Rechercher
Rechercher

Liban

Le corps d'un Libanais décédé en Israël rapatrié

Le corps d'un Libanais décédé en Israël rapatrié

La baie de Naqoura, au sud de Tyr (Liban-Sud), vue depuis le site de construction, par Israël, d'un mur séparant les deux pays, le 5 septembre 2018. Photo d'illustration AFP / JACK GUEZ

Le corps d'un Libanais décédé des suites d'une maladie incurable en Israël, où il avait fui en 2000 dans la foulée du retrait de l'armée israélienne du Liban-Sud, a été rapatrié en territoire libanais, via le poste-frontière de Ras-Naqoura, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

La dépouille de Daher Élias Haddad a été transportée par la Croix-Rouge internationale à travers le point de passage frontalier de Ras Naqoura, puis récupérée par la Croix-Rouge libanaise qui a emmené le corps à Yaroun, village natal du défunt dans le caza de Bint Jbeil, au Liban-Sud.

À la veille du retrait de l’armée israélienne du Liban-Sud, il y a 20 ans, des milliers des personnes accusées d’avoir collaboré avec l'État Hébreu avaient quitté "la zone de sécurité" par crainte de représailles, et s’étaient réfugiées en Israël.


Le corps d'un Libanais décédé des suites d'une maladie incurable en Israël, où il avait fui en 2000 dans la foulée du retrait de l'armée israélienne du Liban-Sud, a été rapatrié en territoire libanais, via le poste-frontière de Ras-Naqoura, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

La dépouille de Daher Élias Haddad a été transportée par la...