Rechercher
Rechercher

Liban

Séance parlementaire : les axes routiers du centre-ville de Beyrouth qui seront fermés lundi

L'armée appelle "les citoyens à se conformer aux mesures prises" dans les alentours de la place de l'Etoile et à ne pas fermer les routes. 

Le Parlement libanais, dans le centre-ville de Beyrouth. Photo diak/Bigstock

La direction générale des Forces de sécurité intérieure a détaillé les mesures qui seront prises lors de la journée de lundi, en prévision de la séance parlementaire sur le budget de l’État libanais pour l'exercice 2020, mesures qui prévoient la fermeture de nombreuses routes menant au centre-ville de Beyrouth. 

Dans un communiqué, les FSI ont annoncé qu'elles dévieraient, à partir du matin à 7h le trafic menant vers le centre-ville, au moyen de barrages routiers installés en différents points. Ces barrages seront érigés dans le quartier de Saïfi, au niveau du siège des Kataëb, dans la direction du centre-ville, à la Tour Murr en direction de la station balnéaire du Saint Georges, au niveau de l’hôtel Monroe vers le centre-ville, et dans la descente Sahyoun vers Bourj el-Ghazal. 

Par ailleurs, les manifestants ont prévu d'organiser une série de sit-in en plusieurs points précis de la capitale afin de créer un bouclier humain et de bloquer la route aux parlementaires en amont de la place de l’Étoile. Les contestataires sont invités, via des appels lancés sur les réseaux sociaux, à bloquer les routes de manière pacifique en s'asseyant sur le sol et à "faire beaucoup de bruit". Le texte de l'appel met toutefois en garde contre toute tentative d'approcher de la place de l’Étoile "l'armée ayant des ordres stricts d’empêcher quiconque de pénétrer dans cette zone".


(Lire aussi : "Jusqu'au bout" avec la révolution : Libanais et diaspora manifestent ensemble, par écran interposé)



De son côté, la troupe a appelé dans la soirée les manifestants à ne pas bloquer les routes menant au Parlement.

"En raison de la tenue d'une séance parlementaire consacrée au projet de budget pour l'année 2020, les 27 et 28 janvier, l'armée a pris des mesures de sécurité exceptionnelles dans les environs du Parlement et sur les routes principales y conduisant", a annoncé l'institution militaire dans un communiqué. Dans ce cadre, l'armée appelle "les citoyens à se conformer aux mesures prises et à ne pas fermer les routes afin de protéger la sécurité et la stabilité". Elle souligne toutefois respecter le droit de manifester et de se rassembler pacifiquement sur les places publiques.

Le quartier où se trouve le Parlement, dans le centre-ville de Beyrouth, s'est transformé ces derniers jours en véritable forteresse, entourée de murs de bétons, de barrières métalliques et de barbelés, alors que les manifestants, mobilisés depuis 102 jours, réclament le droit d'accéder à la place de l’Étoile, se trouvant au centre de cette zone. Les manifestations dans ce quartier ont dégénéré au cours des deux dernières semaines en affrontements entre contestataires et forces de sécurité.

Le texte du Budget 2020 avait été adopté à la hâte le 21 octobre dernier par le précédent gouvernement puis amendé par la commission parlementaire des Finances et du Budget avant d'être transmis le 7 janvier au Parlement.



Lire aussi
A Beyrouth, des manifestants ont tenté de forcer le passage vers le Grand Sérail





La direction générale des Forces de sécurité intérieure a détaillé les mesures qui seront prises lors de la journée de lundi, en prévision de la séance parlementaire sur le budget de l’État libanais pour l'exercice 2020, mesures qui prévoient la fermeture de nombreuses routes menant au centre-ville de Beyrouth. 

Dans un communiqué, les FSI ont annoncé qu'elles...

commentaires (1)

la verite est que ce chef de parlement et les deputes qui assisteront a cette session sont des ………( pour ne pas dire des mots qui pourraient m'envoyer en justice) CAR COMMENT POUVEZ VOUS ACCEPTER VOUS LES DEPUTES DE VOTER POUR UN BUDJET FAIT PAR UN GOUVERNEMENT DEMISSIONNAIRE ET AUQUEL LE NOUVEAU GOUVERNEMENT DEVRA OBEIR ALORS QUE CE QUE DEMANDE LA LOGIQUE , C'EST QUE LE NOUVEAU GOUVERNEMNT FASSE CE PROJET DANS SON ENSEMBLE APRES EXAMEN DE LA SITUATION FINANCIERE ET LE PRESENTE AU PARLEMENT APRES AVOIR PRIS LA CONFIANCE DES DEPUTES CE BUDGET QUELQUE SOIT SON CONTENU N'EST PAS EN CONFORMITE AVEC LES LOIS QUE CE NOUVEAU GOUVERNEMENT POURRAIT FAIRE POUR ESSAYER DE SAUVER LE PAYS D'UNE FAILLITTE PROCHAINE LA VERITE EST QUE BERRY ET TOUS LES DEPUTES QUI ASSISTERONT ET VOTERONT CE BUDGET SONT DES …….

LA VERITE

22 h 58, le 26 janvier 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • la verite est que ce chef de parlement et les deputes qui assisteront a cette session sont des ………( pour ne pas dire des mots qui pourraient m'envoyer en justice) CAR COMMENT POUVEZ VOUS ACCEPTER VOUS LES DEPUTES DE VOTER POUR UN BUDJET FAIT PAR UN GOUVERNEMENT DEMISSIONNAIRE ET AUQUEL LE NOUVEAU GOUVERNEMENT DEVRA OBEIR ALORS QUE CE QUE DEMANDE LA LOGIQUE , C'EST QUE LE NOUVEAU GOUVERNEMNT FASSE CE PROJET DANS SON ENSEMBLE APRES EXAMEN DE LA SITUATION FINANCIERE ET LE PRESENTE AU PARLEMENT APRES AVOIR PRIS LA CONFIANCE DES DEPUTES CE BUDGET QUELQUE SOIT SON CONTENU N'EST PAS EN CONFORMITE AVEC LES LOIS QUE CE NOUVEAU GOUVERNEMENT POURRAIT FAIRE POUR ESSAYER DE SAUVER LE PAYS D'UNE FAILLITTE PROCHAINE LA VERITE EST QUE BERRY ET TOUS LES DEPUTES QUI ASSISTERONT ET VOTERONT CE BUDGET SONT DES …….

    LA VERITE

    22 h 58, le 26 janvier 2020