Téléphonie

La commission des Télécoms décidera la semaine prochaine du sort des contrats des opérateurs mobiles

Le président de la commission des Télécoms, Hussein Hajj Hassan, a rappelé dans un communiqué hier que les contrats des deux opérateurs de téléphonie mobile Alfa (géré par l’égyptien Orascom depuis 2009) et Touch (par le koweïtien Zain depuis 2004) étaient arrivés à expiration le 31 décembre dernier, avant d’indiquer que la commission prévoyait de se réunir lundi prochain pour décider de la suite des événements.

Les contrats de ces deux sociétés sont prolongés unilatéralement par l’exécutif depuis fin 2015, suite à l’annulation de l’appel d’offres lancé la même année pour les remettre en jeu par la direction des adjudications, qui avait considéré que la procédure n’avait pas garanti le jeu de la concurrence. Cette situation a perduré jusqu’à fin 2019, le gouvernement sortant n’ayant pas lancé de nouvelle adjudication depuis. La commission parlementaire des Télécoms a finalement recommandé de mettre un terme aux contrats d’Orascom et Zain et de laisser l’État gérer le secteur de la téléphonie mobile après une période de transition de deux mois.


Le président de la commission des Télécoms, Hussein Hajj Hassan, a rappelé dans un communiqué hier que les contrats des deux opérateurs de téléphonie mobile Alfa (géré par l’égyptien Orascom depuis 2009) et Touch (par le koweïtien Zain depuis 2004) étaient arrivés à expiration le 31 décembre dernier, avant d’indiquer que la commission prévoyait de se réunir lundi...

commentaires (1)

m'enfin, choucair a t il oui ou non renouvele leur contrats ? ca doit etre facile a confirmer pas vrai ?

gaby sioufi

10 h 23, le 15 janvier 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • m'enfin, choucair a t il oui ou non renouvele leur contrats ? ca doit etre facile a confirmer pas vrai ?

    gaby sioufi

    10 h 23, le 15 janvier 2020