Rechercher
Rechercher

Automobile

Un Franco-Libanais nommé secrétaire général de l'alliance Renault-Nissan

Hadi Zablit, diplômé de Polytechnique et de l'Insead, avait démarré sa carrière au sein du groupe au losange en 1994, avant de rejoindre en 2000 le Boston Consulting Group, où il était devenu chef de file du secteur automobile pour l'Europe et codirecteur de la pratique mondiale de l'innovation.

Hadi Zablit, ingénieur franco-libanais et secrétaire général de l'alliance automobile Renault-Nissan. Photo d'archives AFP/CHARLY TRIBALLEAU

Hadi Zablit, un ingénieur franco-libanais actuellement chargé de l'innovation de rupture pour Renault-Nissan-Mitsubishi, a été choisi pour occuper le nouveau poste de secrétaire général de l'alliance automobile franco-japonaise, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier, confirmant une information du Figaro.

M. Zablit, diplômé de Polytechnique et de l'Insead, avait démarré sa carrière au sein du groupe au losange en 1994, avant de rejoindre en 2000 le Boston Consulting Group, où il était devenu chef de file du secteur automobile pour l'Europe et codirecteur de la pratique mondiale de l'innovation.

Revenu chez Renault en 2017, il occupait depuis mars 2018 les fonctions de directeur "business development" de l'alliance. Il était notamment chargé des partenariats dans les domaines des nouvelles technologies, des services de mobilité et des innovations de rupture.

Ce dirigeant de 49 ans est membre du comité de direction du groupe Renault. En tant que secrétaire général de l'alliance, il sera chargé de coordonner les nouveaux projets de coopération industrielle annoncés vendredi par les trois partenaires avec l'objectif d'améliorer leur efficacité opérationnelle et leur rentabilité. Ces projets incluent notamment la programmation commune de futurs véhicules et la convergence des technologies. Ces décisions marquent un nouveau départ pour le partenariat paralysé depuis un an par les déboires judiciaires de son ancien patron, Carlos Ghosn.


Lire aussi

Les enfants de Carlos Ghosn dénoncent un système judiciaire japonais "cruel"

Carlos Ghosn: une ligne de défense compliquée dans une affaire exceptionnelle

Dénonçant une enquête illégale, Ghosn veut l'abandon des poursuites au Japon


Hadi Zablit, un ingénieur franco-libanais actuellement chargé de l'innovation de rupture pour Renault-Nissan-Mitsubishi, a été choisi pour occuper le nouveau poste de secrétaire général de l'alliance automobile franco-japonaise, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier, confirmant une information du Figaro.

M. Zablit, diplômé de Polytechnique et de l'Insead, avait...

commentaires (5)

Un piège nippon.

FRIK-A-FRAK

20 h 52, le 01 décembre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Un piège nippon.

    FRIK-A-FRAK

    20 h 52, le 01 décembre 2019

  • TIENS UNE PERSONNE CAPABLE LIBANAISE SANS ORIENTATIONS POLITIQUES CONNUES A ETE TROUVE PAR LE GOUVERNEMENT FRANCAIS POUR DIRIGER DEUX ENTREPRISES ( Presque de la taille du Liban )ET RESOUDRE UN TRES GROS DOSSIER ECONOMIQUE ET MEME POLITIQUE FRANCO- JAPONAIS PEUT ETRE LE PERE DE TOUS DEVRAIENT FAIRE DES CONSULTATIONS DES DEMAIN AFIN QUE LE PREMIER MINISTRE DESIGNE COMMENCE A CHERCHER , MEME HORS DU LIBAN ,DES HOMMES ET DES FEMMES PEU OU PAS POLITISES , QUI ONT REUSSI DANS DIVERS DOMAINES ECONOMIQUES OU MEME A LA TETE DE GRANDES ENTREPRISES OU DES AMBASSADEURS (LIBANO- AUTRE PAYS)(POUR REPRESENTER LE LIBAN EN TANT QUE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES POUR ENFIN REPARER TOUS LES DOMMAGES QUE NOTRE ACTUEL MINISTRE A PU FAIRE, MEME SANS S'EN RENDRE COMPTE, AUPRES AUSSI BIEN DES OCCIDENTAUX QUE DE NOS ALLIES DANS LA LIGUE ARABE SI ON A LA VOLONTE , ON PEUT TROUVER ET TOUT REUSSIR SANS ELLE ON AMENE LE PAYS A SA PERTE MAIS ON BLAMERA TOUS LES AUTRES EVIDEMENT

    LA VERITE

    02 h 00, le 01 décembre 2019

  • Est ce que les Japonais ont accepté ?

    Eleni Caridopoulou

    13 h 11, le 30 novembre 2019

  • HONNEUR AU PAYS. MAIS ICI ON NOMME L,INCOMPETENCE AUX POSTES DE RESPONSABILITE. ET LE PAYS SE DESINTEGRE.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    11 h 54, le 30 novembre 2019

  • A l’etranger nos compatriotes excellent et occupent les meilleures positions dans les domaines de la gestion, de la finance et de l'économie. Au Liban,pour des considerations miliciennes ou confessionnelles, ce sont des poissonniers que l’on nomme dans les ministères...! Allez comprendre!

    Cadige William

    11 h 22, le 30 novembre 2019