Rechercher
Rechercher

Société - Repère

Déconfinement progressif au Liban : le calendrier de reprise des activités dans les différents secteurs

Quelles modifications ont été introduites au plan de réouverture après les quatre jours de bouclage du pays ? L'OLJ fait le point.

Une avenue de Beyrouth, le dimanche 17 mai 2020. Photo d'illustration Marwan Assaf

Le 24 avril, près d'un mois et demi après la proclamation, le 15 mars, de la mobilisation générale visant à lutter contre la propagation du Covid-19 au Liban, le gouvernement de Hassane Diab a adopté un plan de déconfinement progressif en cinq phases (27 avril, 4 mai, 11 mai, 25 mai, 8 juin), parallèlement à la mobilisation générale prolongée une nouvelle fois jusqu'au 24 mai. Au fur et à mesure de chacune des phases, tous les commerces, entreprises et institutions pourront reprendre leurs activités dans un strict respect des mesures de prévention antivirales, comme le port du masque, le maintien d'une distance de sécurité et les désinfections régulières des lieux partagés.

Ce plan a toutefois été mis en suspens pendant quatre jours (du mercredi 13 mai à 19h jusqu'au lundi 18 mai) en raison d'une fermeture totale du pays imposée par le gouvernement suite à une augmentation du nombre de contaminations, autant locales que parmi les rapatriés. Dimanche 17 mai, le Premier ministre, Hassane Diab, a toutefois annoncé une réouverture partielle du pays selon les modalités de la troisième phase de déconfinement, avec néanmoins quelques modifications. Dans ce cadre, et conformément à ce qui avait été décrété avant les quatre jours de fermeture, le couvre-feu est maintenu de 19h à 5h

Retour sur le calendrier de reprise des activités au Liban, sur base des décisions prises par le ministère de l'Intérieur concernant la réouverture des différentes institutions et organisations pour les trois premières phases, déjà lancées, et, pour les deux dernières phases, à partir des prévisions établies par le Conseil des ministres lors du lancement du plan de réouverture. 


Première et deuxième phases - lancées les 27 avril et 4 mai

Avec la première phase, les Libanais ont pu à nouveau circuler le dimanche. Les commerces au détail ont par ailleurs notamment pu rouvrir trois jours en fin de semaine, de 8h à 17h, tandis que les professions libérales manuelles pouvaient, elles, travailler les trois premiers jours de la semaine. Au cours de la seconde phase, les salons de coiffure ont pu rouvrir en début de semaine pour les hommes (lundi, mardi, mercredi) et en fin de semaine pour les femmes (jeudi, vendredi, samedi). Les restaurants ont pu rouvrir à 30% de leur capacité, tout en respectant le couvre-feu alors fixé de 21h à 5h. La reprise de la prière du vendredi dans les mosquées et de la messe du dimanche dans les églises a également été autorisée, à 30% de la capacité d'accueil des édifices religieux.


Troisième phase - depuis le 11 mai avec amendements le 17 mai

- Le couvre-feu est renforcé et s'étend de 19h à 5h.

- La circulation alternée reste en vigueur. Néanmoins, toutes les voitures sont de nouveau autorisées à circuler le dimanche.

- Les supermarchés et tous les magasins d'alimentation ouvrent entre 5h et 19h. 

- Ouverture des salons de coiffure, commerces et centres commerciaux d'une superficie de plus de 100 m2 tous les jours de la semaine, de 5h à 18h, à l'exception des malls.

- Les librairiesanimaleries, blanchisseries, magasins de produits agricoles, opticiens et centres de contrôle auditif, entreprises d'import-export, fournisseurs d'internet et de branchements à des générateurs électriques, de même que les bureaux de change et de transferts de fonds ouvrent de 8h à 18h. 

- Les mini-vans et les bus d'une capacité comprise entre 14 et 33 sièges sont autorisés à circuler de 5h à 19h, au tiers de leur capacité. 

- Autorisation pour les restaurants de fonctionner à 50% de leur capacité de 5h à 19h, avec interdiction du narguilé.

- Ouverture des piscines, internes et externes, dont l'eau est traitée avec du chlore.

- Interdiction de se rendre sur les plages et dans les centres balnéaires, de se baigner dans la mer, de circuler sur les corniches maritimes et dans les jardins publics. Les clubs et terrains sportifs restent également fermés.

- Ouverture de la mécanique de 7h à 18h sur rendez-vous.

- Ouverture des chantiers et des bétonnières de 7h à 18h.

- L'ouverture des garderies (accueillant les enfants jusqu'à 3 ans) a été repoussée à juin, sur décision du ministre de la Santé. Seules leurs administrations ont été autorisées à rouvrir.

- L'ouverture des institutions prenant en charge les personnes handicapées a également été repoussée.

- Le Casino du Liban reste fermé jusqu’à nouvel ordre, tout comme toutes les salles de jeux. 


Quatrième phase - à partir du 1er juin

- Le couvre-feu ramené de minuit à 5h.

- La circulation alternée reste en vigueur

- Ouverture des centres commerciaux (malls, outlets)

- Ouverture des restaurants à 50% de leur capacité.

- Ouverture des musées

- Après avoir fait l'objet de nombreuses critiques, la décision du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Tarek Majzoub, de rouvrir les institutions scolaires et universitaires le 28 mai a été revue. M. Majzoub a annoncé le 17 mai que l'année scolaire ne reprendrait pas en présentiel, seulement via l'enseignement à distance et jusqu'à fin mai. Il a annoncé qu'il allait proposer au Conseil des ministres l'annulation des épreuves du baccalauréat après avoir annulé celles du brevet.



Cinquième phase - à partir du 8 juin (prévisions)

- Reprise du transport aérien

- Ouverture des centres de divertissement, à 50% de leur capacité. 

- Ouverture des bars, pubs et boîtes de nuit

- Ouverture des sites touristiques et des plages.

- Ouverture des clubs sportifs.

- Ouverture des théâtres et cinémas

- Pas encore de précisions sur le maintien, ou non, de la circulation alternée et du couvre-feu.

Tous les grands rassemblements (conférences, festivals, fêtes, etc.) resteront par ailleurs interdits jusqu'à après le lancement de la dernière phase du plan, et jusqu'à nouvel ordre. 


Le 24 avril, près d'un mois et demi après la proclamation, le 15 mars, de la mobilisation générale visant à lutter contre la propagation du Covid-19 au Liban, le gouvernement de Hassane Diab a adopté un plan de déconfinement progressif en cinq phases (27 avril, 4 mai, 11 mai, 25 mai, 8 juin), parallèlement à la mobilisation générale prolongée une nouvelle fois jusqu'au 24 mai....
commentaires (2)

Il me semble étonnant d autoriser les baignades en piscine, mais pas en mer. De même, il est permis de circuler partout, sauf sur les corniches en bord de mer. Il me semble que ce qui est important, c'est de respecter les règles de distanciation, non le lieu où on se trouve, surtout en plein air.

Yves Prevost

07 h 13, le 19 mai 2020

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Il me semble étonnant d autoriser les baignades en piscine, mais pas en mer. De même, il est permis de circuler partout, sauf sur les corniches en bord de mer. Il me semble que ce qui est important, c'est de respecter les règles de distanciation, non le lieu où on se trouve, surtout en plein air.

    Yves Prevost

    07 h 13, le 19 mai 2020

  • Je ne comprends pas que quand la science a montre en Espagne que les gens enfermes avaient developpes plus de cas de corona que les gens en mouvement, que notre gouvernement s'entete a enfermer les gens chez eux..ce qui les prive de leur sante economique, physique et mentale. Le cas de las Suede montre aussi que l enfermement des gens chez eux ne fonctionne pas....quand est ce qu'ils vont se reveiller??

    Kantar Maan

    13 h 56, le 18 mai 2020

Retour en haut