Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Bassil : La diversité confessionnelle, l'armée et la résistance ont permis d'éliminer le terrorisme dans la Békaa

"Aujourd'hui, la résistance économique aidera les habitants de la région de Baalbeck-Hermel à triompher et ils pourront garder leurs terres grâce à l'agriculture et au secteur de la production", affirme le chef de la diplomatie, en visite à Ras Baalbeck. 

Le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, le 12 mai 2018 au Forum de Beyrouth. Photo d'archives ANI

Le ministre libanais des Affaires étrangères et chef du Courant patriotique libre (CPL), a affirmé samedi lors d'une tournée dans la région de Baalbeck-Hermel que le terrorisme avait été vaincu dans cette région "grâce à la diversité confessionnelle, à l'armée, à la résistance et aux habitants". 

"Cette région est riche de sa diversité islamo-chrétienne et tous ses habitants se sont dressés contre le terrorisme et l'ont vaincu", a affirmé M. Bassil, lors de l'inauguration d'un bureau du CPL pour le caza de Ras Baalbeck. "Nous savons que l'armée, la résistance et les habitants ont combattu et annihilé le terrorisme grâce à leur foi", a-t-il souligné, en référence notamment aux combats qui avaient opposé les jihadistes de l'organisation État islamique et du mouvement Fateh el-Cham (anciennement al-Nosra, ex-al-Qaëda) aux combattants du Hezbollah et à l'armée, en août 2017. Le terme de résistance est habituellement utilisé pour parler du parti chiite. 

Le chef de la diplomatie a ajouté qu'"aujourd'hui, la résistance économique aidera les habitants à triompher et ils pourront garder leurs terres grâce à l'agriculture et au secteur de la production". 

Après la fin des combats et le départ des jihadistes des arrières-pays de Ersal, Qaa et Ras Baalbeck, les aides et compensations promises par l'Etat aux habitants ont tardé à être distribuées, ce qui a exacerbé le marasme économique dans ces régions. 


(Lire aussi : L’armée sous le feu des clans à Baalbeck)


Diversité confessionnelle
"Notre présence sur cette terre a permis de la protéger, grâce à notre ouverture d'esprit, a encore déclaré M. Bassil. Le CPL est riche de sa diversité confessionnelle dans cette région". Rebondissant sur l'exclusion le mois dernier d'un grand nombre de membres du parti originaires de Baalbeck-Hermel, il a réaffirmé que ces exclusions étaient le résultat "d'un problème d'engagement". "Nous avons dû faire face à une campagne qui affirmait que ces gens avaient été radiés pour des raisons confessionnelles, mais la vérité est qu'ils ont failli à leurs engagements", a souligné Gebran Bassil. 

Plus d’un an après les élections législatives, le conseil de discipline du CPL avait décidé de radier fin mai plus de 700 adhérents selon certaines sources, parce qu'ils n’ont pas voté pour la liste du CPL lors des dernières législatives. Certains médias locaux avaient rapporté que les personnes radiées étaient exclusivement chiites et originaires des cazas de Baalbeck et du Hermel, ce qui avait été démenti par le parti. 

Le chef du CPL a par ailleurs souligné que "personne n'aime plus l'armée" que le parti aouniste, qui est "solidaire du commandement de l'armée dans les réformes en cours". Dans le cadre de l'examen du projet de budget pour l'année en cours, certaines mesures d'austérité visent l'armée, notamment les pensions des militaires retraités.


Pour mémoire
Le cri de colère des habitants de Qaa et Ras-Baalbeck : « L’État nous abandonne à notre triste sort »


Le ministre libanais des Affaires étrangères et chef du Courant patriotique libre (CPL), a affirmé samedi lors d'une tournée dans la région de Baalbeck-Hermel que le terrorisme avait été vaincu dans cette région "grâce à la diversité confessionnelle, à l'armée, à la résistance et aux habitants". "Cette région est riche de sa diversité islamo-chrétienne et tous ses...

commentaires (4)

LES BULLES DE GAZ S,INTENSIFIENT ET EMPESTENT L,ATMOSPHERE !

LA LIBRE EXPRESSION.

23 h 22, le 22 juin 2019

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • LES BULLES DE GAZ S,INTENSIFIENT ET EMPESTENT L,ATMOSPHERE !

    LA LIBRE EXPRESSION.

    23 h 22, le 22 juin 2019

  • Espérons que cette diversité confessionnelle dans toutes les régions libanaises durera sérieusement et pour toujours .

    Antoine Sabbagha

    21 h 00, le 22 juin 2019

  • "Le terme de résistance est habituellement utilisé pour parler du parti chiite". Oui, et on se demande bien pourquoi. Depuis la fin de l'occupation israélienne en 2000 et celle de l'occupation syrienne 5 ans plus tard,il n'y a plus de résistance légitime au Liban. Et surtout pas cette milice qui s'en va guerroyer aux quatre coins de la planète.

    Yves Prevost

    20 h 35, le 22 juin 2019

  • Gebran Bassil, est candidat naturel à la prochaine Présidentielle, il est le ministre des Affaires étrangères, il est, par héritage, le chef du CPL fondé par son beau-père, il est le meilleur et unique ami de l'armée libanaise, il loue la résistance intérieure au terrorisme des hors-la-loi de Baalbek-Hermel, il est l'ami d'une autre résistance extérieure fondée par les Pasdaran. Tout cela intéresse les électeurs et électrices de Ras-Baalbek et leurs enfants.

    Honneur et Patrie

    15 h 51, le 22 juin 2019

Retour en haut