement, Polyliban veut envoyer un message d’engagement et de solidarité.

Soixante-quinze cyclistes planteront des cèdres en hommage aux victimes du 4 août

Cette année, les sportifs de Polyliban pédaleront en hommage aux victimes des explosions du port de Beyrouth. Photo Polyliban

L’association Polyliban, qui organise depuis 2008 le polyathlon des Cèdres, rend hommage cette année aux victimes des explosions du port de Beyrouth, à travers une randonnée cycliste vers cinq réserves de cèdres dans le pays. Pas de polyathlon cette année, comme l’association sportive a l’habitude de le faire, en raison des restrictions sanitaires imposées par le Covid-19, mais aussi à cause de la catastrophe du 4 août. Ce dimanche, 75 cyclistes pédaleront vers les cèdres de Bécharré, de Tannourine, d’Ehmej, du Chouf et de Falougha. Ils planteront ensuite un cèdre dans chacune des réserves pour rendre hommage aux victimes des explosions et envoyer un message d’engagement et de solidarité.

« Soixante-quinze participants vont traverser plus de 500 kilomètres et 15 000 mètres de dénivelés positifs à travers le Liban, en passant par plus de 100 villages dans les cazas de Bécharré, Zghorta, Koura, Batroun, Jbeil, Metn, Baabda, Chouf et Jezzine, ainsi que dans la Békaa », explique Carole Tawk, membre fondatrice de Polyliban. « Les randonnées seront extrêmement difficiles, avec des distances de 100 km et des dénivelés positifs de 3 000 mètres chacune. Mais nous souhaitons avant tout rendre hommage aux victimes du 4 août », ajoute-t-elle.

Lire aussi

L’hommage aux victimes du 4 août à Baalbeck

« D’habitude, nous organisons un polyathlon durant cette période de l’année. Il s’agit d’une journée sportive qui commence par une épreuve de rafting, puis de natation et enfin une randonnée en vélo jusqu’aux Cèdres. Cette fois-ci, nous ferons uniquement du vélo. C’est le premier événement du genre dans le pays, explique Mme Tawk à L’Orient-Le Jour. Le polyathlon du Liban est le plus haut événement sportif du Moyen-Orient qui regroupe plusieurs genres de sports d’endurance et non compétitifs. » Polyliban est rattachée à l’association mère suisse « Association du polyathlon » ainsi qu’à une association sœur en France. Les participants aux activités de Polyliban sont des sportifs et des amoureux de la nature, âgés de 18 à 60 ans. L’association est gérée par un comité de bénévoles et un groupe de volontaires issus des quatre coins du pays.

Lire aussi

Vibrants hommages aux victimes, un mois après les explosions de Beyrouth

Pour les membres et bénévoles de Polyliban, le défi de cette année sera « de montrer un soutien, même minime, aux victimes du 4 août et à ceux qui continuent de souffrir à cause des explosions », lance Carole Tawk. Polyliban appelle par ailleurs ses membres et amis à faire des dons à l’ONG Offre-Joie, qui vient en aide aux Beyrouthins sinistrés et qui s’est lancée dans la reconstruction de plusieurs quartiers dévastés dans la capitale. « Polyliban estime qu’Offre-Joie fait preuve d’une implication responsable, organisée et crédible dans la reconstruction de Beyrouth et le soutien aux victimes. Voilà pourquoi nous encourageons nos amis à effectuer des dons », souligne Mme Tawk.

Pour ceux qui désirent s’inscrire à l’événement de dimanche et/ou faire un don et pour de plus amples informations sur les activités de Polyliban, vous pouvez visiter la page polyliban.org/whatsup



L’association Polyliban, qui organise depuis 2008 le polyathlon des Cèdres, rend hommage cette année aux victimes des explosions du port de Beyrouth, à travers une randonnée cycliste vers cinq réserves de cèdres dans le pays. Pas de polyathlon cette année, comme l’association sportive a l’habitude de le faire, en raison des restrictions sanitaires imposées par le Covid-19, mais...

commentaires (0)

Commentaires (0)