X

Dernières Infos

Eurovision : polémique après l'affichage du drapeau palestinien


Reuters
19/05/2019

Le déploiement surprise de drapeaux palestiniens samedi soir lors de la finale du concours Eurovision de la chanson pourrait être sanctionné par les organisateurs, a fait savoir dimanche la radio-télévision publique israélienne.

Les drapeaux, en forme d'écharpe, ont été montrés par les chanteurs du groupe punk islandais Hatari en fin de soirée, pendant le décompte des points, tandis que le chanteur Klemens Nikulásson Hannigan faisait le "V" de la victoire. Ce geste a été accueilli par des huées dans le public. La finale de l'Eurovision 2019 se déroulait à Tel Aviv.

Sur le site des fans de l'Eurovision, wwibloggs, Klemens Nikulásson Hannigan avait auparavant critiqué les colonies de peuplement d'Israël dans les territoires palestiniens.

La présentation des drapeaux, brièvement montrée à l'image - l'émission se déroulait en direct devant plus de 200 millions de téléspectateurs - a été la seule perturbation malgré de nombreux appels à un boycott anti-israélien. "Les Islandais seront apparemment punis par l'Union européenne de radio-télévision, qui n'est vraiment pas tolérante envers ceux qui violent ses règles", a déclaré Eldad Koblenz, le patron de la radio-diffusion publique israélienne (Kan).

L'Union européenne de radio-télévision (UER) est l'organisatrice de l'Eurovision. Les règles de l'UER autorisent à disqualifier les candidats qui ne respectent pas les règles d'un "événement non politique".

Un porte-parole de l'UER a refusé de se prononcer, affirmant que l'affaire était en discussion.

Interrogé sur les autres sanctions possibles, le porte-parole a évoqué la possibilité de sanctions financières.

La chanson des Islandais "Hate Will Prevail" ("La haine prévaudra"), pendant laquelle les membres du groupe vêtus de cuir et de latex tournaient autour d'un globe en forme de grenade alors que les flammes jaillissaient de la scène, a été classée dixième des 26 morceaux finalistes.

Leur geste de solidarité envers les Palestiniens n'a pas été du goût de la Campagne palestinienne pour le boycott universitaire et culturel d'Israël, qui avait appelé au boycott pur et simple de l'Eurovision.

La chanteuse Madonna a également eu un geste pour les Palestiniens. Certains de ses danseurs allant par couple portaient cousus dans le dos l'un un drapeau israélien et l'autre un drapeau palestinien.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants