X

Dernières Infos

Pollution du Litani : Bou Faour annonce la mise sous scellés de nouvelles usines

Liban
OLJ
19/08/2019

Le ministre libanais de l'Industrie, Waël Bou Faour, a annoncé lundi que plusieurs usines installées dans la Békaa, sur les rives du Litani, et ne respectant pas les normes environnementales en vigueur, seraient fermées par le ministère. 

Lors d'une conférence de presse donnée à l'occasion de la conclusion de la deuxième phase du plan ministériel "zéro pollution industrielle dans le bassin du Litani", le ministre a annoncé que cette phase avait permis de découvrir que 49 usines s'étaient conformées aux normes environnementales en vigueur et avaient installé des stations permettant de filtrer les déchets industriels rejetés dans le fleuve. "Douze usines ne respectent pas les standards. Certaines feront l'objet d'avertissements, d'autres seront mises sous scellés", a ajouté M. Bou Faour. Il a précisé que des décrets seraient également émis pour permettre la réouverture d'usines qui avaient été temporairement fermées et qui "se conforment désormais aux conditions environnementales". 

Il a souligné que les procédures menées pour évaluer l'impact des usines sur la pollution du Litani "ne visaient personne en particulier". 

La pollution du Litani, le plus grand fleuve du Liban, et du lac artificiel qu’il traverse, à Qaraoun, et qui provient des industries, des eaux usées municipales, des déchets, des établissements touristiques, est particulièrement importante. Régulièrement, les eaux du fleuve changent de couleurs à cause des déchets chimiques rejetés par les différentes usines bordant le fleuve. 



À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

Les Iraniens sont-ils allés trop loin ?

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants