X

À La Une

Siège du CPL à Nahr el-Kalb : le parti affirme avoir "obtenu toutes les autorisations requises"

Liban Le site historique n'a pas été endommagé lors des travaux d'excavation, assure la formation aouniste. 
OLJ
17/02/2020

Le Courant patriotique libre (CPL, dirigé par Gebran Bassil) a dénoncé lundi une "campagne programmée" à son encontre concernant la construction de son nouveau quartier général sur le promontoire de Nahr el-Kalb, affirmant avoir obtenu toutes les autorisations requises. Le site avait été considéré comme "non-constructible" en 2003 par la Direction générale des antiquités (DGA) et classé sur la liste nationale des monuments historiques et dans le registre de la Mémoire du monde de l’Unesco.

Dénonçant une "campagne programmée" à son encontre et des "rumeurs", le bureau de presse du CPL a affirmé avoir obtenu toutes les autorisations requises de la part des autorités concernées, notamment des ministères de la Culture et de l'Environnement, de la direction de l'urbanisme, de l'Ordre des ingénieurs et de l'Union des municipalités du Metn. Le parti précise avoir obtenu ces autorisations "dans le cadre de la loi, avant de commencer la construction" du complexe. 

"Les travaux d'excavation permettant d'élargir la surface de construction sont terminés depuis un moment et ils n'ont pas abîmé le site archéologique et historique. Aucun dégât n'a été enregistré", a ajouté le CPL. Et de préciser qu'il a prévu une distance de 20 mètres supplémentaires entre le futur bâtiment et le site historique. 

Le CPL est le parti "qui veille le plus à protéger les sites archéologiques, environnementaux, naturels et historiques", précise le texte. "Nous n'attaquerons jamais un tel site et nous démentons formellement avoir endommagé les stèles de Nahr el-Kalb. Aucune preuve ne vient attester ces accusations", a souligné le parti aouniste. 

L'affaire avait suscité un tollé sur les réseaux sociaux au cours du week-end.

Le site de Nahr el-Kalb est caractérisé par la présence de 22 stèles, reliefs et inscriptions commémoratives datant du IIe millénaire avant J.C (XIIIe siècle) jusqu’au IIe millénaire de notre ère (XXe siècle). En 2003, une réhabilitation des lieux, financée par la Fondation nationale du patrimoine, avait été menée. Les travaux exécutés comprenaient le nettoyage des stèles, l’aménagement des sentiers, la clôture d’une partie du site et l’installation des panneaux signalétiques et explicatifs.


Lire aussi
Le site historique de Nahr el-Kalb défiguré par le CPL... qui y construit son quartier général

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ishac

C est la parcelle des pharaons

Brunet Odile

L'action du CPL est très charitable ! Pas la peine d'investir dans l'humanitaire, tout va bien au Liban, personne ne meurt faute de soins personne ne meurt de faim, etc......

Bashir Karim

La grenouille qui se prend pour un bœuf....

mokpo

« Ils ont obtenu toutes les autorisations »....mais qui est au pouvoir?
Qui donnent les autorisations?
Ils ont noyauté tout le système. Comment peuvent-ils ne pas obtenir les autorisations?
De toute façon, ils sont mauvais et bêtes. Ils auraient pu construire leur QG ailleurs mais ils se sentent au dessus de tout.

PPZZ58

Il,faut croire que c’est vrai. Les autorisations ont été données. Alors le problème est ailleurs, dans les autorisations. On tourne en rond dans ce pays ou nul n’est responsable ni coupable. il va falloir sortir de ce sac de noeud ou finalement tous sont complices et irresponsables. Et puis, cher CPL, pouvez- vous nous expliquer pourquoi ce site isolé et si proche des monuments historiques; et dont l’accès est un sac de noeud? Down town Beyrouth il y a des m2 disponibles tout près des vestiges, du parlement, du sérail et au centre de l.l’action politique, et cela redonnerait un peu de souffle à l’économie locale! Explication!

Joseph KHOURY

Quelle honte !! Ils auront à affronter l’Histoire...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

HAMIYA HRAMIYA...

Je partage mon avis

Monstrueux, ils sont monstrueux!!!!!

MGMTR

Toutes les autorisations? mais certainement pas celles du bon goût et du bon sens.

Sous les pavés ça sent, ça sent?.....mauvais

michel raphael

la bute de nahr el kalb represemnte l'endroit ou tout les occupants de cette terre benie ont apose leur dedicace depuis des millenaires...

tous l'ont occupes par la force des armes

le chehabisme ne fait pas exception a la regle ....

le cpl n'est que la version 2020 du parti des generaux qui nous gouvernent militairement

depuis 1958 le chehabisme a ete au pouvoir sur scene ou en coulisse

c'est son droit de laisser pour des siecles a venir un souvenir de son passage au pouvoir ....

Sissi zayyat

Le problème n'est pas de savoir s'ils ont eu l'autorisation ou pas. Ca n'est pas le plus difficile au Liban lorsqu'on est proche du pouvoir. Le problème réside dans le choix du site et de l'abrutissement des demandeurs de l'autorisation ainsi que celui des autorités concernées qui leur ont octroyé le permis de détruire un site protégé.
Je m'arrête là, j'ai la nausée.

EL KHALIL ABDALLAH

Mais bien sur ils ont eu toutes les autorisations ! c'est le principe du partage du gateau ,ils se rendent de sevices au sein du pouvoir.

Eleni Caridopoulou

"Le parti a obtenu toutes les autorisations requises " mais ils nous prennent pour des c.......

Chucri Abboud

Halte , du calme, je comprends que le site sera sauvegardé et même amélioré , donc pas la peine de s'alarmer .

otayek rene

franchement,même si le Liban est très petit en superficie, le CPL n'aurait pas pu trouver un autre lieu pour construire son "quartier général"? Le massacre environnemental et archéologique du Liban continue avec la complicité active de ceux qui sont en charge de protéger notre patrimoine naturel et historique!

Jack Gardner

Le financier, est la même personne qui finance les voyages en Jet, et qui comme par hasard a reçu l’exploitation d’un des puits de gaz…

C- F- Commentaires @ Interprétations

On ne va pas céder à la polémique, mais quel était l'argument de Monsieur Bassil pour le choix du terrain ? Pourquoi cette parcelle de terrain ?

Jack Gardner

Les autorisations requises...livrées par eux-meme!

Jean Michael

Comme les fonctionnaires sont tout aussi corrompus que leur direction, ce n'est pas etonnant que le CPL ait obtenu les autorisations. A coups de pots-de-vin !

C- F- Commentaires @ Interprétations

Campagne programmée ! Quelle ""campagne programmé"" ? Mais la campagne programmée était pour avoir les montants pour la construction....

C- F- Commentaires @ Interprétations

Tout au Liban a une allure de légalité. Ce n'est pas un hasard que le secret était de mise lors de la demande du permis de construire, et de son attribution....

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants