diaspora

Libération du Libanais Marc Haddad enlevé au Nigeria


Le ressortissant libanais enlevé au Nigeria puis libéré, Marc Haddad. Photo ANI

Le ressortissant libanais Marc Halim Haddad qui avait été enlevé il y a une dizaine de jours au Nigeria a été libéré, a appris lundi soir le ministère des Affaires étrangères, de la part de l'ambassadeur du Liban à Abuja. M. Haddad est en bonne santé, affirme le ministère, cité par l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). 

Marc Haddad, originaire du village de Aïn Dara, avait été enlevé dans l’État de Uchi, selon la diplomatie libanaise. Le chauffeur de la victime, soupçonné d'avoir pris part au rapt pour des motivations financières, avait été arrêté.

Il y a deux semaines, un autre Libanais, Charbel Akiki, avait été enlevé dans une embuscade tendue dans la nuit de mercredi à jeudi par des éléments armés contre le convoi qui les transportait vers une carrière dans l’État d’Edo, dans le sud-ouest du pays. Il avait ensuite été relâché dans une forêt et transporté à un hôpital de Lagos par ambulance, sous la supervision d'un véhicule de police.

Les enlèvements se sont multipliés depuis une dizaine d’années au Nigeria. Les personnes enlevées sont souvent libérées au bout de quelques jours, après versement d’une rançon. Le mois dernier cependant, un ingénieur libanais, Ahmad Sarji avait été enlevé à Kano, la grande ville du nord du Nigeria, et son corps retrouvé quelques jours plus tard à la périphérie de la ville.


Le ressortissant libanais Marc Halim Haddad qui avait été enlevé il y a une dizaine de jours au Nigeria a été libéré, a appris lundi soir le ministère des Affaires étrangères, de la part de l'ambassadeur du Liban à Abuja. M. Haddad est en bonne santé, affirme le ministère, cité par l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). 

Marc Haddad, originaire du village...