X

Dernières Infos

Levée d'un embargo postal contre le Qatar


AFP
25/02/2020

L'Arabie saoudite, Bahreïn et l'Egypte ont mis fin à un embargo postal imposé au Qatar depuis 2017, a annoncé mardi une agence spécialisée des Nations unies.

Les trois pays, ainsi que les Emirats arabes unis, ont rompu les relations diplomatiques et économiques avec le Qatar en juin 2017, en l'accusant de soutenir des mouvements islamistes extrémistes et de resserrer les liens avec Téhéran, grand rival régional de Ryad.

La restauration des services postaux est un petit pas vers la normalisation des relations entre ces pays bien que les pourparlers pour résoudre le différend sont au point mort, selon le Qatar.

Des représentants des quatre pays qui boycottent Doha ont rencontré une délégation du Qatar au siège de l'Union postale universelle (UPU) à Berne, le 29 janvier, pour discuter du rétablissement des liaisons postales, a indiqué cet organisme dans un communiqué.

Les Emirats avaient déjà repris les services postaux avec le Qatar le 9 février, a rappelé l'UPU.

"Je me félicite de la reprise des échanges postaux internationaux entre ces pays via Oman", a déclaré le directeur général de l'UPU, Bishar Hussein, dans le communiqué.

"Tous les pays, y compris Oman, méritent d'être félicités pour leur engagement à faire en sorte que les envois postaux continuent d'être échangés et distribués" entre les pays de l'UPU, a-t-il ajouté.

Oman est venu au secours de Doha en ouvrant ses ports aux exportations et aux importations du Qatar qui transitaient auparavant par les Emirats.

Oman a engagé avec le Koweït une médiation pour résoudre la crise diplomatique du Golfe qui n'a pas abouti jusqu'ici.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants