X

À La Une

Arrestation au Koweït d'un Syrien proche du régime et de ses assistants libanais

golfe

Selon le journal koweïtien al-Qabas, les assistants libanais de Mazen Tarazi sont accusés de faire partie du Hezbollah.

OLJ/AFP
19/03/2019
Un homme d'affaires syrien réputé proche du régime de Damas, Mazen Tarazi, et ses assistants libanais, ont été arrêtés au Koweït, ont indiqué mardi son avocat et un associé à l'AFP.


L'homme d'affaires a été interpellé lundi soir dans son bureau dans les locaux du magazine al-Hadaf, où il a un statut d'associé, a précisé son avocat, Me Badr al-Yacoub. Ce dernier a affirmé ignorer les raisons de cette arrestation, mais selon le quotidien al-Qabas, M. Tarazi est soupçonné d'avoir blanchi de l'argent et imprimé des textes sans autorisation.

Etabli depuis de longues années au Koweït, M. Tarazi possède une maison d'édition et de publicité en partenariat avec le Koweïtien Ahmad al-Jarallah, homme d'affaires et patron de presse. Ce dernier a indiqué à l'AFP que les policiers avaient perquisitionné le bureau de M. Tarazi.

Selon al-Qabas, la secrétaire et deux autres assistants libanais de M. Tarazi ont été interpellés. Ils sont accusés de faire partie du Hezbollah et de lui fournir des informations. Les autorités koweïtiennes n'ont donné aucune précision dans l'immédiat sur le motif des arrestations.

Mazen Tarazi figure sur une liste noire de l'Union européenne de personnalités syriennes sanctionnées par un gel de leurs avoirs et une interdiction de visas pour leur responsabilité dans la répression en Syrie.

Toujours selon al-Qabas, les autorités syriennes ont, par mesure de rétorsion, confisqué des biens appartenant à des familles koweïtiennes en Syrie, arguant d'un vieux "litige douanier".

Déclenchée en mars 2011 par la répression meurtrière par le régime de Bachar el-Assad de manifestations pro-démocratie, la guerre en Syrie a fait plus de 370.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.


Pour mémoire
Les États-Unis exhortent les pays du Golfe à ne pas se rapprocher de la Syrie

Tempête de protestations après des propos d'un journaliste sur Al Manar contre le Koweït

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

AIGLEPERçANT

C'est le contre feu de l'espion libanano canadien .

C'était sûr qu'on allait nous sortir un truc de ce genre, juste pour amuser la galerie.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Salam, Mikati et Siniora en Arabie : un rééquilibrage face à l’influence iranienne grandissante

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants