Liban

Echauffourées entre hommes armés et manifestants à Nabatiyé et Tyr, selon des médias

Des militaires libanais déployés à Saïda au Liban-Sud, le 19 octobre 2019, lors d'une manifestation anti-gouvernementale. Photo REUTERS/Ali Hashisho

Des échauffourées auraient éclaté samedi à Nabatiyé et Tyr, au Liban-Sud, entre des manifestants anti-gouvernementaux et des hommes armés qui seraient affiliés au Mouvement Amal du président du Parlement, Nabih Berry, selon plusieurs médias locaux et des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux.

Selon le site El-Nashra, les militants pro-Amal armés ont attaqué à Tyr et Nabatiyé des manifestants à qui ils reprochent d'avoir insulté le président Berry. Sur certaines vidéos, des coups de feu peuvent être entendus. Sur une autre vidéo non vérifiée, un homme dont le dos est ensanglanté apparaît entouré par des manifestants venus à son secours. Aucun bilan exact n'a été fourni pour le moment. Dans une autre vidéo relayée par la chaîne LBCI, un homme armé tire en l'air pour disperser des manifestants qui bloquaient la route de Bint Jbeil-Tebnine, au Liban-Sud.  Sur d'autres images, des convois de véhicules transportant des militants d'Amal, leurs armes brandies, circulaient dans des rues de Tyr.

Réagissant à ces événements, Amal a dit, dans un communiqué, rejeter les manifestations armées à Tyr et a affirmé avoir lancé une enquête "afin de déterminer qui en est responsable pour prendre les sanctions nécessaires".

Des milliers de Libanais manifestent depuis trois jours, à travers tout le pays, contre les responsables politiques et la crise économique. Certains réclament la démission du gouvernement, voire celle du chef de l’État Michel Aoun. Le Premier ministre, Saad Hariri, a annoncé hier qu'il donnait un délai de 72h aux membres du gouvernement pour avaliser les réformes prévues, à défaut, il a laissé entendre qu'il pourrait démissionner.


Des échauffourées auraient éclaté samedi à Nabatiyé et Tyr, au Liban-Sud, entre des manifestants anti-gouvernementaux et des hommes armés qui seraient affiliés au Mouvement Amal du président du Parlement, Nabih Berry, selon plusieurs médias locaux et des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux.

Selon le site El-Nashra, les militants pro-Amal armés ont attaqué à Tyr...