X

Dernières Infos

Le Qatar se tiendra "aux côtés du Liban" pendant la crise

diplomatie


OLJ
14/12/2019

Le Qatar se tient "aux côtés du Liban" pendant la crise économique que traverse ce pays, a déclaré samedi le ministre qatari des Finances, Ali el-Emadi, selon des propos rapportés par l'agence de presse Reuters. 

"La stabilité politique et économique du Liban est très importante pour le gouvernement qatari et pour le Moyen-Orient, et Doha se tiendra donc à côté du Liban", a affirmé M. Emadi lors du Forum de Doha. 

La situation économique et financière du Liban, déjà très précaire avant le début de la contestation, le 17 octobre, s'est profondément dégradée depuis. La Banque mondiale prévoit une récession économique pour 2019 avec un recul du Produit intérieur brut de 0,2 %. Environ un tiers des Libanais vivent sous le seuil de pauvreté, selon l'organisation, tandis que le chômage, qui atteint plus de 30% chez les jeunes, n'a eu de cesse de grimper ces dernières années. A cette crise s'ajoute une restriction de l'accès au dollar américain sur le marché libanais, liée à une augmentation des taux auprès des changeurs, qui impacte fortement de nombreux secteurs.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Mission accomplie pour Hassane Diab, mais tout reste encore à faire

Commentaire de Anthony SAMRANI

Chirac-Macron : forces et limites d’une comparaison

Coup de gueule de Maya GHANDOUR HERT

Au secours, un ministère génétiquement modifié !

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants