Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Un homme tente de mettre fin à ses jours à Bourj Hammoud

L'homme, qui s'est jetée du haut d'un pont, a survécu à sa chute.
Un homme tente de mettre fin à ses jours à Bourj Hammoud

Des secouristes de la Défense civile s'occupant d'un homme ayant tenté de se suicider à Bourj Hammoud, le 14 juillet 2020. Photo ANI

Une nouvelle tentative de suicide a été rapportée mardi au Liban, alors que la crise économique et financière qui frappe de plein fouet le pays a poussé ces derniers temps plusieurs personnes à mettre fin à leurs jours par désespoir. Un homme a ainsi tenté de se suicider le matin en se jetant du haut du pont de Bourj Hammoud, au nord de Beyrouth, rapporte l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). L'homme a survécu à sa chute, indique la Défense civile qui s'est immédiatement rendue sur les lieux. Il a aussitôt été hospitalisé.

Il y a dix jours, un suicide en pleine rue à Beyrouth avait choqué l'opinion publique. Dans la rue Hamra à Beyrouth, qui d'habitude grouille de passants, un homme de 61 ans originaire du Hermel, dans la Békaa, s'est tué d'un coup de feu sur le trottoir. Une copie d'un casier judiciaire vierge appartenant au sexagénaire, ainsi qu'une note ont été trouvés sur lui : "Je ne suis pas un mécréant, c’est la faim qui est mécréante". Le même jour, c’est en silence qu'un homme de 37 ans, conducteur de van et père d’une fille de 7 ans, s’est pendu à Jadra, dans la région de Saïda.

Interrogée par L'Orient-Le Jour sur le nombre de suicides qui ont eu lieu cette année, Mia Atoui, responsable au sein d’Embrace, avait déclaré que les chiffres n’ont pas encore été établis. Elle avait toutefois souligné qu’en 2019, le nombre avait atteint 176, alors qu’en 2018, il était de 157.

Une nouvelle tentative de suicide a été rapportée mardi au Liban, alors que la crise économique et financière qui frappe de plein fouet le pays a poussé ces derniers temps plusieurs personnes à mettre fin à leurs jours par désespoir. Un homme a ainsi tenté de se suicider le matin en se jetant du haut du pont de Bourj Hammoud, au nord de Beyrouth, rapporte l'Agence nationale...
commentaires (5)

DANS SON CHATEAU LE CHATELIER SE PRESSE A DETRUIRE LE PAYS.

LA LIBRE EXPRESSION

20 h 41, le 14 juillet 2020

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • DANS SON CHATEAU LE CHATELIER SE PRESSE A DETRUIRE LE PAYS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    20 h 41, le 14 juillet 2020

  • Honte au gouvernement , il faut changer tout , des nouvelles elections ou un gouvernement militaire

    Eleni Caridopoulou

    17 h 48, le 14 juillet 2020

  • On devrait suggérer une liste de personnes à qui on conseillerait de se suicider pour épargner la vie, le bien être et l'espoir des libanais...ce serait si facile comme ils sont tous bien connus...

    Wlek Sanferlou

    13 h 08, le 14 juillet 2020

  • Chaque suicide ou tentative de suicide, doit réveiller les consciences de ceux qui, nombreux, sont à l'origine de l'état de dépaysement des gens, qui n'arrivent plus à continuer cette vie.. Et les spéculateurs sur la monnaie nationale commettent un crime impardonnable qui doit être puni. A noter que ceux qui lâchent prise, sont des gens qui ont honte de tendre la main au secours.

    Esber

    10 h 59, le 14 juillet 2020

  • Ils ne peuvent pas attraper tout le monde par la main.. mais "ces responsables politiques " ont ils bonne conscience le soir en rentrant chez eux, à voir s'allonger chaque jour, la liste des désespérés. Ont-ils une seule fois été durant une once de seconde, confrontés à ce type de situation, on peut penser qu'en haut lieu ils ont du se dire que c'était un acte de faiblesse... il n'avait qu'à émigrer.

    C…

    10 h 48, le 14 juillet 2020

Retour en haut