Cinéma

Zain al-Rafeea, le héros de « Capharnaüm », du bidonville à Hollywood

Le jeune acteur principal du film de Nadine Labaki (Prix du Jury à Cannes 2018) a été choisi pour jouer dans le film de Chloé Zhao, « The Eternals », 25e film de l’univers cinématographique Marvel.

Salma Hayek Pinault sur son compte Instagram avec la jeunesse des « Eternals ». À sa gauche, on reconnaît Zain al-Rafeea. Photo Instagram de Salma Hayek Pinault

La situation dramatique dans laquelle se débat le Liban rendrait cette nouvelle inappropriée pour certains. Ce jugement est totalement erroné. L’histoire de Zain el-Rafeea – le petit réfugié syrien établi au Liban révélé dans le film Capharnaüm de Nadine Labaki et qui a été choisi à Hollywood pour jouer dans le film mettant en scène les personnages de The Eternals créés par Jack Kirby – est une lueur d’espoir, un rayon de soleil dans ce grand nuage obscur. Personne n’a oublié le visage de cet enfant qui a porté le film de Labaki sur ses frêles épaules, après un casting sauvage (plus de 300 enfants ont postulé au rôle). La réalisatrice libanaise s’était attelée depuis des années à la « construction » de ce film-message, « ce projet de vie » qui a abouti après de longues recherches minutieuses dans les milieux les moins favorisés de la société libanaise et où Labaki traduit le grand chaos qui sévit depuis des décennies. Un chaos jusque-là peu exposé au grand jour mais qui a explosé avec grand fracas le 17 octobre 2019. La réalisatrice libanaise ne savait pas encore qu’elle allait devenir, par cette œuvre, la porte-parole de tous ces marginalisés de la vie, qui réclament depuis plus de quarante jours les droits humains les plus élémentaires et les plus basiques.


(Pour mémoire :  "Capharnaüm" : le jeune acteur Zaïn al-Rafeea remporte un prix)

La jeunesse éternelle

Capharnaüm, dont la production a coûté 4 millions de dollars, sera un hit au box office avec des recettes de plus de 65 millions de dollars. Il sera aussi nominé aux oscars dans la catégorie du meilleur film étranger. Mais auparavant, Zain el-Rafeea avait fait pleurer la Croisette qui l’a ovationné et touché la présidente du jury du Festival de Cannes en 2018, Cate Blanchett, qui a salué ce jeune acteur au talent prometteur. Depuis, Labaki n’aura de cesse d’interroger la communauté internationale et de faire constamment un éclairage sur toutes les tribunes du monde sur ces laissés-pour-compte. La famille Rafeea, réfugiée au Liban à cause de la guerre en Syrie, vivait dans des conditions lamentables. Grâce aux efforts continus de Labaki auprès du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Zain al-Rafeea sera logé, ainsi que sa famille, en Norvège. Scolarisé, il est toujours en contact avec la cinéaste qui suit pas à pas sa carrière. Depuis quelque temps, alors que le mouvement révolutionnaire est au centre de l’activité de Nadine Labaki, celle-ci est contactée par la réalisatrice de nationalité américaine d’origine chinoise Chloé Zhao, dont le film The Rider avait été présenté en 2017 à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. « Elle voulait les coordonnées de Zain, raconte Nadine Labaki, pour l’approcher pour un rôle dans The Eternals, un opus de Marvel. J’ai tout de suite contacté les parents de Zain qui ont sauté de joie », poursuit-elle. Dans le film The Eternals, dont le tournage a commencé aux îles Canaries, le jeune acteur de 15 printemps, jusque-là amateur, a appris, pour les besoins du rôle, à parler une langue ancienne. Il joue une scène d’introduction, certes, mais a déjà un pas dans la cour des grands. Des acteurs et actrices confirmés font aussi partie du casting comme Angelina Jolie et Salma Hayek. Cette dernière, ne cachant pas sa fierté, a posté sur son compte Instagram une photo avec les deux jeunes acteurs de The Eternals avec pour légende : « La jeunesse éternelle et moi. » Encore un talent qui a éclos grâce à une cinéaste libanaise visionnaire et engagée, et qui prouve que la force de la jeunesse du pays du Cèdre est inébranlable.



La situation dramatique dans laquelle se débat le Liban rendrait cette nouvelle inappropriée pour certains. Ce jugement est totalement erroné. L’histoire de Zain el-Rafeea – le petit réfugié syrien établi au Liban révélé dans le film Capharnaüm de Nadine Labaki et qui a été choisi à Hollywood pour jouer dans le film mettant en scène les personnages de The Eternals créés...

commentaires (0)

Commentaires (0)