X

Campus

Les étudiants de l’AUT brillent dans le domaine culinaire

Compétition

Les étudiants de l’AUT ont arraché 15 médailles, dont trois d’or, dans les différentes compétitions organisées au mois d’avril au Salon culinaire Horeca.

08/06/2019

Quinze médailles. Voilà ce qu’ont récolté les étudiants de l’AUT, dans le cadre d’une compétition organisée dans le cadre du Salon professionnel Horeca, dédié à l’hôtellerie et la restauration, en avril dernier.

« Si nous avons obtenu un tel palmarès dans le domaine culinaire, c’est parce que nous insistons sur la pratique autant que la théorie. L’une sans l’autre est insuffisante et ne forme pas des professionnels compétents et sérieux dans le métier », explique Marcel Hnein, vice-président chargé des relations externes à l’AUT.

C’est en présence de l’ambassadrice de la République tchèque au Liban, Michaela Fronkova, qu’ont été honorés les étudiants de l’AUT. Et pour célébrer les 15 médailles obtenues à la prestigieuse compétition culinaire, les jeunes lauréats se sont vu remettre des trophées par leur université. Au cours de leur quatre années d’apprentissage, les étudiants acquièrent une formation très technique donnée par d’excellents chefs, qui leur permet de côtoyer tous les rouages des métiers du domaine culinaire, telle la préparation des plats, des cocktails, des sandwichs, le tout effectué dans des cuisines dotées d’équipements ultramodernes. À cela viennent s’ajouter les stages obligatoires dans de grands hôtels ou des restaurants, indispensables à une bonne formation, sans oublier le côté management d’un établissement hôtelier : coût des plats, hygiène des aliments, gestion des stocks alimentaires, que doivent nécessairement maîtriser les étudiants qui voudraient se lancer dans ce domaine. « Outre le côté technique et pratique de cette formation, c’est le respect du travail, l’amour du métier et l’excellence du service que nous offrons à nos étudiants au cours de leur apprentissage, et qui leur permet de se démarquer », précise encore Marcel Hnein.

Une compétition au goût de l’excellence

Dix étudiants ont été sélectionnés cette année pour prendre part à la compétition organisée par Horeca. Ces derniers devaient se distinguer par la création de leurs plats, de leurs burgers ou sandwichs, ainsi qu’au niveau de l’innovation dans leurs assiettes. « C’est le sérieux et l’assiduité de l’étudiant tout au long de l’année et sa préparation pour cette compétition qui dictent le choix de notre sélection, explique Marcel Hnein. Il faut dire que nous les préparons très bien en amont, pour leur donner tous les outils nécessaires pour gagner cette compétition. De plus, comme la plupart de nos étudiants ont déjà entamé une expérience professionnelle en parallèle à leurs études, ceci leur donne une expérience et une connaissance du domaine très importantes ».

S’inspirer du tourisme extérieur

Pour récompenser les meilleurs étudiants en hôtellerie, l’AUT leur a offert un voyage à l’étranger, qui leur permettra d’entreprendre une étude sur la politique du tourisme à l’étranger afin de mieux connaître le développement de ce domaine dans des pays hautement touristiques. Cette année, c’est Prague qui a été choisie comme destination.



(Pour mémoire : Le Liban se prépare pour la Coupe du monde de pâtisserie à Lyon)



Les lauréats racontent leur expérience…

Sarah Zeaiter : 3e année en hôtellerie, médaillée d’or dans la catégorie « Prunelle Junior Sandwich ».

« J’ai travaillé nuit et jour pendant plus d’un mois à la préparation des ingrédients de mon sandwich à base de fruits de mer, de l’assaisonnement et de la présentation de mon plat. Il faut dire que j’avais été très bien rodée à l’université par un chef libanais, qui m’a conseillée dans le mélange de mes ingrédients. Mais j’avais beau être bien préparée, le jour de la compétition j’étais excessivement stressée et tendue. J’avais disposé les ingrédients dans des boîtes fermées avec les noms inscrits dessus, pour gagner du temps, car il fallait terminer le plat en 30 secondes. J’ai pu réaliser mon sandwich en 24 secondes, ce qui est un vrai exploit et m’a valu la médaille d’or. Le plus dur dans cette compétition, c’est de respecter la présentation mais surtout l’hygiène des plats qui est très importante : ne jamais utiliser deux fois les mêmes ustensiles, changer de gants à chaque fois... Il faut dire que nous arrivons tous avec l’intention de gagner. Et l’université nous prépare très bien à cette compétition, qui peut nous ouvrir énormément de portes ! »

Ralph Yared : 1re année en hôtellerie, médaillé d’argent pour son sandwich de « soujouk et de viande hachée », dans la catégorie « Junior Sandwich ».

« Je crois que ce qui a plu au jury, c’est le mélange insolite d’épices et de saveurs orientales dans une baguette française. J’avais décidé de préparer quelque chose de différent en utilisant d’autres ingrédients que le poulet et la viande. La combinaison de “soujouk” , viande hachée, halloumi grillé, tomates cerises et poivrons a fait fureur. Il fallait confectionner trois sandwiches en 30 secondes. J’ai pu le faire en 32 secondes, car le plus dur, ce sont les règles d’hygiène très strictes imposées par le jury : changer de couteaux, de planches à couper, de gants, de plats. Tout cela prenait énormément de temps. J’étais très concentré, surtout sur l’hygiène. J’ai gagné la médaille d’argent, ainsi que le prix du “Hygiène Awards” décerné par la société Boecker. Je suis le seul à l’avoir obtenu. »



À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants