Rechercher
Rechercher

Electricité

Coupures de courant : EDL rejette la faute sur la vague de chaleur actuelle

La centrale de Zouk. Photo P.H.B.

Les coupures de courant se sont faites de plus en fréquentes ce weekend, en raison de la vague de chaleur que subit le pays depuis plusieurs jours, qui a induit une augmentation de la demande d’électricité pour pouvoir alimenter climatiseurs, ventilateurs, ou tous autres appareils de rafraîchissement, selon une source d’Électricité du Liban (EDL), contactée par L’Orient-Le Jour. Bien que l’établissement soit préparé à une hausse de la demande pour des raisons climatiques en été et en hiver, EDL est moins capable d’augmenter sa production d’électricité en automne et au printemps, car l’entreprise effectue des opérations de maintenance durant ces périodes.

La société indique tout de même ne pas avoir subi une baisse de la production malgré les deux cargaisons de carburant (du « fuel oil ») défectueux livrées à EDL par un de ses fournisseurs, l’entreprise publique algérienne Sonatrach, en mars et en avril. EDL précise avoir réussi à se fournir en carburant pour compenser.

Chargé d’assurer l’essentiel de la production de courant dans le pays, EDL ne dispose pas de capacités suffisantes pour approvisionner tous les foyers abonnés 24 heures sur 24. L’établissement public, qui ne peut en effet déployer qu’entre 1 800 et 2 000 mégawatts (MW) pour une demande qui tourne autour de 3 000 MW, reçoit cette année des avances du Trésor à hauteur de 1 500 milliards de livres pour l’achat de carburant, les tarifs d’EDL étant fixés depuis les années 1990 sur un baril de pétrole à 20 dollars.

La récente baisse des prix du pétrole, dont les contrats de livraison de mai ont même atteint un prix de vente négatif à la bourse de New York (-38 dollars pour une livraison de baril de WTI) sur fond de baisse de demande mondiale en raison des mesures de confinement afin de lutter contre le coronavirus pourra être bénéfique à l’établissement public, selon la source interrogée. Cette dernière a confirmé que l’opération de hedging, débutée en mars, est en cours. Il s’agit d’une souscription par EDL à des produits dérivés financiers par le biais de la BDL qui dispose des liquidités en dollars nécessaires à cet effet qui lui permettront de continuer à bénéficier de prix bas pendant les années à venir, et ce indépendamment des fluctuations sur le marché du brut.



Les coupures de courant se sont faites de plus en fréquentes ce weekend, en raison de la vague de chaleur que subit le pays depuis plusieurs jours, qui a induit une augmentation de la demande d’électricité pour pouvoir alimenter climatiseurs, ventilateurs, ou tous autres appareils de rafraîchissement, selon une source d’Électricité du Liban (EDL), contactée par L’Orient-Le Jour....

commentaires (0)

Commentaires (0)