Nos Lecteurs ont la Parole

À propos du reportage de France 2 sur la gestion de la pandémie au Liban

Rien ne va plus entre la majorité du peuple libanais francophone et certains médias français couvrant le pays du Cèdre !

Les amis indéfectibles (libanais) de l’homme de l’appel du 18 juin, le général Charles de Gaulle, ont été interpellés le 30 mai dernier en écoutant le reportage diffusé durant le programme de Télématin sur France 2, une chaîne francophone très appréciée au Liban, au sujet de la gestion réussie du Covid-19 dans ce pays.

Habitué à la France du général de Gaulle, celle de l’amitié, de la solidarité et de l’honneur, celle du respect des droits de l’homme, des libertés, de l’indépendance et de la souveraineté nationale, le peuple libanais, après avoir subi depuis 1975 des guerres destructrices, des tutelles insupportables, et aujourd’hui, le diktat d’une mainmise étrangère lourde et pesante, se voit secoué par un manque d’objectivité flagrant d’un média – national – ami !

Quatre-vingts ans après cet appel historique qui a changé la vie de nos amis français, les Libanais sont aujourd’hui choqués, pour ne pas dire révoltés et profondément déçus, par l’attitude politiquement incorrecte, médiatiquement maladroite et diplomatiquement inadéquate d’une chaîne nationale française.

En effet, parlant des mesures sanitaires entreprises au Liban contre le Covid-19, ladite chaîne s’est arrogé le droit de décrire et d’évaluer de façon étonnamment élogieuse et subjective, voire discriminatoire, « l’efficacité » des prestations de certains responsables de la santé et du personnel hospitalier au Liban appartenant exclusivement à un parti politique, reconnu internationalement et par la communauté européenne, dont notamment la France, comme « terroriste ».

La rédaction du journal a poussé la maladresse jusqu’à traiter un sujet d’information aussi complexe en diffusant un reportage partisan dont elle n’a pas su évaluer les retombées délicates au Liban, et ce d’autant plus qu’il eût fallu enquêter en amont sur l’opacité totale des chiffres communiqués par ce parti qui contrôle toutes les frontières aériennes, maritimes et terrestres du Liban. De surcroît, le contenu de ce documentaire est injuste car il occulte l’action déterminante de la majeure partie des citoyens et autres intervenants du pays, qui ont été les principaux acteurs de cette magnifique campagne de sensibilisation et de lutte contre le virus.

Enfin, les responsables de ce reportage ont fait fi de manière surprenante de tous les agissements du parti en question qui a effrontément pris en otage, depuis plus de vingt ans, le peuple libanais et les institutions de la République en bloquant systématiquement toute tentative de développement et de rétablissement de l’ordre républicain et de la souveraineté du pays, à l’instar des pratiques du régime de Vichy.

En espérant que ce faux pas, aussi grave soit-il, ne ternisse pas les liens profonds d’amitié et d’estime qui ont prévalu entre nos deux peuples.

Vive l’amitié franco-libanaise !


Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Rien ne va plus entre la majorité du peuple libanais francophone et certains médias français couvrant le pays du Cèdre !

Les amis indéfectibles (libanais) de l’homme de l’appel du 18 juin, le général Charles de Gaulle, ont été interpellés le 30 mai dernier en écoutant le reportage diffusé durant le programme de Télématin sur France 2, une chaîne francophone très...

commentaires (1)

Merci Selim Dahdah d'avoir réagit à çe reportage qui donnait l'impression à ceux qui l'ont suivi en Françe et à l'étranger que sans le " parti de Dieu" le Liban allait ployer sous l'impact du fléau. Le reporter aurait pu faire la part des choses et donner une image d'ensemble sur la gestion de la pandémie au Liban au niveau des citoyens , des medias et des différents responsables façe aux Covid-19 . J'espère que votre message sera lu et pris en considération par la direction de Françe 2

Helou Nelly

12 h 54, le 06 juin 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Merci Selim Dahdah d'avoir réagit à çe reportage qui donnait l'impression à ceux qui l'ont suivi en Françe et à l'étranger que sans le " parti de Dieu" le Liban allait ployer sous l'impact du fléau. Le reporter aurait pu faire la part des choses et donner une image d'ensemble sur la gestion de la pandémie au Liban au niveau des citoyens , des medias et des différents responsables façe aux Covid-19 . J'espère que votre message sera lu et pris en considération par la direction de Françe 2

    Helou Nelly

    12 h 54, le 06 juin 2020