X

Liban

Denniyé et Akkar : un incendie éteint, un autre contrôlé

catastrophe
16/10/2019

Le Liban-Nord n’a pas été épargné par les incendies qui ont ravagé le pays, depuis le Chouf jusqu’au Akkar. Un énorme espace vert situé entre Zgharteghrine et Deir Nbouh, deux localités du caza de Minié-Denniyé limitrophes du caza de Zghorta, a été ravagé par le feu depuis lundi soir. Dans le Akkar, des feux se sont déclenchés entre les villages de Majdala et Berqayel hier après-midi.

Joint au téléphone par L’Orient-Le Jour, le président de l’Union des municipalités de Denniyé, Mohammad Saadiyé, a déclaré que les incendies à Zgharteghrine n’ont pas été complètement maîtrisés, mais qu’ils ont du moins été contrôlés. « La Défense civile, les hélicoptères de l’armée libanaise, les départements des forêts et les habitants continuent à lutter contre les feux », assure M. Saadiyé. Selon lui, les flammes qui ravagent la zone à la frontière avec Deir Nbouh sont les plus difficiles à éteindre. Antoine Moawad, directeur du département de la Défense civile de Zghorta, abonde dans le même sens : « La zone limitrophe de Deir Nbouh est presque inaccessible. Nous avons dû recourir à des canalisations et des tuyaux de 900 mètres de longueur pour pouvoir lutter contre les feux. »

Pour M. Moawad, l’incendie qui s’est déclenché à Zgharteghrine est sans doute d’origine criminelle pour la seule raison qu’il a eu lieu à 23h. « Le soleil, et par conséquent la chaleur, est le plus grand facteur qui puisse déclencher un incendie, or un incendie qui est déclenché vers minuit ne peut qu’être d’origine criminelle », affirme-t-il.

Pour le moment, les incendies de Denniyé sont contrôlés et seront surveillés pendant la nuit. « Il est difficile de prévoir ce qui se passera, mais nous sommes prêts et nous espérons que les feux ne reprendront plus », ajoute-t-il avant de poursuivre : « Les espaces à Zgharteghrine sont peuplés de pins et de cyprès d’où tombent de fines branches qui, au premier contact avec le vent, déclenchent de nouveaux feux. »

Au Akkar, la Défense civile et les propriétaires de camions-citernes qui distribuent de l’eau aux foyers en cas de pénurie ont réussi à venir à bout des feux qui se sont déclenchés dans une zone située entre les deux villages de Berqayel et Majdala. « L’incendie s’est déclenché hier vers 15h et nous avons réussi à le maîtriser totalement », assure Mohammad el-Asmar, président de la municipalité de Majdala. Et d’ajouter : « Nous n’avons pas pris des mesures de prévention particulières parce que nous n’en avons pas les moyens, mais nous avons averti les habitants et nous avons prié ceux qui résident près des espaces verts de nettoyer les alentours de leurs maisons des petites branches amassées qui risquent de brûler rapidement. » En soirée, on apprenait qu’un foyer d’incendie s’est déclaré à Bayno, près des bâtiments de l’Université de Balamand. Le feu se déplaçait à une grande vitesse en raison de la force du vent.




Notre diaporama

Le Liban en flammes : un triste spectacle, en photos

Lire aussi

L’enfer des cancres, l'éditorial de Issa GORAIEB

Au Liban, des milliers d’hectares transformés en cendres et des pertes colossales

À Mechref et Damour, « deux jours apocalyptiques » marqués par la solidarité

À Kornet el-Hamra, « un monstre rouge dévorant tout sur son passage »

Des Sikorsky à terre... et une polémique qui enfle

« Nous sommes à la merci de la météo »

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Wlek Sanferlou

Grand Merci aux valeureux membres de la défense civile, des pompiers de l'armée et à tout les volontaires qui se donnent pour sauver notre pays!

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah de plus en plus convaincu d’un complot dirigé contre lui

Un peu plus de Médéa AZOURI

Frères et sœurs d’armes

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

Éditorial

Pour une révolution économique

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants